Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Jacob Boehme (1575-1624) > Sédir : CONSTITUTION DE L’HOMME

Les tempéraments et la culture psychique

Sédir : CONSTITUTION DE L’HOMME

D’après la doctrine de Jacob Boehme

samedi 6 décembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Il y a un monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
spirituel intérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
, duquel est sorti un monde matériel matière
matéria
matter
ύλη
hyle
material
matériel
materialidade
matérialité
materiality
materialidad
extérieur ; l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
a été créé de la substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
de ces deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
mondes, et mis dans le Paradis Paradis
Paraíso
Paradiso
Paradise
qui était l’élément un, où toutes les puissances naturelles vivaient dans l’harmonie Wachseinlassen
deixar-acordar
harmonia
harmonie
harmonía
harmony
accord
acordo
concordance
concordância
concórdia
agreement
paisible.

Chacune de ces puissances, l’homme y compris, avait en elle une volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
de Feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
, par laquelle cette puissance acte
puissance
energeia
dynamis
s’individualisait dans le chaos de l’abîme divin divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
 ; et un désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
de Lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
par lequel chacune de ces puissances tendait à s’unir à toutes les autres, par l’amour amour
eros
éros
amor
love
.

La puissance la plus sublime exalta son Feu et sortit de l’harmonie : elle devint Lucifer Lucifer
Lúcifer
, et ce fut la chute chute
queda
decadência
caída
fall
des anges anjo
anjos
ange
anges
angel
angeles
arcanjo
arcanjos
archange
archanges
deva
devas
.

L’homme s’appela du coup le seigneur Shiva
Śiva
le Seigneur
de toutes les créatures.

Le diable diable
diabolos
malin
adversaire
diabo
devil
asura
asuras
asouras
, jaloux, introduisit son désir dans l’imagination image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
de l’homme ; les différentes facultés de celui-ci commencèrent dès lors à lutter ensemble : ainsi germa et crût l’arbre de la science Wissenschaft
science
sicences
ciência
ciências
ciencia
ciencias
episteme
επιστήμη
epistêmê
du bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
et du mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
. Adam Adam
Adão
Adán
perdit la puissance créatrice qu’il avait dans le Paradis et ce fut la création Création
Criação
criação
creation
creación
de la femme femme
mulher
woman
mujer
feminino
féminin
feminin
fêmea
female
.

Cette séparation discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
des deux teintures du Feu et de la Lumière détermina dans l’élément un comme un précipité, qui fut la matière physique Les efforts d’Adam et d’Eve pour posséder posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
cette matière, fruit symbolique de l’arbre de la science, les en rendirent esclaves.

L’âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
ignée de l’homme, provenue de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
le Père, resta telle quelle. Son esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
, c’est-à-dire l’ensemble de toutes ses facultés sensorielles et spirituelles, qui communiquaient auparavant avec la Sagesse sophia
sagesse
sabedoria
wisdom
sabedoría
σοφία
Sage
Sábio
par le moyen de l’élément unique, ne put plus se nourrir que des forces adverses et des lumières faussées qui constituent l’Esprit de ce Monde et qu’il essaye de connaître connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jnāna
jnana
, en particulier par l’astrologie astrologia
astrologie
astrología
astrology
 ; son corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
, autrefois glorieux et immortel, se corrompit et reçut tous les contrecoups des combats que se livrent les forces de ce monde.

Actuellement donc l’âme de l’homme soupire après la lumière perdue. L’Esprit de l’homme, prison de cette âme, se trouve en exil, balloté par les courants furieux de l’Océan astral. Sur notre terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
, cet océan est divisé en quatre quatre
quaternité
quaternidade
cuatro
cuaternidad
four
quaternity
fourfoldness
régions ou éléments qu’ont décrits tous les hermétistes ; et l’esprit de chaque homme, suivant sa nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
propre, est enfermé dans une de ces régions.

De là viennent les quatre tempéraments ou complexions.

L’âme et l’Esprit, bien qu’enchaînés ensemble, ne peuvent pas se confondre puisqu’ils ne proviennent pas de la même mère mère
mãe
mother
madre
.

