Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > La Connaissance de Soi

ATMABODHA

La Connaissance de Soi

SHRI SHANKARACHARYA

dimanche 24 août 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

1.- Je compose l’Atmabodha pour répondre aux besoins de ceux qui se sont purifiés par la pratique praktike
prática
práticas
pratique
pratiques
des austérités, qui sont paisibles de cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
, libres de passion Leidenschaft
passion
paixão
pathos
passión
rāga
rajas
, et qui recherchent la Libération délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
.

2.- Comme le feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
têjas
tejas
est la cause causa
cause
aitia
aitía
aition
directe de la cuisson, de même la Connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
, et nulle autre forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
de discipline, est la cause directe de la Libération ; ca la Libération ne peut s’atteindre sans Connaissance.

3.- L’action action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
ne peut détruite l’ignorance ignorance
ignorância
ignorancia
ajñāna
ajnana
tamas
, car elle n’est pas en conflit discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
avec l’ignorance. Seule la connaissance détruit l’ignorance, comme la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
détruit la dense obscurité.

4.- Ce n’est que du fait de l’ignorance que le Soit apparaît comme fini. Lorsque l’ignorance est détruite, le Soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
, qui n’admet aucune multiplicité quelle qu’elle soit, Se révèle réellement par Lui-même, comme le soleil lorsque le nuage est enlevé.

5.- Par la pratique répétée, la Connaissance purifie l’âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
incarnée tâchée par l’ignorance, puis elle disparaît elle-même, comme la poudre de noix de kataka disparaît après avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
lavée l’eau eau
água
water
hydro
boueuse.

6.- Le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
, plein d’attachements, de répugnances, et du reste, est comme un rêve sonho
rêve
dream
Morphée
songe
 : il apparaît réel Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
aussi longtemps que l’on est ignorant, mais il devient irréelle lorsque l’on est éveillé.

7.- Le monde apparaît réel aussi longtemps que le Brahman Brahman non-duel, qui est la base de tout, n’est pas connu. Il est comme l’illusion Maya
maya
Mâyâ
Māyā
illusion
ilusão
ilusión
de l’argent dans une coquille d’huître.

8.- Toutes les formes différentes existent dans l’imagination image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
de celui qui perçoit, le substratum étant l’éternel et omnipénétrant [1] Vishnu Viṣṇu
Vishnu
Vichnou
Vishnu
Hari
Vichnouisme
dont la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
est Existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
et Intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
. Noms et formes sont comme des anneaux et des bracelets, et Vishnu est comme l’or.

9.-Tout comme l’akasha akasha
âkâça
âkâsha
éther
éter
aither
omnipénétrant apparaît être changeant du fait de son association avec différents upadhis qui sont différents l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
de l’autre et devient un à la destruction des upadhis, de même aussi le Seigneur Shiva
Śiva
le Seigneur
omniprésent apparaît être différent du fait de Son association avec les divers upadhis et devient un à la destruction de ces upadhis.

10.- Du fait de Son association avec différentes upadhis, des idées comme la caste lignage
linhagem
lineage
race
raça
caste
casta
, la couleur couleur
cor
color
et la position sont surimposées à l’Atman, comme la saveur rasa
saveur
sabor
taste
flavor
parfum
perfume
, la couleur etc. (sont surimposées) à l’eau.

11.- Le corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
grossier, médium par lequel l’Atman fait l’expérience expérience
aisthesis
experiência
sensação
impressão
impression
impresión
sensación
sensation
sentience
vāsanā
du plaisir plaisir
prazer
pleasure
hedone
kama
kāma
kâma
amour du plaisir
philedonía
et de la peine, est déterminé par l’action passée et formé à partir des mahabhuta (grands éléments) subtils, qui deviennent grossiers lorsqu’une demi part de chaque élément subtil s’unit au huitième de chacun des quatre quatre
quaternité
quaternidade
cuatro
cuaternidad
four
quaternity
fourfoldness
autres.

12.- Le corps subtil linga
lingasarîra
corps subtil
corpo sutil
subtle body
, instrument de l’expérience de l’Atman, se compose des cinq pranas, des dix organes, du manas esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
et de la buddhi noûs
Vermeinen
notar
intellect
intelecto
νούς
buddhi
buddhih
VIDE intelligence
, tous formés à partir des éléments rudimentaires avant leur subdivision et leur combinaison l’un avec les autres.

13.- Avidya avidyā
avidya
avidyâ
, ou nescience, indescriptible et sans commencement, est appelée la cause, qui est un upadhi surimposé à l’Atman. Sache pour certain que l’Atman est autre que les trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
upadhis.

14.- Du fait de l’union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
avec les cinq enveloppes, le pur Atman apparaît être comme elles, comme c’est le cas avec le cristal qui apparaît être doté de couleurs comme le bleu ou le rouge lorsqu’il est en contact avec un tissu bleu ou rouge.

