Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Jacob Boehme (1575-1624) > Boehme - Des trois principes de l’essence divine - Préface

Boehme - Des trois principes de l’essence divine - Préface

PRÉFACE DE L’AUTEUR AU LECTEUR PIEUX ET CHRÉTIEN.

jeudi 11 octobre 2007

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

1. Depuis sa naissance, et pendant toute la durée de sa vie Leben
vie
vida
life
zoe
dans ce monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
, l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
ne peut rien entreprendre de plus important et de plus utile pour lui, que de chercher à se bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
connaître connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
lui-même : 1. Ce qu’il est ? 2. D’où et par qui ? 3. Pourquoi il a été formé ? ; et 4. Quel est son fils
filho
hijo
son
emploi ? Dans cette sérieuse recherche Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
il trouvera : 1. Comment toutes les choses, qui existent sont provenus de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
 ; il trouvera : 2. Comment parmi tout ce qui existe, il est la plus noble des créatures ; de-là il trouvera aisément : 3. Quels sont, les plans de Dieu à son égard, puisqu’il l’a établi souverain sur tontes les créatures de ce monde et que, de préférence à elles, il l’a doué de la pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
, de la raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
et de l’intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
, et sur-tout de la parole Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
, afin qu’il puisse discerner tout ce qui se fait entendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
, tout ce qui se meut, tout ce qui croît ; juger des propriétés, du cours et de la source de toutes choses ; et les tenir toutes sous sa puissance acte
puissance
energeia
dynamis
, en sorte qu’il soit le maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
de les lier toutes par sa pensée et sa raison ; de les employer et de les diriger à sa volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
, et comme il lui plaît.

2. Mais Dieu lui a donné encore une bien plus haute et plus grande connoissance, par laquelle il peut voir dans, le cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
de toutes choses, quelle sont les essences, les puissances et propriétés qui leur appartiennent : soit parmi les créatures, dans la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
, les pierres, les arbres, les plantes, dans tout ce qui a du mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
, ou ce qui n’en a point, ; soit même aussi dans les astres et les élémens, en sorte qu’il connoisse leur essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
et leur puissance, et comment c’est dans cette puissance que gît toute sensibilité naturelle, la croissance, la multiplication et toute essence vivante.

3. Outre tous ces avantages, Dieu lui a donné la compréhension, et la plus hante pénétration pour pouvoni reconnoître Dieu pour son créateur ; d’où, comment, et ce qu’est l’homme ; où il est, de quelle source il est provenu et a été créé, et comment il est l’imagé, l’essence, le domaine et le fils du Dieu éternel, incréé et impérissable ; comment il a été créé de l’essence de Dieu , qui a mis en lui son essence et sa propriété ; qui, par son esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
, vit en lui et le régit ; qui par lui, homme , gouverne ; sa création Création
Criação
criação
creation
creación
 ; qui aussi, le chérit ardemment, comme son propre cœur et son essence en faveur de qui il a créé ce monde avec toutes les créatures, lesquelles pour la plupart ne pourraient vivre selon leur qualification , sans la raison et le gouvernement polis
cidade
πόλις
pólis
sítio
política
politique
politics
governo
gouvernement
government
gouvernance
governança
de l’homme.

4. C’est dans cette haute contemplation contemplation
theoria
theoría
contemplação
contemplación
que consiste la vraie sagesse sophia
sagesse
sabedoria
wisdom
sabedoría
σοφία
Sage
Sábio
divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
, et elle n’a ni nombre Zahl
nombre
número
number
nombres
números
numbers
ni limite Endlichkeit
finitude
finitude
finitud
finite
limit
limite
limitação
limitación
limitation
 ; c’est là qu’on découvre le véritable amour amour
eros
éros
amor
love
de Dieu pour l’homme, en sorte que l’homme reconnoît ce qu’est Dieu son créateur, ce qu’il exige de lui, et ce qu’il a remis à Überantwortung 
remis à
responsabilidade
being delivered over
entrega a sí mismo
responsability
responsabilité
son pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
,et c’est là ce que l’homme peut sonder et rechercher de plus profitable dans ce monde. Car il apprend là à connoître ce qu’il est lui-même , de quelle substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
et de quelle essence il est ; ce qui meut ses pensées et son intelligence, et comment il est provenu de l’essence de Dieu. De même qu’une mère mère
mãe
mother
madre
engendre un fils de sa propre essence, prend soin de lui, et lui abandonne ses biens et ses propriétés, et l’en rend possesseur ; de même Dieu en agit ainsi avec l’homme qui est aussi son fils. Il l’a créé, il le soigne, et l’a rendu héritier de tous ses biens. Dans cette contemplation, germe la divine connoissance, et l’amour de l’homme pour Dieu, comme celui des enfans envers leurs parens, en sorte que l’homme chérit Dieu son père, puisqu’il reconnoît qu’il est son auteur, dans lequel il vit, se meut et existe, qui le soigne et qui le nourrit. Car c’est ainsi que parle le Christ notre frère qui nous a été engendré du père pour notre salut salut
salvação
salvación
salvation
σωτηρία
σωτηρ
soteria
soter
, et à été envoyé dans ce monde : la vie éternelle consiste à vous connoître, vous qui êtes le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ que vous avez envoyé. (Jean. 17 : 5. )

