Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Henri Suso (1295-1366) > Retraite mystique > Suso : TROISIÈME JOUR - LE DOUX PARDON

Retraite mystique

Suso : TROISIÈME JOUR - LE DOUX PARDON

Renée Zeller

mercredi 12 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Première étape : la contrition

Le disciple commence par scruter sa conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
au pied de la Croix croix
cruz
cross
.
Son examen Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
anvesanā
observation
examen
fait, il gémit sur son ingratitude et eut tant de grâces divines perdues par sa faute Schuld
dette
faute
dívida
deuda
guilt
debt
culpabilité
.

Le Disciple : Joies du monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
, retirez-vous ! Arrière, vous qui paraissiez ma consolation, laissez-moi rechercher la solitude, la solitude amie des douleurs et sœur de la tristesse tristesse
lype
tristeza
sadness
grief
sorrow
. (Laissez-moi) que je puisse gémir sur les maux apportés par les ténèbres tenèbre
ténèbres
nuit
trevas
escuridão
darkness
noite
night
noche
du péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
, (gémir sur ces péchés mêmes) qui ont fait succéder les malheurs aux joies d’autrefois et fané la fleur de ma jeunesse.

Malheur à moi, infortuné ! l’Epoux céleste m’avait prévenu de son amour amour
eros
éros
amor
love
, il m’avait nourri, comme elle retentit délicieusement aux oreilles d’un misérable, d’un chien maudit ?

La Sagesse sophia
sagesse
sabedoria
wisdom
sabedoría
σοφία
Sage
Sábio
 : Que t’est-il donc arrivé que tu ne me reconnaisses plus ? Es-tu tombé si bas que tu ne puisses plus te soulever de terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
 ? Ou bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
, mon fils fils
filho
, as-tu perdu la raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
dans l’excès de ta douleur douleur
dor
dolor
pain
lype
souffrance
sofrimento
sofrimiento
suffering
 ? O mon bien-aimé, me voici, c’est moi l’Eternelle Sagesse, le fils du Père Céleste, le dispensateur de la miséricorde piété
piedade
piedad
piety
pietas
eleison
miséricorde
misericórdia
mercy
, le Chef qui pardonne, le très compatissant Législateur. J’ai ouvert un insondable abîme de miséricorde pour servir de refuge à toute âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
blessée ; cet abîme, ce refuge, c’est mon cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
si tendre, il est prêt à te recevoir, toi et tous ceux qui veulent revenir à moi. Regarde bien mon visage, c’est moi, moi qui ai supporté la pauvreté pauvreté
ptocheia
pauvre
pauvres
pour t’enrichir et souffert le plus cruel des trépas pour te rendre la vie Leben
vie
vida
life
zoe
 ; c’est moi, le médiateur entre Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
et les hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
, j’ai conservé les cicatrices de mon supplice et je les présente au Père céleste comme un bouclier entre les rigueurs de la justice dike
dikaiosyne
justice
justiça
justicia
imparcialidade
justo
imparcial
compliance
Δίκη
et tes péchés. Ne crains plus maintenant. Me voici ; je suis ton frère, je suis ton époux ; pourvu que tu veuilles te convertir et mieux te garder désormais, mon cœur est prêt à te pardonner pardon
perdão
pardón
forgiveness
pardonner
perdoar
perdonar
forgive
 ; je couvrirai tes péchés, je les jetterai au fond de la mer, ils seront en oubli devant moi comme si jamais tu ne les avais faits. Purifie-toi dans mon sang, dans ce sang qui couvre l’Agneau sans tache et tout amour comme d’une rosée de rubis. Relève ton front penché vers la terre ; ouvre les yeux, reprends courage ; voici qu’on t’apporte la robe d’innocence intégrité
integridade
integridad
integrity
innocence
inocência
innocentia
qui te revêtait jadis et l’anneau de la science Wissenschaft
science
sicences
ciência
ciências
ciencia
ciencias
episteme
επιστήμη
epistêmê
sacrée et les sandales (glorieuses). On a tué pour toi le veau gras ( Luc, xv, 22-23) ; on t’a rendu ton nom d’amour ; ton âme s’appellera de nouveau l’Epouse du Roi éternel et elle le sera véritablement. Ce n’est pas, en effet, avec un corruptible trésor Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
d’or et d’argent que je t’ai racheté, mais au prix de mon sang précieux. Je t’ai payé assez cher pour que tu puisses te réjouir de ton salut salut
salvação
salvación
salvation
σωτηρία
σωτηρ
soteria
soter
et croire croyance
croire
crença
crer
belief
believe
ton pardon facile. Mais voici que je vais te dire une chose étonnante, il faut la croire d’une inébranlable foi
foi
faith
pistis
 : Ecoute, si le monde entier n’était qu’un globe de feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
têjas
tejas
, si on jetait au milieu de ce feu une poignée de lin, je te le dis, la flamme n’aurait pas plus vite dévoré ce peu de lin que ma miséricorde ne consume les fautes du Pécheur pénitent. Je dis plus, pour que le lin s’enflamme dans un monde de feu il n’aurait fallu qu’un instant, bien petit, c’est vrai, presque imperceptible, mais entre le repentir et le pardon, entre le gémissement et la grâce, pas même une seconde !

