Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > TRI - VARGA (Les Trois Valeurs)

Colloque international de Cerisy-la-Salle - 1973

TRI - VARGA (Les Trois Valeurs)

PHILIPPE LAVASTINE

mercredi 10 octobre 2007, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

On ne sait comment traduire ces mots Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
Dharma dharma
dhamma
, Artha richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
, Kâme qui constituent le Tri-Varga, car ils n’ont pas de correspondants exacts dans nos langues européennes. Le Dharma sans doute est bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
la Vertu arete
excellence
vertu
vertue
virtude
virtue
virtud
, mais on ne conçoit pas en Occident que la vertu nous fasse une obligation de poursuivre les Richesses (Artha) et le Plaisir plaisir
prazer
pleasure
hedone
kama
kāma
kâma
amour du plaisir
philedonía
(Kâma). Au contraire, nous estimerons la vertu d’un homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
à son pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
d’exorciser ces deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
valeurs Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
pour reporter toute sa recherche Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
anvesanā
observation
examen
vers le Spirituel.

Tel n’était pas le point le point
ponto
punto
center
centro
de vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
védique qui estimait au contraire que les trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
intérêts humains, Purushârtha-s, les trois valeurs : Dharma, Artha, Kâma devaient être réunis et non opposés dans notre appréciation, si nous voulions goûter dès maintenant la saveur rasa
saveur
sabor
taste
flavor
parfum
perfume
de la Liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
spirituelle.

Le Mahâbhârata, le Râmâyana, les Lois de Manu et, a fortiori, les textes plus anciens, ne mentionnent que ces trois valeurs. Par exemple, nous trouvons dans les Lois ce passage : « Au dire de quelques-uns, le Souverain Bien consiste dans la vertu et la richesse ; mais, suivant d’autres, dans le plaisir et la richesse ; et, suivant d’autres encore, dans la vertu seule ou, suivant d’autres enfin, dans la richesse seule ; mais c’est la réunion (le groupement, varga) des trois qui constitue le Souverain Bien ; telle est la décision correcte. » (II, 224)

A une époque ultérieure cependant (l’Inde était-elle devenue plus « spirituelle » ?) on devait concevoir begreifen 
concevoir
conceber
Begriff
conceito
concept
conception
concepção
concepción
une valeur suprême, détachée des trois autres, à laquelle on donna le nom de Moksha délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
(Délivrance). Et c’est ainsi que l’on vit apparaître les Quatre quatre
quaternité
quaternidade
cuatro
cuaternidad
four
quaternity
fourfoldness
Purushârtha-s, les Quatre Sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
de la Vie Leben
vie
vida
life
zoe
, ce qui est le titre d’un livre d’Alain Alain Émile-Auguste Chartier (1868-1951), philosophe, journaliste, essayiste et professeur de philosophie français. Daniélou Daniélou DANIÉLOU, Jean. Platonisme et théologie mystique : doctrine spirituelle de saint Grégoire de Nysse. Paris : Aubier, 1944 , qui porte porte
porta
puerta
gate
door
ce sous-titre : L’Inde traditionnelle. Mais cette idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
qu’il y a quatre « sens de la vie », comme il y a quatre castes, quatre saisons, etc.. bien qu’elle soit devenue « traditionnelle », n’est pas l’idée ou la vision (Veda Véda
Veda
Vedas
) première. Ce n’est pas védique.

Si les anciens Aryens ne concevaient que trois castes, trois saisons, trois Veda, etc.. et s’ils ne parlèrent jamais que d’une poursuite harmonieuse de trois Purusha Purusha
Puruşa
-ârtha-s, ils avaient leurs raisons.

Le mot purusha en sanscrit désigne l’homme immortel, ce qui dans l’homme est non-né, donc immortel ; nous pouvons l’appeler le Soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
. Et le mot Artha veut dire « moyen », au sens où l’on dit d’un homme qu’il a ou n’a pas les moyens. La meilleure traduction de cette expression : les trois Purushârtha serait donc celle-ci : les trois moyens de l’homme immortel.

Dharma, Artha, Kâma, les trois Artha de Purusha, peuvent et doivent être considérés comme des moyens. Mais envisager Moksha (la Délivrance de l’Immortel, la Possibilité enfin offerte au Soi de se manifester à travers nous) comme un moyen, alors qu’il s’agit du but que tous les Veda proclament, est un non-sens.

Il n’y a pas de quatrième Purushârta, parce que la notion d’une quête quête
busca
demanda
search
quest
spéciale de Soi est erronée. On peut et l’on doit rechercher les Artha, les moyens qui permettront à notre Soi véritable de Se manifester à travers nous, mais l’idée de voir le Voyant, de connaître connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
le Connaissant, est folie (cf. Brhad-Aranyaka Upanishad Upanishad
Upanishads
Upanixade
Upanixades
).

Car le Soi est présent dès maintenant dans une famille unie ou dans une nation non divisée. Cependant, si les moyens, les conditions (je ne dis pas les causes) requises pour Sa manifestation Offenbarkeit
manifestação
manifestation
manifestación
Bekundungsschichten
n’ont pas été produites, si on ne les a pas fait exister Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
. Il ne le peut. Or, l’homme a bien ce pouvoir de faire exister les conditions nécessaires à Sa manifestation, les artha ; mais il n’a pas d’autre pouvoir. L’expression faire exister est la traduction exacte du terme sanskrit Bhâvana, régulièrement traduit par le vocable ambigu de « méditation méditation
meditação
meditation
meditación
meditatio
 ». Ambigu, parce que dans l’usage actuel, on croit qu’il s’agit de méditer sur Soi (l’individu Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
) alors que dans l’usage originel il s’agissait de faire exister la « Grande Personne » d’une famille (Brhad-Aranyaka Upanishad, I, 4, 17) ou d’une tribu (Rig Veda, X, 90, 12). Expliquons-nous. Lorsqu’un appareil de radio est en mauvais état, il ne peut plus recevoir les ondes et c’est en vain que nous méditerions sur les ondes, nous devons le réparer. Eh bien, c’était cela que signifiait le terme Bhâvana à l’origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
 : l’acte acte
puissance
energeia
dynamis
de faire exister les conditions qui permettront à notre appareil social de capter la Voix intérieure. Car l’homme isolé n’a pas ce pouvoir. Retiré absolument du monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
, si cela était faisable, il serait retiré absolument de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
, car Sa Voix ne peut se faire entendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
ailleurs. Le monde, la société, est l’appareil. Et il convenait donc que l’homme individuel sache apprendre à jouer son rôle dans l’acte de « méditer », de « faire exister » une cité ordonnée et non une maison écartée, protégée des bruits du monde par de hautes murailles : un monastère.


Voir en ligne : Philippe Lavastine

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?