15.- On doit, par la discrimination discernement
diakrisis
diákrisis
discrimination
discernimento
discriminação
discernimiento
viveka
, séparer le pur et le plus profond Soi des enveloppes dont il est recouvert, comme l’on sépare un grain de riz de la cosse qui le couvre en le tapant avec un pilon.

16.- Bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
que l’Atman omnipénétrant ne brille pas en tout, Il ne se manifeste qu’en la buddhi, comme un reflet reflet
reflexo
reflex
dans l’eau clair ou dans un miroir miroir
espelho
espejo
glass
reflexo
reflexão
reflex
refléxion
sans tain.

17.- Réalise que l’Atman est distinct du corps, des organes des sens organes des sens
órgãos dos sentidos
sense organs
buddhîndrya
indriya
, du mental, de la buddhi, et de la Prakriti Prakriti
Prakŗti
Prakrti
Pradhâna
le pré-donné
le premier agent
non différenciée, mais le Témoin spéctateur
espectador
spectator
témoin
testemunha
witness
de leurs fonctions, comparable à un roi.

18.- Comme la lune Lune
lua
luna
moon
semble se mouvoir lorsque les nuages bougent dans le ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, de même à celui qui ne discrimine pas l’Atman semble actif Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
quand en réalité les sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
sont actifs.

19.- Le corps, les sens, le mental et la buddhi s’engagent dans leurs activités respectives avec l’aide de la Conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
qui est inhérente à l’Atman, tout comme les comme travaillent à l’aide de la lumière qui est inhérente au soleil.

20.- Les fous, par la non-discrimination, surimposent à l’Atman sans tâche qui est Existence et Conscience Absolue, les caractéristiques et les fonctions du corps et des sens, tout comme les gens attribuent au ciel des caractères tels que le bleu ou la concavité.

21.- Comme le mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
qui appartient à l’eau est attribué par l’ignorance, la réflexion de la lune dans l’eau à la lune, de même aussi l’action, la jouissance et autre limitations qui appartiennent au mental son faussement attribuées à l’Atman.

22.- Attachement avarice
philargyria
avareza
avarícia
apego
attachment
attachement
, désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
, plaisir, peine et le reste sont perçus comme exister aussi longtemps que la buddhi ou le mental fonctionne. Ils ne sont pas perçus dans le sommeil sommeil
sleep
état de sommeil
estado de sono
sleep state
profond où le mental cesse d’exister. Aussi appartiennent-ils au seul mental et non à l’Atman.

23.- La nature de l’Atman est Eternité, Pureté pureté
pureza
purity
clairté
clareza
clearness
, Réalité, Conscience et Béatitude joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
, tout comme la luminosité est la nature du soleil, la fraîcheur celle de l’eau et la chaleur celle du feu.

24.- Une notion telle que "Je sais" est produite par l’union, due à la non discrimination, d’une modification anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
du mental à deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
aspects de l’Atman, à savoir Wissen
saber
savoir
l’Existence et la Conscience.

25.- L’Atman ne subit jamais de changement, et la buddhi n’est jamais douée de conscience. Mais l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
croit que l’Atman est identique à la buddhi et il tombe dans de telles illusions comme celle qu’il est celui qui voit et celui qui sait.

26.- L’Atman qui Se considère comme jiva est dominé par la peur Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
, tout comme l’homme qui considère une corde comme étant un serpent serpent
serpente
snake
. L’Atman retrouve l’absence de peur en réalisant qu’Elle n’est pas un jiva mais le Paramatman.

27.- Le mental, les organes des sens etc. sont illuminés par le seul Atman, comme une jarre ou un pot par une lampe. Mais ces objets matériels ne peuvent illuminer leur propre Soi.

28.- Comme une lampe allumée n’a pas besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
d’autre lampe pour manifester sa lumière, de même l’Atman étant Conscience même, n’a pas besoin d’un autre instrument de conscience pour S’illuminer.

29.- En niant toutes les upadhis à l’aide de l’affirmation de l’Ecriture : "Pas ceci, pas cela", réalise l’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
du jivatman et du Paramatman au moyen des grands aphorismes védiques.

30.- Le corps, etc., créés par avidya et de la nature d’un objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
, sont périssable, comme des bulles. Réalise par la discrimination que tu et le Brahman sans tâche, totalement différent d’eux.

31.- Je suis libre des changements comme la naissance, la minceur, la vieillesse et la mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
 ; car Je suis autre que le corps, Je ne suis pas attaché aux objets des sens comme le son et le goût ; car Je suis sans organes des sens.