Le Disciple : O bonté inouïe d’un cœur de Père, ô tendresse admirable d’un frère fidèle, ô toi l’unique joie joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
de mon cœur, ce fils abject, ce fils de perdition, tu daignes donc le recevoir encore ? Tu veux faire grâce au coupable condamné à mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
, tu veux lui remettre tous ses crimes ? O faveur singulière, inénarrable bénignité, océan sans rivage de la miséricorde divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
, qui peut vous comprendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
 ? Vous excédez toute intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
, vous surpassez tous les désirs, aucune beauté beleza
belo
beauté
beau
beauty
belleza
morale ne vous est comparable. Le cœur profondément ému, je fléchis donc les genoux devant toi, Père des Miséricordes, je me prosterne à tes pieds très cléments et, le front contre terre, je te rends grâce, du plus intime de moi-même, je t’en supplie, regarde ton Fils unique, ce Fils que tu as livré à la mort parce que tu nous aimais d’un excès d’amour.

Oublie tous mes crimes à cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de la multitude de tes douleurs. Souviens-toi, je t’en prie, de tes miséricordes et de tes promesses d’antan. De ta bouche très sainte, n’avais-tu pas donné jadis au monde submergé par le déluge un signe semeion
signe
miracle
sinal
milagre
signal
miracle
de réconciliation, disant : « Je poserai mon arc dans les nuées et je me souviendrai du pacte conclu avec vous, ce sera comme un signe d’alliance entre moi et la terre. » Regarde donc, ô très doux Père, le voici maintenant l’arc véritable dont l’autre n’était qu’un symbole symbolon
symbolisme
symboles
symbole
simbolismo
símbolo
símbolos
symbol
symbolism
symbols
 ; c’est ton fils pendu sur une croix ! Regarde-le bien ; ses membres sont tendus, écartelés ; on peut compter tous ses os. Vois avec quelle brutalité on a tiré ses mains et ses pieds ; ce n’est plus qu’une blessure sanglante. Je t’en prie, regarde, et par ses plaies guéris les miennes, pardonne mes péchés. Je me tourne aussi vers toi, ô Fils du Roi éternel, du plus intime de moi-même et plein d’un ardent amour je me jette dans tes bras étendus, dans tes bras nus et cloués, dans tes bras couverts de sang ; non, je ne veux plus me séparer de toi, ni dans la vie, ni dans la mort.

Pardonne-moi donc, ô doux Père, pardonne-moi pour l’amour de ton Fils unique, efface ces péchés qui ont attiré sur moi ta colère colère
orge
rancoeur
hostilité
animosité
inimitié
méchanceté
, et tout le mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
que j’ai commis devant ta Face. Je souffre tant de ma contrition que je préférerais mourir mille fois, plutôt que de t’offenser encore, ô Père si doux ! Et plus tu te montres miséricordieux, plus les larmes débordent de mon cœur à la pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
de tant d’ingratitude envers un tel Ami, envers un Père si fidèle.

Mais toi qui enseignes la science de Dieu, ô Sagesse Eternelle, apprends-moi, je t’en conjure, à porter dans mon corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
les stigmates si doux ; dis-moi comment les garder sans cesse présents dans mon esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
, que je puisse au moins proclamer ma reconnaissance Identität
identité
identidade
identity
identidad
pratyabhijnā
pratyabhijñā
reconnaissance
reconhecimento
devant tout ce qui vit au ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
et sur la terre, que je puisse montrer à tous (que je t’aime) pour tant de biens tombés sur moi, pauvre pécheur, de la surabondance de ta bonté.

