Philosophia Perennis

Accueil > Tradition islamique > Sidersky : LA CHUTE DE L’HOMME

Les origines des légendes mulsumanes dans le Coran et dans la vie des Prophètes

Sidersky : LA CHUTE DE L’HOMME

LIBRAIRIE ORIENTALISTE PAUL GEUTHNER, 1949

dimanche 9 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

D. Sidersky, Les origines des légendes mulsumanes dans le Coran Coran
Corão
Alcorão
Koran
Qor’ân
et dans la vie Leben
vie
vida
life
zoe
des Prophètes. Librairie orientaliste Paul Geuthner, 1933

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Dans le récit biblique, c’est le serpent serpent
serpente
snake
qui fut le tentateur qui a incité Ève à manger le fruit défendu. Dans le Coran Coran
Corão
Alcorão
Koran
Qor’ân
, le serpent est ignoré totalement. Le tentateur, c’est Satan (Eblis), qui fut jaloux du bonheur félicité
felicidade
bonheur
felicidad
happiness
eudaimonia
d’Adam Adam
Adão
Adán
et d’Eve. Mais Tabari et Al-Kissaï expliquent que c’est le serpent qui aurait facilité l’entrée de Satan au Paradis Paradis
Paraíso
Paradiso
Paradise
. Voici le texte coranique :

Sourate VII. — 18. Et toi, ô Adam ! habite, toi et ton épouse, le Paradis ; et mangez de ses fruits partout où vous voudrez ; mais ne vous approchez pas de cet arbre ; car vous seriez du nombre Zahl
nombre
número
number
nombres
números
numbers
des injustes.

19. — Mais Satan leur suggéra de ne pas pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
se regarder l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
l’autre à ce qui leur était resté caché jusqu’alors de leur nudité.

Et il dit : « Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre, que pour que vous ne soyez pas changés en deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
Anges anjo
anjos
ange
anges
angel
angeles
arcanjo
arcanjos
archange
archanges
deva
devas
et que vous ne deveniez pas immortels. »

20. — Et il leur jura à tous les deux : « En vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
, je suis pour vous un bon conseiller. »

2i- — Et il les engagea dans l’erreur par aveuglement, et lorsqu’ils eurent goûté des fruits de l’arbre, leur nudité leur apparut, et ils commencèrent à coudre sur eux des feuilles du jardin. Et leur Seigneur les appela : « Ne vous avais-je pas défendu cet arbre, et ne vous ai-je pas dit : En vérité, Satan est pour vous un ennemi déclaré ? »

22. — Ils dirent : « O notre Seigneur ! nous nous sommes fait du mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
à nous-mêmes ; et, si Tu ne nous pardonnes pas, et si Tu n’as pas pitié de nous, nous serons sûrement des perdus. »

Sourate XX. — 120. Puis, son Seigneur le choisit. Il revint à lui et le guida (dans la voie Tao
Dao
la Voie
The Way
droite droite
direita
right
). »

121. — Il dit (à Adam et à son épouse) : « Descendez-en tous deux ensemble, les uns ennemis des autres. C’est de moi que vous viendra la direction direction
direção
dirección
directions
direções
direcciones
. »

La jalousie du serpent tentateur est signalée dans le Talmud (Sanhédrin, 59b)dans les termes suivants :

« Adam était installé au Paradis, et des anges lui rôtissaient de « la viande et rafraîchissaient du vin. En le regardant et envoyant « tous les honneurs qui lui étaient rendus, le serpent devint très « jaloux de l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
. »

L’association de Satan avec le serpent pour préparer la chute chute
queda
decadência
caída
fall
de l’homme est relatée dans les Pirké de R. Eliézer (chapitre XIII) et dans le Midrasch Hagadol (édition Schechter, III, 1, pp. 86-87) dans les termes suivants :

« Samaêl (Satan) était un grand dignitaire dans les cieux ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
... Il « n’a pas trouvé de plus rusé que le serpent pour faire du mal ; il « monta à cheval sur lui pour aller séduire Adam. »

Tabari (l. c., t. L, p. 79) et Al-Kissaï (édition Eisenberg, Le., p. 36) mentionnent tous les deux le très curieux détail suivant :

Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
avait maudit Éblis (Satan) à cause causa
cause
aitia
aitía
aition
d’Adam. Lorsque Adam fut dans le Paradis, Éblis chercha un moyen d’y entrer aussi par la ruse, de tromper Adam et de l’égarer. La crainte Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
de Ridhwan, portier du Paradis, l’empêcha d’y entrer. Éblis demanda quête
busca
demanda
search
quest
au serpent de le faire entrer secrètement dans le Paradis. Le serpent ouvrit la bouche, Éblis y entra, et le serpent le porta porte
porta
puerta
gate
door
dans le Paradis et le mit en présence Anwesenheit
présence
parousia
presença
presence
parusía
d’Adam.

Cette légende est d’origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
chrétienne. Elle est mentionnée dans un livre apocryphe intitulé Les miracles de Jésus, édité récemment par M. Sylvain Grébaut, Patrologia Orientalis, t. XII, fascicule 4, p. 569. Voici ce passage :

« Lorsque Satan eut vu la royauté et la grâce que le Seigneur Shiva
Śiva
le Seigneur
avait données à Adam, il le jalousa d’une grande jalousie. Le « serpent était le plus rusé de tous les animaux. Satan vint vers lui et lui demanda de lui permettre d’entrer en lui, afin de séduire Adam. Le serpent lui répondit et lui dit : Fais ce que tu veux. Satan entra en lui. Le serpent lui servit de maison et le conduisit au Paradis. »

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?