Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Georges Vallin > Vallin : De la perspective religieuse à la perspective métaphysique

Georges Vallin

Vallin : De la perspective religieuse à la perspective métaphysique

Être et Individualité. Éléments pour une phénoménologie de l’homme moderne

lundi 3 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Extrait de "Être et Individualité" (PUF, 1959). INTRODUCTION - DE LA PERSPECTIVE MÉTAPHYSIQUE Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
AU REFUS DE LA TRANSCENDANCE. Chapitre Premier - LA PERSPECTIVE MÉTAPHYSIQUE ET LE DÉPASSEMENT DU PANTHÉISME panthéisme
panteísmo
pantheism

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Un regard lucide sur le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
moderne nous révèle, comme le plus incontestable des faits, la disparition croissante de la diversité qualitative des collectivités et des individualités humaines. Et l’uniformisation à laquelle conduisent les progrès de la science Wissenschaft
science
sicences
ciência
ciências
ciencia
ciencias
episteme
επιστήμη
epistêmê
et de la technique techne
tékhnê
technique
técnica
ne concerne pas seulement l’ordre des moyens richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
utilisés par l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
d’aujourd’hui, mais aussi la racine subjective de ses motivations. L’objectivation Objektivierung
objectivation
objetivação
objectivación
objectifying
uniformisante du monde semble aller de pair avec la désindividualisation de l’homme. La philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
de l’histoire Geschichte
histoire
história
geschichtlich
historial
Geschichtlichkeit
historicité
historialité
Geschehen
aventure
provenir
geshehen
avoir lieu
se produire
advenir
advir
karman
a parfois réussi, comme on sait, à faire de cette nécessité Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
vertu arete
excellence
vertu
vertue
virtude
virtue
virtud
en appelant l’individu Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
singulier à s’intégrer dans des Totalités qu’elle posait comme son essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
et sa vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
. Le système de Hegel Hegel Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831), philosophe allemand incarne avec éclat ce panthéisme panthéisme
panteísmo
pantheism
prométhéen de l’homme moderne.

Or il est clair que la désindividualisation de fait de l’homme moderne est corrélative d’une individualisation fondée sur la quantité. L’intégration de l’individu dans des Totalités panthéistiques présuppose le principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
« d’individuation par la matière matière
matéria
matter
ύλη
hyle
material
matériel
materialidade
matérialité
materiality
materialidad
 ». L’individualité s’avère donc une notion ambiguë. A côté de la très classique individuation par la matière, il convient d’admettre une individuation qualitative, qui concerne essentiellement la subjectivité subjectivité
objectivité
subjetividade
objetividade
subjectividad
objectividad
subjectivity
objectivity
Subjektivität
Objektivität
humaine, et dont nous nous proposions de rechercher Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
anvesanā
observation
examen
les fondements.

Pendant longtemps nous avons cru trouver ces derniers dans la philosophie de l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
de Kierkegaard. La méditation méditation
meditação
meditation
meditación
meditatio
de l’œuvre du penseur danois nous avait fait comprendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
l’importance décisive de sa catégorie de l’Individu (NA : Cf. J. Wahl, Etudes kierkegaardiennes, p. 270 : La solitude de l’Existence : la catégorie de l’Unique. ). Et il nous semblait que les rapports de la subjectivité humaine avec la Transcendance, ou plus précisément, avec l’Absolu Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
Bhairava
Paramaśiva
posé comme transcendant Transzendenz
transcendence
transcendência
transcendencia
trascendencia
transcendant
transcendente
, dans la « crainte Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
et le tremblement » d’une « foi
foi
faith
pistis
 » reposant sur la « conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
du péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
 », pouvaient seuls préserver l’individu de l’intégration panthéistique à laquelle le destinait le Système hégélien.

L’individuation qualitative, qui en l’occurrence Geschehen
aventure
provenir
desenlace
acontecer
occurrence
geschehen
avoir lieu
se produire
advenir
advir
avénement
coïncidait avec une « personnalisation », nous apparaissait profondément liée à une intériorisation de la subjectivité fondée sur une certaine expérience expérience
aisthesis
experiência
sensação
impressão
impression
impresión
sensación
sensation
sentience
vāsanā
spirituelle de la Transcendance de l’Absolu, et sur le refus d’enfermer l’homme dans le cercle cercle
círculo
circle
circonférence
circunferência
du dogmatisme humaniste. Cette individuation qualitative ou « d’intériorité », profondément distincte de l’individuation d’extériorité que fonde le principe d’ « individuation par la matière », équivaut à ce qu’on pourrait appeler une transascendance (NA : Terme que nous empruntons à J. Wahl, in Existence humaine et transcendance.) intériorisante de la subjectivité humaine.

