Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Lacombe : Qui était Râmânoudja ?

Approches de l’Inde - Tradition et incidences

Lacombe : Qui était Râmânoudja ?

RÂMÂNOUDJA

mercredi 10 octobre 2007, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Râmânoudja marque le point le point
ponto
punto
center
centro
de maturité d’une élaboration complexe à laquelle ont participé, d’un côté, toute une lignée de commentaires sanskrits des Védânta Vedānta
Vedanta
Vedânta
Védânta
-soûtras, étrangère à la tradition diadosis
tradition
tradição
tradición
çankarienne, et d’un autre côté, une longue suite de poètes mystiques qui chantèrent Vichnou Viṣṇu
Vishnu
Vichnou
Vishnu
Hari
Vichnouisme
en tamoul et dont l’inspiration inspiration
inspiratio
inspiração
inspiración
fut par la suite mise en œuvre liturgiquement, socialement, doctrinalement, par une chaîne de docteurs et de pontifes.

L’honneur lui revient d’avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
conduit à son terme ce mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
de fusion du Védânta et du Vichnouisme, de lui avoir donné une forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
parfaite, que plusieurs autres suivront, sans en effacer l’originalité, sans en diminuer l’importance [1].

En tant que Védântin, Râmânoudja se réclame lui-même d’une ascendance intellectuelle considérable : Bodhâyana, antérieur à Çankara Shankara
Shamkara
Sankara
Śañkara
Shankarasharya
Çankara
Śankara
Çamkara
qu’il a critiqué, et une suite d’ « anciens maîtres » dont quelques-uns au moins sont nommément connus. Ces docteurs étaient-ils aussi vichnouites ? Nous n’en avons pas de preuve formelle. Mais la prédilection que leur porte porte
porta
puerta
gate
door
Râmânoudja nous invite à le croire croyance
croire
crença
crer
belief
believe
.

L’on peut aussi penser denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
que certains d’entre eux étaient des hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
du Sud point cardinal
points carinales
ponto cardeal
pontos cardeais
cardinal direction
cardinal directions
punto cardinal
puntos cardinales
Nord
Norte
North
Sud
Sul
South
o Este
Leste
East
Ouest
Oeste
West
. Toutefois, la réaction la plus originale de la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
dravidienne aux sollicitations du Vichnouisme est moins à chercher, antérieurement à la synthèse râmânoudjienne, dans son apport à la double doctrine doctrine
doutrina
canon
cânone
védântique et vichnouite que dans les effusions lyriques des Alvârs. Ce mot Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
tamoul désigne douze « saints » [2] dont les hymnes célèbrent la gloire Alléluia
Alleluia
Hallelujah
haleluya
ἀλληλούϊα
αλληλούια
Aleluia
louvor
louange
praise
glória
gloire
glory
et la grâce de Vichnou et de ses diverses manifestations, et sont l’expression directe et fervente d’âmes vivant tout entières de la bhakti dévotion
devoção
devotion
devoción
adoration
adoração
adoración
bhakti
(voir plus bas). Avec eux le sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
de l’individualité humaine s’approfondit, et donc celui de sa responsabilité Überantwortung 
remis à
responsabilidade
being delivered over
entrega a sí mismo
responsability
responsabilité
, de son indignité, de son péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
, moins peut-être, au dire de certains experts, que dans la littérature parallèle des saints çivaïtes, assez cependant pour rendre nécessaires les affirmations râmânoudjiennes touchant l’irréductible réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
métaphysique Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
de l’individu Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
. La chronologie des Alvârs est encore sujette à controverse. Il sera prudent pour le moment de les situer entre le VIe Leben
vie
vida
life
zoe
et le Xe siècle de notre ère. Le plus grand d’entre eux, et l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
des derniers, est Nammâlvar.

C’est à Nâthamouni, son disciple, que la tradition assigne la constitution du corpus canonique des hymnes. Il est aussi l’un de ces « maîtres » dont l’activité Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
succède à celle des Alvârs et qui , commencèrent le travail travail
travaux
tâche
labeur
trabalho
labor
trabajo
tarefa
task
de synthèse sociale et doctrinale auquel Râmânoudja devait mettre le sceau. L’âmounâtchârya, surnommé en tamoul Alavandar, le Conquérant, poursuivit l’œuvre de Nâthamouni, son grand-père. Son enseignement est contenu dans un ouvrage intitulé siddhi-trayam, où il expose les thèses majeures reprises par Râmânoudja, qui le cite souvent.