32.- Je suis libre de chagrin, d’attachement, de malice vice
vices
vício
vícios
défaut
malice
malícia
kakíai
et de peur ; car Je suis différent du mental. "Il est sans prana pneuma
πνεῦμα
souffle
sopro
breath
prāna
prāṇa
prana
Vayu
et sans mental, pur, plus haut que le haut, et impérissable."

33.- "De Cela sont nés prana, mental et tous les organes des sens, l’éther, l’air l’air
aer
the air
vâyu
vayu
, la lumière, l’eau et la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
, qui est le support de tout."

34.- Je suis sans attributs ni action, éternel et pur, libre de souillure et de désir, immuable et sans forme, et toujours libre.

35.- Je remplis toutes les choses à l’intérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
et à l’extérieur, comme l’éther. Sans changement et le même en tout, Je suis pur, sans attachement, sans tâche, et immuable.

36.- En vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
je suis ce Suprême Brahman qui est éternel, sans tâche et libre, qui est Un, indivisible et nonduel ; et qui est de la nature du Bonheur félicité
felicidade
bonheur
felicidad
happiness
eudaimonia
, de la Vérité, de la Connaissance et de l’Infinité Unendlichkeit
unendlich
Infinito
Infini
Infinite
Infinité
.

37.- L’impression de "Je suis Brahman", ainsi créée par une réflexion ininterrompue, détruit l’ignorance et ses distractions, comme le médicament rasayana détruit les maladies.

38.- Assis dans un endroit isolé Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
, en libérant le mental des désirs et en contrôlant les sens, médite avec une attention attention
atenção
atención
vigilance
vigilância
constante sur l’Atman Infini qui est Un sans second.

39.- Le sage sophia
sagesse
sabedoria
wisdom
sabedoría
σοφία
Sage
Sábio
doit unir intelligemment la totalité Ganze
Ganzheit
Ganzsein
Ganzseinkönnen 
le tout
totalité
être-tout
pouvoir-être-tout
intégralité
entièreté
o todo
totalidade
ser-todo
ser-um-todo
nikhila
totality
du monde objectif dans le seul Atman et penser denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
constamment à cet Atman comme au ciel sans tâche.

40.- Celui qui a atteint le But Suprême se débarrasse des objets tels que le nom et la forme, et demeure comme l’incarnation incarnation
sárkosis
encarnação
encarnación
de la Conscience et du Bonheur Infinis.

41.- Le Paramatman, du fait qu’Il est de la nature du Bonheur extrême, n’admet pas la distinction entre celui qui connaît, la connaissance et l’objet de la connaissance. Il brille seul.

42.- Par une méditation méditation
meditação
meditation
meditación
meditatio
constante (comparable à la friction du feu de bois) la flamme de la Connaissance est allumée, qui brûle complètement le combustible de l’ignorance.

43.- Comme le soleil apparaît après la destruction de l’obscurité par l’aurore, de même l’Atman apparaît après la destruction de l’ignorance par la connaissance.

44.- Bien que l’Atman soit une réalité toujours présente, pourtant, à cause de l’ignorance, Il n’est pas réalisé. A la destruction de l’ignorance, l’Atman est réalisé. C’est comme le cas de l’ornement sur son cou.

45.- Le Brahman apparaît être un jiva par ignorance, comme la souche d’un arbre apparaît être un homme. Cette jivaïté est détruite lorsque la nature réelle du jiva est réalisée.

46.- La connaissance produite par la réalisation de la véritable nature de la Réalité détruit immédiatement l’ignorance caractérisée par les notions de "Je" Ich-sagen 
dire-Je
Ich
"je"
"moi"
"eu"
mim-mesmo
"I"
faire je
faire-je
Ahamkara
Ahamkāra
Ahamkâra
ahaṃkāra
et de "mien" comme le soleil l’erreur concernant sa direction direction
direção
dirección
directions
direções
direcciones
.

47.- Le yogi doué d’une illumination illumination
enlightenment
iluminação
iluminación
Brahma-vidyā
complète voit par l’œil de la connaissance l’univers Univers
Universo
Universe
entier comme son propre Soi et regarde tout comme le Soi et rien d’autre.

48.- L’univers tangible est en vérité l’Atman ; quoi que ce soit qui existe n’est autre que l’Atman. Comme les pots et les jarres sont en vérité de l’argile et ne peuvent être autre chose que de l’argile, de même pour l’illuminé tout ce qui est perçu est le Soi.

49.- Un jivanmukta, douté de la Connaissance de Soi, abandonne les caractères de ses précédentes upadhis. Du fait de sa réalisation qu’il est de la nature de l’Existence-Connaissance-Béatitude Absolue, il devient véritablement Brahman, comme le cafard devient un insecte bhramara.

50.- Un yogi qui est un jivanmukta après avoir traversé l’océan de l’illusion et avoir tué les monstres de la passion et de la répulsion, devient uni à la Paix paix
paz
peace
shalom
śanti
et demeure dans la Béatitude qui vient de la réalisation du seul Soi.