Il nous paraît toujours évident que cette transascendance intériorisante constitue le fondement Grund
Fundament 
fondement
fundamento
Fundamente
fondations
fondation
ādhāra
root
de l’individuation qualitative.

Mais la découverte de certains aspects de la métaphysique Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
orientale, et notamment du Non-dualisme non-dualité
não-dualidade
advaita
non-duality
non-dualidad
non-dualisme
du Vêdânta (NA : On trouvera dans notre ouvrage La perspective métaphysique, P.U.F., 1959, une bibliographie permettant une initiation initiation
iniciação
iniciación
à la pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
védantique, et notamment à la doctrine doctrine
doutrina
canon
cânone
non-dualiste de Shankara Shankara
Shamkara
Sankara
Śañkara
Shankarasharya
Çankara
Śankara
Çamkara
.), ainsi qu’une relecture des textes néoplatoniciens (NA : Et notamment de Plotin Plotin
Plotino
Plotinus
Plotin (205-270), philosophe auteur des Ennéades, fondateur de la pensée néoplatonicienne
à la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
du Non-dualisme védantique.) nous a conduit à prendre conscience des limitations que cette « transascendance » revêt dans l’existentialisme de Kierkegaard.

A la lumière de ce que nous avons proposé d’appeler « la perspective métaphysique » (NA : Il convient de noter ici que la perspective métaphysique peut s’exprimer (NA : cf. Maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
Eckhart Meister Eckhart
Mestre Eckhart
Maître Eckhart
Eckhart
) dans des traditions spirituelles de type religieux au sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
strict (NA : monothéisme judéo-chrétien et musulman) de même qu’inversement la perspective religieuse peut s’exprimer dans des traditions spirituelles de type « mythologico-métaphysique ». Cf. le Védantin « dualiste » Ramanuja Ramanuja .) le cheminement spirituel de ce dernier nous est apparu lié à des présuppositions dogmatiques qui lui interdisent un dépassement effectif du panthéisme hégélien. Ce cheminement s’inscrit en effet dans le cadre de ce que nous appellerons la perspective religieuse, qui englobe certains types d’expérience spirituelle (NA : allant de la foi « exotérique » du charbonnier jusqu’à certains sommets de l’expérience mystique mysticisme
misticismo
mysticism
μυστικός
mystikos
místico
místicos
mystic
mystique
) et qui comprend aussi bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
le théisme personnaliste du Védantin « dualiste » Ramanuja Râmânoudja
Rāmānoudja
Ramanoudja
Ramanuja
Rāmānuja
Rāmānuja (xie-xiie siècle), brahmane tamoul, mystique, philosophe et théologien de l’Inde.
que celui de Luther et de saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
Thomas d’Aquin Thomas d'Aquin
Tomás de Aquino
Thomas of Aquinas
.

Sans analyser dès à présent dans leurs détails les diverses modalités de cette expérience de type religieux (NA : Cf. notre article : Essence et formes de la théologie négative apófase
apofático
apophasis
apophatique
théologie négative
apophatic
anuttara
insurpassable
incomparable
dans la Revue de métaph. et de morale (NA : avril 1958), où nous esquissons deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
aspects différents de cette expérience (NA : saint Jean de la Croix croix
cruz
cross
et Grégoire de Nysse).) auxquelles nous consacrerons un prochain ouvrage (NA : L’expérience spirituelle de la Transcendance.), nous nous bornerons à remarquer que :

1. La perspective religieuse se distingue de la perspective métaphysique sur le double plan de l’expérience spirituelle et des présuppositions doctrinales ;

a) Tandis que la perspective métaphysique repose sur une expérience spirituelle axée sur la Connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
par laquelle la subjectivité humaine s’identifie avec un Absolu « transpersonnel » ou « suprapersonnel » (NA : Et non « impersonnel ».) qui constitue son « Soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
 » ou son « Essence » intime (NA : L’expérience spirituelle de style métaphysique s’insère dans l’Inde traditionnelle, dans ce que les Védantins appellent la « Voie de la Connaissance » (NA : Jnana marga) qui se distingue de la voie Tao
Dao
la Voie
The Way
d’Amour amour
eros
éros
amor
love
(NA : bhakti dévotion
devoção
devotion
devoción
adoration
adoração
adoración
bhakti
marga) où l’expérience spirituelle est de style religieux.), la perspective religieuse débouche sur une expérience spirituelle fondée sur l’Amour, par lequel la subjectivité humaine dépouillée de son orgueil orgueil
hyperephanía
mais non de son ego ego
egoísmo
egoism
egoisme
le moi
le mien
« Je »
, s’unit à la Personne divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
dont elle reste à jamais séparée par un infranchissable abîme.