La Sagesse : Fais-moi le don de toi-même et de tout ce que tu as sans jamais rien reprendre de ton oblation. Prive-toi non seulement des choses inutiles, mais quelquefois de celles qui sont légitimes ; ainsi tes mains seront-elles clouées à ma croix. Fais le bien, et supporte sans trouble qu’on te fasse du mal ; rassemble tes affections inconstantes, tes pensées dispersées, fixe tout cela en moi, le souverain Bien, et tes pieds seront attachés comme les miens. Ne laisse jamais les forces de ton âme et de ton corps s’anémier dans la négligence, mais tends-les comme mes bras crucifiés, dans un effort ininterrompu pour me servir. Supporte avec patience sophrosyne
modération
moderação
moderation
moderación
temperantia
tempérance
temperança
comesuração
patientia
patience
paciência
et action action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
de grâces la fatigue et le poids de tes travaux travail
travaux
tâche
labeur
trabalho
labor
trabajo
tarefa
task
 ; réprime courageusement les mouvements de ta sensualité, et je retrouverai sur tes membres mes propres lassitudes et mes meurtrissures. Fais refleurir ma chair chair
sarx
carne
carnal
carnalidade
carnalidad
carnality
charnel
par une mortification mortification
probation
mortificação
provação
mortificación
provación
abstinence
raisonnable et pieuse. Que ta constance à contrarier ta volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
me soit un doux lit de repos repos
repouso
stillness
quietud
quietness
passividade
doçura
quietude
quiescence
recueillement
recolhimento
apaisement
hesychia
śānta
Śamah
, où je laisserai retomber mes épaules meurtries par le dur bois de la croix. Ton âme entraînée vers la terre par le poids de ton corps, tiens-la bien haut, vers le Seigneur Shiva
Śiva
le Seigneur
. Fais servir à la justice et à la sainteté sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
tes membres qui jadis opéraient le mal. Que ton cœur soit prêt à soutenir toutes sortes d’adversités pour l’honneur de mon nom ; alors, comme un serviteur fidèle, crucifié avec son Seigneur, en quelque sorte inondé de mon sang par l’union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
de la souffrance, tu me deviendras semblable et digne d’amour.

Deuxième étape la pénitence pénitence
metánoia
metaméleia
penitência
μετάνοια
μεταμέλεια

Après la confession, le disciple ajoute a la pénitence sacramentelle un pieux chemin Weg
chemin
caminho
way
camino
de croix.

Lettre du Bienheureux Suso Seuse
Suso
Amandus
Amandus, Heinrich SeuseHenri Suso ou Henry Suso (1295-1366), prêtre dominicain catholique du XIVe siècle.
à l’âme qui, purifiée par l’absolution, se donne à Dieu.

Exultet jam angélica turba cœlorum [1]. Réjouissez-vous saintes légions angéliques qui vous jouez sur les prairies du ciel, réjouissez-vous, élancez-vous et chantez à cause de l’heureuse nouvelle. Il est revenu le Benjamin, l’enfant disparu, l’enfant qu’on croyait mort, le voilà retrouvé, oui il était mort (par le péché) l’enfant chéri, le voilà ressuscité. Une beauté surnaturelle fait reverdir le pré dévasté, sur lequel ne paissaient plus les troupeaux, et dont s’étaient flétries les fleurs jetées à foison par la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
. Les fleurs commencent à paraître Scheinen
paraître
aparentar
parecer ser
aparência
seeming
Schein
apparence
semblance
, la porte porte
porta
puerta
gate
door
est bien close, le maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
est de nouveau chez lui. Résonnez donc harpes célestes, qu’une ronde nouvelle se forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
et parcoure toutes les rues de la cité céleste. Gloria tibi Domine, oui gloire Alléluia
Alleluia
Hallelujah
haleluya
ἀλληλούϊα
αλληλούια
Aleluia
louvor
louange
praise
glória
gloire
glory
à toi, Maître, pour lés grandes merveilles que tu opères dans maints cœurs si souillés, si abandonnés, si désespérés !