Tout ce qui, en nous, sensations, sentiments Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
bhava
,

idées, intuitions, vient du Ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, se rapporte à l’âme ; tout ce qui vient de la nature créée, visible ou invisible, se rapporte à l’Esprit ; le corps reçoit toutes ces influences et leur obéit.

Par conséquent ce dernier porte porte
porta
puerta
gate
door
l’empreinte des forces intérieures qui l’animent ; dès le premier mois de la vie Leben
vie
vida
life
zoe
intra-utérine, on pourrait pronostiquer la complexion de l’enfant qui va naître ; a fortiori peut-on déterminer cette complexion par les traits du visage, par les gestes, la démarche, le son de la voix, les formes du corps. Mais, selon l’exemple de notre auteur, nous ne donnerons aucune indication divinatoire, car il vaut mieux rester ignorant que s’exposer à faire mal en jugeant son prochain. Voici quelques détails sur les quatre tempéraments :

Le colérique tient de l’élément feu par le désir de monter, de commander, de dominer, de provoquer l’admiration ; il a une grande confiance en soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
, ne demande pas de conseils, est courageux, mais ne souffre pas la moindre contrariété de la part des hommes ou des circonstances sans se mettre en colère colère
orge
rancoeur
hostilité
animosité
inimitié
méchanceté
. Sa pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
est forte, son intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
lucide, logique lógica
logique
logic
Logik
tarka-vidyā
nyāya
nyaya
, déductive.

Le sanguin tient de l’air air
ar
aer
sa mobilité et sa subtilité ; il est gai, doux, amical, pas très énergique ; les influences des astres l’impressionnent facilement ; il a l’esprit ingénieux et doué de grandes facilités pour apprendre toutes sortes de sciences sans trop les approfondir.

Le tempérament phlegmatique tend toujours, comme l’eau eau
água
water
hydro
, à se tenir dans le repos repos
repouso
stillness
quietud
quietness
passividade
doçura
quietude
quiescence
recueillement
recolhimento
apaisement
hesychia
śānta
Śamah
 ; la matière et les sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
y sont puissants ; il fuit la fatigue et les soucis ; sa lumière est moyenne, ni très triste, ni très gaie ; son intelligence est lente et doit travailler beaucoup pour apprendre, mais elle retient bien ce qu’elle a compris ; le calme lui est nécessaire.

Le mélancolique est comme la terre et les pierres : froid, engourdi, sombre, triste, affamé de lumière ; mais cette faim le fait évoluer, de même que la faim qui torture les minéraux les amène à l’état métallique. Si le bilieux croit que les autres doivent l’adorer, si le sanguin se contente de l’amabilité superficielle du monde, si les jouissances matérielles suffisent au phlegmatique, le tempérament terrestre a besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
d’affection Affektion
affection
afecção
afección
profonde.

Son intelligence est inégale, ses conceptions originales, ses intuitions souvent remarquables ; cependant, il n’est jamais satisfait de son travail travail
travaux
tâche
labeur
trabalho
labor
trabajo
tarefa
task
.