51.- Renonçant à l’attachement au bonheur extérieur illusoire, le jivan-mukta qui demeure dans le Soi, satisfait de la Béatitude qui vient de l’Atman, brille intérieurement comme une lampe placée dans une jarre.

52.-Bien qu’associé aux upadhis, lui, le contemplatif, n’est pas souillé par leurs caractères, comme le soleil, et il demeure toujours le même dans toutes les conditions, comme une personne muette. Comme le vent, il se déplace sans être attaché.

53.- A la destruction des upadhis, lui, le contemplatif, est complètement absorbé en Vishnu, l’Esprit omnipénétrant, comme l’eau dans l’eau, l’espace Raum
Räumlichkeit
räumlich
espace
espacialité
espaço
espacialidade
espacial
espacio
espacialidad
space
spaciality
spatial
dans l’espace et la lumière dans la lumière.

54.- Réalise que c’est le Brahman, le but qui ne laisse rien de plus à atteindre, la félicité qui ne laisse aucun bonheur à désirer, et la connaissance qui ne laisse rien de plus à connaître.

55.- Réalise que c’est le Brahman qui, lorsqu’il est vu, ne laisse rien de plus à voir, que lorsqu’on l’a réalisé on ne renaît plus dans le monde du devenir et qui, lorsqu’il est connu, ne laisse rien d’autre à connaître.

56.- Réalise que c’est le Brahman qui est Existence-Connaissance-Béatitude Absolue, qui est non-duel et infini, éternel et Un, et qui emplit tout ce qui existe.

57.- Réalise que c’est le Brahman qui est non duel, indivisible, Un, et heureux, et qui est indiqué par le Vedanta Vedānta
Vedanta
Vedânta
Védânta
comme le substratum irréductible après la négation de tous les objets tangibles.

58.- Les déités comme Brahma Brahmā
Brahma
Brama
et Indra Indra ne gouttent qu’une particule de la Béatitude infini de Brahman et jouisse, en proportion, de leurs parts de cette particule.

59.- Tous les objets sont pénétrés par Brahman, toutes les actions sont possible à cause de Brahman ; aussi Brahman imprègne-t-il tout, comme le beurre imprègne le lait.

60.- Réalise que c’est le Brahman, qui n’est ni subtil ni grossier, ni court ni long dragon
dragão
dragón
long
nāga
, sans naissance ni changement, sans forme, sans qualités ni couleur.

61.- Réalise que c’est le Brahman par la lumière duquel les sphères lumineuses comme le soleil et la lune sont éclairées, mais qui ne peut être éclairé par leur lumière, et par lequel tout est éclairé.

62.- Le Brahman Suprême pénètre l’univers entier extérieurement et intérieurement et il brille par Lui-même, comme le feu qui pénètre une balle de fer chauffée au rouge à la fois intérieurement et extérieurement et brille par lui-même.

63.- Brahman est autre que l’univers. Il n’existe rien qui ne soit pas Brahman. Si un objet autre que Brahman apparaît exister, il est irréel comme un mirage.

64.- Tout ce qui est perçu, tout ce qui est entendu, est Brahman et rien d’autre. En atteignant la Connaissance de la Réalité, on voit l’univers comme le Brahman non-duel, Existence-Connaissance-Béatitude Absolue.

65.- Bien que l’Atman soit Réalité et Conscience et toujours présent partout, Il n’est pourtant perçu que par l’œil de la Sagesse. Mais celui dont la vision est obscurcie par l’ignorance ne voit pas l’Atman rayonnant, comme l’aveugle ne voit pas le soleil resplendissant.

66.- Le jiva libre d’impuretés, bien chauffé dans le feu de la Connaissance, enflammé par l’écoute Hören 
l’entendre
escutar
escuta
oír
hearing
Hinhören
écoute
écouter
etc., brille de lui-même, comme l’or.

67.- L’Atman, qui est le Soleil de la Connaissance, s’élève dans le firmament du cœur et détruit l’obscurité. Celui qui pénètre tout et le Soutien de tout illumine tout ainsi que Lui-même.

68.- Celui qui, renonçant à toutes les activités, adore dans le sanctuaire sacré et sans tâche de l’Atman, qui est indépendant du temps, de l’endroit et de la distance, qui est présent partout, qui est le destructeur de la chaleur et du froid et des autres opposés, et qui est celui qui donne le bonheur éternel, vient à connaître tout et à pénétrer tout et il atteint désormais l’immortalité imortalidade
immortalité
immortality
inmortalidad
athanatos
.


Voir en ligne : SANKARA


[1Il serait possible de traduire par ‘immanent’ ; il nous semble cependant meilleur de coller plus au texte sanskrit : qui pénètre tout, qui est présent en tout.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?