b) Alors que la perspective métaphysique implique une conception begreifen 
concevoir
conceber
Begriff
conceito
concept
conception
concepção
concepción
intégrale de la Transcendance de l’Absolu qui s’avère corrélative de son immanence immanence
imanência
inmanencia
immanent
imanente
inmanente
immanent
radicale au manifesté, de telle sorte que le monde et l’homme sont posés comme des reflets du Principe et non comme des substances, ni même comme des effets ou des modes, la perspective religieuse se caractérise par une conception fragmentaire ou abstraite de la Transcendance : l’Absolu n’y est pas envisagé comme le Soi ou l’Essence des réalités finies, mais seulement comme leur Cause causa
cause
aitia
aitía
aition
productrice ou créatrice. La limitation Endlichkeit
finitude
finitude
finitud
finite
limit
limite
limitação
limitación
limitation
de l’Absolu qui n’est conçu que comme Cause du Multiple Vielfalt
Mannigfaltigkeit
multiplicité
multiplicidade
multiplicidad
multiple
múltiplo
multiplicity
dez mil
ten thousand
dix mille
apparaît alors corrélative de la limitation des « créatures » dont la condition constitue l’essence. Le monde et l’homme apparaissent soit comme des modes (NA : dans l’émanatisme théiste d’un Ramanuja) soit comme des créatures, mais toujours comme des effets, et non comme des reflets. L’essence de l’homme s’identifie ici avec la condition humaine. Cette perspective repose donc sur une irréductible extériorité réciproque (NA : Cette extériorité est effectivement réciproque car s’il est évident que « Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
 » se situe au delà non seulement de l’existence, mais de l’essence même de la « créature » il paraît non moins clair que la créature en tant que telle est nécessairement, sous quelque rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
, en dehors d’un Absolu qui par essence la « crée » et la conserve dans son être de créature.) du « créé » et de Y « incréé ».

2. Dans la perspective religieuse, le mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
de « transascendance intériorisante », qui nous Semble s’épanouir au maximum dans la perspective métaphysique, se trouve limité par cette extériorité réciproque qui enferme la subjectivité humaine aussi bien que la « subjectivité » divine dans une détermination ou une négation personnalisante (NA : la personne finie se trouvant à la fois unie à et séparée de la Personne infinie). A l’intérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
de la perspective religieuse, la limitation de l’intériorisation peut revêtir deux aspects différents, selon que l’on met l’accent sur l’aspect forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
« union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
 » et « amour » ou sur l’aspect « séparation discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
 » et « conscience du péché ». Alors que les sommets de la mystique sanjuaniste et l’itinéraire de la spiritualité spiritualité
espiritualidade
espiritualidad
spirituality
d’un Grégoire de Nysse (NA : Cf. J. Daniélou Daniélou DANIÉLOU, Jean. Platonisme et théologie mystique : doctrine spirituelle de saint Grégoire de Nysse. Paris : Aubier, 1944 , Platonisme et théologie teologia
théologie
teología
theology
θεολογία
mystique (NA : Aubier).) sont axés sur l’union personnalisante de l’âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
humaine avec Dieu, la spiritualité kierkegaardienne, où la Foi se réduit à un pur mouvement du Vouloir dépouillé de toute lumière intellectuelle, est très éloignée de la « gnose » métaphysique du Védânta Vedānta
Vedanta
Vedânta
Védânta
ou du Néoplatonisme, du fait de son subjectivisme volontariste axé sur la « crainte » plus que sur l’amour de Dieu, sur l’angoissante conscience du « péché » plus que sur l’apaisante certitude Gewißheit
Gewissheit
certitude
certeza
certainty
certus
de la « grâce ». Aussi l’Individu kierkegaardien nous est-il apparu, à la lumière de la perspective métaphysique, comme un aspect limité d’une réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
plus universelle à laquelle il faut se référer pour que l’individuation qualitative ou l’individuation d’intériorité trouve son véritable sens et son fondement.