Et vous tous, auxquels Dieu a fait grâce avec tant d’amour, approchez-vous aujourd’hui, venez à moi, contemplons ensemble, aimons et louons ce Bien suprême, cet insondable Bien, notre Maître, notre tendre Père. — O Dieu mon amour, vois la merveille, les cœurs qui se plongeaient auparavant dans la corruption, ces cœurs t’aiment aujourd’hui, ils t’embrassent avec une insatiable ardeur de désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
. Ces agents de perversion d’hier, ils prêchent aujourd’hui ton si doux amour !... Ils se traînaient à peine autrefois tant ils ménageaient leur délicatesse .et voici que pour ta gloire ils brisent avec eux-mêmes, ils inventent des mortifications nouvelles très rudes et très pleines d’amour, afin de se réconcilier avec toi dans la pureté pureté
pureza
purity
clairté
clareza
clearness
. Ils chérissaient leur propre corps et se considèrent maintenant comme un étranger qui passe. Ils étaient à l’affût de l’amour humain et dans ce but s’exhibaient avec grâce ; ils se cachent maintenant afin de te plaire à toi seul. Leur colère les rendait semblables à des loups cruels, les voici pleins d’indulgence, des agneaux qui se taisent. Leur conscience coupable les avait rivés dans la tristesse comme dans un cercle cercle
círculo
circle
circonférence
circunferência
d’acier qui les paralysaient lourdement. Doux Maître, regarde-les planer et s’envoler au-dessus de tout le créé dans une liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
joyeuse et sans entrave.

C’est là le changement anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
de ta droite droite
direita
right
, Sagesse Eternelle, et c’est aussi l’œuvre de ton immense douceur acceptation
aceitação
acceptación
douceur
mansidão
souplesse
mou
flexibilité
, ô très douce dame du céleste royaume.

Ecoute maintenant mon enfant, voici comment toi et moi nous devons nous comporter à l’avenir vis-à-vis de ce Dieu si aimant. Notre âme est semblable à une fille de cuisine qu’un roi magnifique aurait élevée soudainement à la dignité d’épouse. Quelle reconnaissance cette servante n’éprouverait-elle pas pour son maître ! Quelle fidélité dans son amour, quelle ardeur dans sa louange ! Quelle ressource de tendresse envers son époux trouverait-elle dans le sentiment Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
bhava
de sa propre indignité ! De même nous, pécheurs réconciliés, devons-nous essayer de faire mieux encore que les purs, de les surpasser. — S’imposent-ils quelque sacrifice sacrifice
sacrifício
sacrificio
vidhema
 ? Imposons-nous en deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
. Aiment-ils une fois, aimons mille fois. — Te souviens-tu comme aux jours de notre folie d’antan, nous poursuivions une sagesse tout humaine et quelle était notre application à nous attirer les cœurs ? Mais maintenant jour et huit c’est dans les filets de Dieu qu’il faut nous étudier, jour et nuit, à prendre les cœurs ; c’est à lui seul que nous allons essayer de plaire.

Ah ! Maître bien Aimé, laisse-moi, oh ! laisse-moi te dire une parole Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
, rien qu’un mot, oui Maître c’est vrai je ne puis plus me contenir : Amour aimé m’aimerais-tu donc ? Ah Seigneur, Seigneur m’aimes-tu ? Comment je serais vraiment ton amour ? Allons est-il possible qu’il y ait quelqu’un sur la terre pour croire que mon maître bien-aimé m’aime vraiment ? Voici qu’à cet espoir mon âme défaille et je sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
dans ma poitrine mon cœur qui bat plus fort. M’est-il permis de formuler un vœu Seigneur ? Mon âme ni mon cœur n’en peuvent trouver de plus sublime, de plus désirable, de plus béatifiant que celui-ci : Si tu m’aimais, moi, en particulier ? Maître si fidèle, si tu posais sur moi un regard d’amour ?

Seigneur, la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
de tes yeux surpasse l’éclat du soleil. Qu’elles sont douces tes lèvres divines pour ceux qui les connaissent. Quel éclat sur ton visage où se rencontrent la beauté d’un Dieu et la beauté d’un homme ! Toute ma puissance acte
puissance
energeia
dynamis
de désir est surabondamment comblée par la beauté de ton être.

Talis est dilectus meus. Tel est mon bien-aimé. Qu’il est aimable mon doux amour, c’est l’intime ami de mon cœur. Reconnaissez-le, ô filles de Jérusalem. Oh ! très doux Dieu, pour celui dont tu es l’amour et qui s’établit dans cet amour pour l’éternité aion
aiôn
éon
éternité
eternidade
eternity
eternidad
, quelle béatitude !


[1Liturgie du Samedi-saint (Bénédiction du cierge pascal).

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?