5. S’il est donc vrai que nous reconnoissions nous-mêmes, que nous avons été créés de l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
de Dieu, comme image image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
, essence et propriété de Dieu, il-est bien juste que nous vivions dans son obéissance, et que nous le suivions, puisqu’il nous conduit comme un père conduit ses enfans. Aussi avons-nous la promesse que si nous le suivons, nous aurons la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
de l’éternelle vie. ( Jean 8. ) Sans cette considération, nous sommes tous des aveugles, et nous n’avons aucune vraie connoissance de Dieu : mais nous cheminons comme des animaux muets, et nous nous regardons, nous-mêmes, aussi bien que la création de Dieu avec un ébahissement stupide ; nous nous opposons à Dieu et à sa volonté , et nous vivons ainsi dans la rébellion , au préjudice du corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
et de l’ame, et des nobles créatures de Dieu. Nous tombons dans ces cruelles et effroyables ténèbres tenèbre
ténèbres
nuit
trevas
escuridão
darkness
noite
night
noche
, parce que nous ne voulons point apprendre à nous connoître nous-mêmes ; ce que nous-sommes ; de quelle essence ; ce que nous deviendrons ; si nous sommes éternels, ou périssables avec notre corps ; en outre , si nous devons rendre compte de nos oeuvres et de notre être, puisque nous avons été établis maîtres de toute la création et des créatures. ; que nous les avons toutes en notre puissance, et que nous les gouvernons.

6. Or, puisque nous voyons, savons, et trouvons incontestablement que Dieu demandera compte de toutes nos oeuvres, comment nous nous serons conduits envers ses productions, et que si nous nous éloignons de lui et de ses commandemens, il nous en punit terriblement, comme nous en avons d’effroyables exemples dès ce monde, dans les Juifs, les Payens et les Chrétiens, particulièrement celui du déluge, de Sodome, de Gomorrlie, ainsi que celui de Pharaon et du peuple d’Israël dans le désert et depuis lors continuellement jusqu’à ce jour ; il est donc de la plus haute importance que nous étudions la sagesse ; que nous apprenions à nous connoître nous-mêmes ; quels vices vice
vices
vício
vícios
défaut
malice
malícia
kakíai
énormes nous portons en nous ; quels loups effroyables sont parmi nous pour s’opposer à Dieu et à sa volonté.

7. Car personne Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
ne peut se disculper sur son ignorance ignorance
ignorância
ignorancia
tamas
, puisque la volonté de Dieu est écrite dans notre base affective, afin que nous connoissions bien ce que nous devons faire. Toutes les créatures servent aussi à nous en convaincre. En outre, nous avons la loi et les ordonnances de Dieu , en sorte que nous n’avons aucune excuse, si ce n’est notre soporeuse et nonchalante paresse lâcheté
faiblesse
pusillanimité
couardise
paresse
bassesse
indignité
pusilanimidade
covardia
indignidade
 ; aussi serons - nous jugés comme étant des serviteurs negligens et inutiles à la vigne du seigneur.