De même que le bois est l’aliment du feu, la vie astro-élémentaire de la complexion est l’aliment magique de l’âme. Quelquefois cette dernière s’évade du tempérament pour se nourrir de la Lumière. Cette Lumière ne se trouve ici-bas qu’en vertu arete
excellence
vertu
vertue
virtude
virtue
virtud
de l’incarnation incarnation
sárkosis
encarnação
encarnación
du Verbe, dont elle est comme le sillage : ce que Bœhm appelle la corporéité angélique du Christ Jésus-Christ
Jesus Cristo
Jesus Christ
Jesús Cristo
Jesus
Jesús
Cristo
Christ
Ungido
Ointed
. Lorsque donc l’âme s’alimente de cette teinture, la complexion défaille, puis se réveille dans la joie joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
, par le rayonnement Rayonnement
rayonnement
irradiação
irradiación
irradiation
rayons
raios
rays
divin que l’âme lui transmet. Mais si les influences astrales s’exaltent, il se peut que l’âme les désire de nouveau, à moins qu’elle ne se retourne de suite vers la Vierge vierge
virginité
parthenía
parthenos
de la Sagesse divine. Si non, toutes les essences extérieures, quoique invisibles, de l’Esprit de ce monde, attisent le feu de l’âme ; plus il brûle, plus il devient ardent parce que sa nourriture véritable, l’Amour, ne se trouve pas dans ces essences ; à la fin Ende
la fin
o final
o fim
el fin
finalité
finalidade
finalidad
the end
the goal
purpose
propósito
telos
télos
meta
, l’âme excédée, pour sortir de cet enfer enfer
inferno
hell
Hades
, se prive de ces aliments : c’est la pénitence pénitence
metánoia
metaméleia
penitência
. Quand elle est définitivement débarrassée de son appétit astral (richesses, amitiés, honneurs, sciences) elle peut se baigner dans l’eau de la Vie éternelle, être renouvelée par ce baptême baptême
batismo
baptism
et vivre avec Dieu. Bœhm désigne par Esprit de ce Monde, essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
astro-élémentaire, imagination extérieure, toutes les sensations, tous les sentiments, toutes les idées, tous les plaisirs et toutes les souffrances que nous envoient les forces et les êtres de la Nature temporelle, visible et invisible.

Si l’âme se nourrit de la complexion colérique, celle-ci s’exalte encore, vers la colère, la spoliation, l’écrasement des obstacles, à moins que les aspects des constellations ne s’y opposent ; l’âme est en danger car son état appelle le démon de la fureur qui vient y habiter ; elle prend pour lumière divine le feu qu’elle a elle-même allumé et veut être honorée comme sainte malgré sa noirceur réelle.

Si l’âme se nourrit de la douce et légère complexion sanguine, elle obéit à toute impulsion Drang 
appétit
impulsion
impulso
urge
des étoiles ; cela produit un tempérament aimable, rusé, intelligent pour les choses de ce monde, tantôt généreux, tantôt mesquin ; le diable l’amuse avec toutes sortes d’objets rares et d’études curieuses ; elle reçoit tout comme l’air et se nourrit de vanités ; elle peut subir des épreuves sans en souffrir beaucoup, non plus que de la tristesse tristesse
lype
tristeza
sadness
grief
sorrow
ou de l’effroi ; elle est sujette à l’impudicité, parce que Vénus est sa planète, et à l’idolâtrie à cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de sa curiosité et de son peu de réflexion.

L’âme attachée au tempérament phlegmatique mène une vie balourde, vile, sans intelligence, ne s’élevant pas au-dessus du vulgaire ; l’Esprit de l’eau ou la qualité tendance
tendência
tendency
qualité
qualidade
calidad
quality
attribut
atributo
atribute
guna
gunas
lunaire accepte tout, bien et mal, et peut couvrir ce dernier sous un masque d’hypocrisie, comme la surface brillante de l’Océan cache des perles ou des pieuvres. Le diable peut introduire tous ses vices vice
vices
vício
vícios
défaut
malice
malícia
kakíai
dans cette complexion quand les étoiles ne s’y opposent pas, caries péchés semblent y perdre leur importance ; il peut l’accabler par la tristesse ; mais si l’âme soulève une tempête et veut s’enfuir de cette maison de deuil, il ne peut résister aussi bien que dans le Feu, à cause de la faiblesse lâcheté
faiblesse
pusillanimité
couardise
paresse
bassesse
indignité
pusilanimidade
covardia
indignidade
de ce tempérament.

La complexion mélancolique, inattentive aux choses extérieures, plonge l’âme dans la crainte Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
. Le diable y vient souvent et l’effraie sans cesse, car l’obscurité est son domaine ; il tâche de l’étourdir et de lui faire perdre son bon sens.

Mais elle lutte combat
agon
lutte
agôn
contre lui, car elle sent intuitivement son approche, surtout pendant la nuit tenèbre
ténèbres
nuit
trevas
escuridão
darkness
noite
night
noche
 ; c’est le tempérament où il peut le mieux jeter ses imaginations ; pour le désespérer, il agite le souvenir de ses péchés et l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
de la Colère divine.


Voir en ligne : Théosophie