Râmânoudja naquit en 1017 [3] de notre ère dans la région de Madras (ou de Trichinopoly), selon la tradition. Par sa mère mère
mãe
mother
madre
il était le petit-fils fils
filho
d’Alavandar. Il perdit son père très jeune, mais n’en reçut pas moins l’éducation éducation
educação
education
educación
apprentissage
aprendizagem
aprendizado
paideia
d’un brahmane de son pays. Quand ses études furent assez avancées, il se mit en quête quête
busca
demanda
search
quest
d’un maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
de philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
et porta son choix sur un Védântin réputé qui tenait école à Konjî-véram. Le maître et l’élève ne purent s’entendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
sur des points essentiels et se séparèrent. Nous trouvons ensuite cet étudiant si personnel attaché comme prêtre au service du Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
Vichnou dans l’un de ses temples de Konjîvéram. Alavandar qui, sans le lui faire savoir Wissen
saber
savoir
, comptait beaucoup sur lui pour lui confier sa succession, le manda à Çrî Rangam, centre centre
centro
center
de la communauté vichnouite, lorsqu’il sentit sa fin prochaine. Le jeune homme arriva trop tard. On lui transmit néanmoins le testament spirituel de son grand-père. Il n’assuma pas immédiatement la charge qu’il lui-imposait, rentra chez lui et reprit sa vie pieuse. Cependant l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
de sa mission mûrissait lentement en son cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
. Il vit enfin nettement qu’il devait tout ensemble se dévouer à la cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de Vichnou et défendre une philosophie et une théologie teologia
théologie
teología
theology
θεολογία
de la personnalité et de la grâce divines qui fût en accord Wachseinlassen
deixar-acordar
harmonia
harmonie
harmonía
harmony
accord
acordo
concordance
concordância
concórdia
agreement
avec l’orthodoxie védântique. Il renonça à l’état de mariage mariage
casamento
et prit la robe jaune des moines indiens. Il vivra désormais surtout à Çrî Rangam, où sou séjour sera néanmoins coupé de voyages et d’un temps d’exil forcé, lors de la persécution dirigée contre les Vichnouites par un roi du pays, çivaïte zélé, vers 1096.

Son œuvre doctrinale se compose principalement des trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
traités intitulés Essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
du Védânta, Résumé du sens du Véda Véda
Veda
Vedas
, Lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
du Védânta, et de deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
commentaires hautement significatifs sur la Bhagavad-Gîtâ BGBh
BG
Bhagavad-Gita
Bhagavad-Gîtâ
Bhagavad Gitā
Bhagavad-gītā
BGBh = avec les commentaires de Shankara
et les Aphorismes du Védânta.

Il acheva par ailleurs d’organiser sa communauté et d’en asseoir l’autorité, établissant, notamment, une fête annuelle pour la récitation des œuvres lyriques des Alvârs.

Il serait mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
en 1137 à l’âge de cent vingt ans, après avoir désigné parmi ses fidèles soixante-quatorze hiérarques auxquels il laissait la charge de perpétuer son œuvre.

La tradition issue de son enseignement, qui dure encore, se subdivisera en deux courants nettement différenciés : l’école du Sud, Ten-galai, dont Pillai Lokâtchârya (né en 1213) sera le chef, professera que la meilleure voie vers la délivrance délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
est celle qui fait à la grâce divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
toute la place Ort
lieu
lugar
location
locus
place
 ; l’école du Nord, Vada-galai, dont Védânta-Déçika (contemporain de Pillai Lokâtchârya, mais plus jeune que lui) sera le coryphée, donnera au contraire une part très large à l’initiative et à l’énergie de la créature.


Voir en ligne : ÍNDIA


[1Les principaux de ces docteurs à la fois védântiques et vichnouites sont : MADHVA (1197-1276 ou 1238-1317) dont le point de vue est généralement qualifié de « dualiste ». Il accuse en effet fortement la distinction ontologique du Créateur et de la créature ; NIMBARKA (XIIIe siècle) : point de vue de la « distinction et non-distinction » entre l’âme individuelle et l’Être universel ; VALLABHA (1479-1531) : point de vue du « dualisme et non-dualisme ».

[2Nous espérons que notre position personnelle de catholique est suffisamment connue pour qu’il soit inutile d’insister sur la portée simplement analogique que nous donnons en cet article aux expressions tirées du vocabulaire chrétien dont nous sommes obligé de faire usage, par transposition, afin d’être entendu.

[3D’autres disent 1049, ou même dans la seconde moitié du XIe siècle.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?