8. Enfin, il nous est essentiellement nécessaire d’apprendre à nous connoître , puisque le démon demeure près de nous dans ce monde ; qu’il est l’ennemi de Dieu et le nôtre ; qu’il nous égare et nous trompe journellement pour nous séparer de Dieu notre père, comme il y est parvenu avec notre premier père, voulant par-là étendre son règne, et nous priver de notre salut éternel, comme cela est écrit, ( 1. Pierre 5 : v. 8 ) : Notre adversaire diable
diabolos
malin
adversaire
diabo
devil
asura
asuras
asouras
le démon tourne autour de nous, comme un lion rugissant, cherchant qui il pourra dévorer.

9. Puisque nous sommés dans un si effroyable danger en ce monde que nous sommes environnés d’ennemis de tous les côtés, et que nous ne pouvons marcher en sûreté dans notre pélerinage, d’autant que nous portons en nous le plus cruel ennemi j que nous le voilons et que nous ne voulons pas apprendre à le connoître, quoiqu’il soit cependant l’hôte le plus pernicieux, et qu’il nous jète dans la colère colère
orge
rancoeur
hostilité
animosité
inimitié
méchanceté
de Dieu, étant vraiment lui-même la colère de Dieu qui nous plonge dans l’éternel feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
colérique, et dans l’éternelle angoisse Angst 
angoisse
angústia
anxiety
angustia
angstbereit
prêt à l’angoisse
ängsten
s’angoisser
angustiar-se
inextinguible ; il est donc nécessaire que nous apprenions à bien connoître cet ennemi ; ce qu’il est ; qui il est, et pourquoi ils est ; comment il vient en nous ; quel est en nous son droit et sa propriété, ainsi que son entrée et son autorité en nous ; comment il s’associe avec notre propre ennemi qui demeure en nous ; comment ils se favorisent et s’appuient l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
et l’autre ; comment ils sont tous deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
ennemis de Dieu et nous épient continuellement pour nous perdre et pour » nous détruire.

10. De plus, il est hautement essentiel de nous envisager, et d’apprendre à nous connoître, par la grande raison que nous savons et que nous voyons que nous devons mourir Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
et périr à cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de notre propre ennemi, qui est à la fois le nôtre et celui de Dieu,et qui demeure en nous, et est vraiment la moitié de l’homme. Et s’il devient assez puissant en nous pour y obtenir la supériorité et le premier rang, il nous livre à tous les démons, dans l’abîme, pour, demeurer avec eux perpétuellement dans les ténèbres, éternelles, et dans des angoisse » et des tourmens qui ne s’appaiseront jamais. En effet, il nous jète dans la maison de solitude, dans l’éternel oubli de tout bien, dans l’opposition Gegenstand
Gegen-stand
obiectum
opostos
oposicionalidade
opposition
opposites
à Dieu, de façon que nous combattons éternellement Dieu et toutes les créatures.

11. Nous avons encore une raison plus importante de chercher à nous connoître ; comment nous sommes dans le bien et le mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
 ; d’autant que nous avons la promesse de l’éternelle vie, que si nous soumettons notre ennemi personnel et le démon, nous devons être enfans de Dieu, et vivre éternellement dans Dieu, dans son royaume, près de lui et dans lui, près des saints anges anjo
anjos
ange
anges
angel
angeles
arcanjo
arcanjos
archange
archanges
deva
devas
, dans une joie joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
béatitude
perpétuelle, dans la lumière, dans la gloire Alléluia
Alleluia
Hallelujah
haleluya
ἀλληλούϊα
αλληλούια
Aleluia
louvor
louange
praise
glória
gloire
glory
, dans la (bénéficence) dans les bonnes grâces, dans la douceur acceptation
aceitação
acceptación
douceur
mansidão
souplesse
mou
flexibilité
, sans aucune communication Mit-teilung 
Mitteilung
communication
comunicação
comunicación
, et sans aucune connoissance du mal. En outre nous avons la promesse, que si nous avons soumis notre propre ennemi, et que nous l’ayons enfoui en terre, nous devons au dernier jugement nous remontrer dans un nouveau corps, dans lequel il n’y aura aucune angoisse ; et vivre éternellement avec Dieu dans un amour parfait, dans la joie, les délices et la sainteté sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
.

12. Nous savons aussi, et nous connoissons que nous avons en nous l’ame raisonnable et immortelle, qui est dans l’amour de Dieu, et que si elle ne succombe pas sous son adversaire, mais que comme un conquérant céleste, elle le renverse sous ses pieds, Dieu et son esprit saint la protégeront, et lui donneront l’intelligence et la puissance pour vaincre tous ses ennemis, qu’ils combattront pour elle, et que lors de sa victoire sur le mal, elle sera glorifiée comme un digne conquérant, et recevra la plus belle couronne céleste, (2 Tim. 4:7, 8. Apoc. 2:10).

13. Or, puisque l’homme sait qu’il est aussi un être mixte, partagé entre le bien et le malf et que l’un et l’autre est sa possession ; qu’il est, cependant, un seul homme qui est bon et mauvais ; et qu’il doit recevoir la récompense de l’un et de l’autre ; que de quelque côté qu’il incline dans cette vie, son ame s’y porte porte
porta
puerta
gate
door
quand il meurt, et qu’au dernier jugement il ressuscitera en force et puissance dans le travail travail
travaux
tâche
labeur
trabalho
labor
trabajo
tarefa
task
qu’il a fait ici, et y vivra éternellement, et y sera glorifié, et trouvera là sa source et son perpétuel aliment ; il lui est donc essentiellement utile de chercher à se connoître ; pourquoi il est créé ; d’où lui vient l’impulsion Drang 
appétit
impulsion
impulso
urge
du bien et du mal, et ce qu’est, toutefois, le bien et la mal en soi-même Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
 ; d’où ils sont mus. Il doit chercher particulièrement, quelle est la source, de tout ce qui est bien et de tout ce qui est mal ; d’où et par où le mal est venu dans le démon, dans l’homme et dans toutes les créatures, puisque le démon a été un saint ange, et que l’homme aussi a été créé bon, et que le faux attract se trouve dans toutes les créatures qui se haïssent, se battent, se tourmentent et sont ennemies les unes des autres ; qu’il y a une semblable opposition dans toutes les créatures, et qu’un même corps est divisé d’avec lui-même. Et cela nous ne le voyons pas seulement parmi les créatures vivantes, mais aussi dans les étoiles, les élémens, la terre, les pierres, les métaux, les feuilles, l’herbe et le bois, où par-tout est le poison et le mal. On trouve, en outre, que cela doit être ainsi ; autrement, il n’y auroit ni vie, ni mouvement, de même qu’il n’y auroit ni couleur couleur
cor
color
, ni vertus, rien de mince, rien d’épais, rien de perceptible, mais tout seroit un rien.

14. Dans cette haute considération, on trouve que le tout Ganze
Ganzheit
Ganzsein
Ganzseinkönnen 
le tout
totalité
être-tout
pouvoir-être-tout
intégralité
entièreté
o todo
totalidade
ser-todo
ser-um-todo
nikhila
totality
est venu de Dieu même , que c’est sa propre essence, qu’il est cela lui-même, et qu’il s’est lui-même produit de lui-même, Le mal agit pour 1a corporisation et pour la mobilité. Le bien, pour l’amour. La force ou l’opposition , pour la joie. Tant que la créature est dans l’amour de Dieu, le colérique ou l’opposition fait ( l’élèvement ) de l’éternelle joie ; mais si la lumière de Dieu s’éteint, il fait l’éternel élèvement de la source angoisseuse, et le feu infernal.

15. Pour éclaircir toutes ces choses, je décrirai ici les trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
principes divins, dans lesquels tout sera expliqué ; ce qu’est Dieu ; la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
et les créatures ; ce qu’est l’amour et la douceur de Dieu ; son bouillonnement et sa volonté ; ce qu’est le démon et la colère de Dieu ; bref, ce qu’est la joie et la souffrance douleur
dor
dolor
pain
lype
souffrance
sofrimento
sofrimiento
suffering
 ; comment toutes choses ont pris naissance et continuent d’exister Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
. Nous voulons aussi représenter la vraie différence qu’il y a entre les créatures éternelles et celles qui sont périssables ; sur- tout, considérer l’homme et son ame ; ce qu’il est, et comment il est une créature éternelle ; ce qu’est le ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, dans lequel Dieu, les anges et les hommes saints demeurent ; et ce qu’est l’enfer enfer
inferno
hell
Hades
, dans lequel les démons habitent, et comment toutes choses ont été créées ainsi dans l’origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
 ; en un mot, ce qu’est l’essence de toutes les essences. Puisque l’amour de Dieu m’a favorisé de ces connoissances, je veux les écrire comme un mémorial et un souvenir pour moi, attendu que nous vivons, dans ce monde, dans un grand danger, entre le ciel et l’enfer, et que nous devons sans cesse combattre le démon. Par ce moyen, si je venois, par ma foiblesse, à tomber sous la colère de Dieu, et que la lumière de mes connoissances me fût retirée, j’aurois de quoi pouvoir me les rappeler, et les ressusciter en moi.

16. Car Dieu voudroit que tous les hommes fussent secourus, et ne veut point la mort du pécheur ; mais qu’il se convertisse, qu’il se tourne vers lui, et qu’il vive éternellement en lui. C’est dans ce dessein qu’il a laissé son cœur, qui est son fils, devenir homme, afin, que nous puissions nous attacher à loi, nous ressusciter en lui, et nous régénérer de nos péchés et de nos fausses volontés.

17. Ainsi, pour l’homme qui, dans ce monde , vit dans cette souffrante et périssable chair chair
sarx
carne
carnal
carnalidade
carnalidad
carnality
charnel
, dans un si grand danger, il n’y a rien de plus utile que de se bien connoître lui-même ; et s’il se connoît bien lui-même, il connoît aussi Dieu son créateur, et toutes les créatures ; et en outre combien Dieu est disposé pour lui ; et cette connoissance est la plus délicieuse que j’aie jamais découverte.

18. Mais s’il arrivoit que ces écrits fussent lus, et que, par hasard, le peuple de Sodôme et autres semblables pourceaux se présentassent pour fouiller dans mon jardin de délices, et n’y pussent rien voir, ni comprendre, et n’y épluchassent que des vices et de l’orgueil orgueil
hyperephanía
, et ne se connussent ni eux, ni Dieu, ni encore moins ses enfans ; ce n’est point pour ceux-là que je veux rien écrire ; et je ferme mon livre avec un mur épais et des barres pour ces sauvages génisses du démon, et pour ces idiots qui sont enfoncés jusqu’aux oreilles dans les sépulcres de l’enfer, et ne se connaissent point eux-mêmes, mais font ce que fait le démon, leur professeur, et demeurent enfans de la sévérité colérique de Dieu. Si je désire donc d’écrire avec quelque clarté, c’est pour les enfans de Dieu. Le monde et le démon peuvent tempêter et rugir jusque dans l’abîme : car leur sablier est dressé. Alors chacun récoltera ce qu’il aura semé, et plusieurs seront chauffés par le feu de l’enfer, pour leur orgueil dédaigneux et insensé, quoiqu’ils ne l’aient pas cru en ce monde.

19. En outre, je ne dois pas négliger de mettre ces choses par écrit, parce que Dieu demandera compte des dons de chacun, et comment il les a employés : car il exigera , avec usure, le talent qu’il aura livré, et le donnera à celui qui aura beaucoup gagné. Mais comme je ne peux pas à présent faire plus pour lui, je me laisse gouverner à sa volonté, et je continue d’écrire selon mes connaissances,

20. Quant aux enfans de Dieu, ils apercevront bien ce que sont mes écrits ; car c’est un excellent témoignage ; et l’on en peut voir la preuve dans toutes les créatures ; oui, dans toutes choses, et particulièrement dans l’homme, qui est l’image et la ressemblance ressemblance
homoiosis
semelhança
imitação
semblance
similitude
de Dieu. Mais cela demeure caché aux enfans de la perversité et est fortement fermé par un sceau. Quoique le démon puisse pressentir le coup, et exciter des tempêtes depuis l’Orient jusq’au Nord point cardinal
points carinales
ponto cardeal
pontos cardeais
cardinal direction
cardinal directions
punto cardinal
puntos cardinales
Nord
Norte
North
Sud
Sul
South
o Este
Leste
East
Ouest
Oeste
West
 ; néanmoins, dans l’arbre colérique, il croit un lys avec une racine, qui va aussi loin que l’arbre s’étend avec ses branches, et qui porte son parfum jusque dans le paradis Paradis
Paraíso
Paradiso
Paradise
de Dieu.

21. Un tems plein de merveilles s’avance ; mais il commence dans la nuit : peu d’hommes ici bas le verront à cause de leur sommeil sommeil
sono
sleep
état de sommeil
estado de sono
sleep state
et de leur grande ivresse ; toutefois le soleil brillera pour les enfans au milieu de la nuit. Ainsi je recommande le lecteur au tendre amour de Dieu.