Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Platon > Victor Cousin : L’Euthyphron

Œuvres de Platon

Victor Cousin : L’Euthyphron

ARGUMENT PHILOSOPHIQUE.

dimanche 24 mai 2009

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
n’étant que le bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
lui-même, l’ordre moral pris substantiellement, toutes les vérités morales s’y rapportent comme les rayons Rayonnement
rayonnement
irradiação
irradiación
irradiation
rayons
raios
rays
au centre centre
centro
center
, les modifications au sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
qui les fait être et qu’elles manifestent. Loin donc de se combattre, la morale et la religion Religion
religion
religião
religión
se rattachent intimement l’une à l’autre et dans l’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
de leur principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
réel Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
et dans celle de l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
humain qui les conçoit, et ne peut pas ne pas les concevoir begreifen 
concevoir
conceber
Begriff
conceito
concept
conception
concepção
concepción
simultanément. Mais quand l’anthropomorphisme, abaissant la théologie teologia
théologie
teología
theology
θεολογία
au drame, fait de l’éternel un dieu de théâtre, tyrannique et passionné, qui, du haut de sa toute puissance acte
puissance
energeia
dynamis
, décide arbitrairement de ce qui est bien et de ce qui est mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
 ; c’est alors que la critique philosophique peut et doit, dans l’intérêt des vérités morales, s’autoriser de l’immédiate obligation qui les caractérise, pour les établir sur leur propre base, indépendamment de toute circonstance étrangère, indépendamment même de leur rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
à leur source primitive, se plaçant ainsi à dessein sur un terrain moins élevé, mais plus sur, sachant perdre, quelque chose, pour ne pas tout perdre, et sauver au moins la morale du naufrage de la haute philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
. Tel est le point le point
ponto
punto
center
centro
de vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
particulier sous lequel il faut envisager l’Euthyphron. Le devin Euthyphron représente une théologie insensée qui s’arroge le droit de constituer à son gré la morale ; Socrate Socrate
Sokrates
Sócrates
Socrates
Socrate (en grec Σωκράτης Sōkrátēs), philosophe de la Grèce antique (Ve siècle av. J.-C.)
, la conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
qui réclame son indépendance.

Socrate s’empresse de reconnaître qu’il y a une harmonie Wachseinlassen
deixar-acordar
harmonia
harmonie
harmonía
harmony
accord
acordo
concordance
concordância
concórdia
agreement
essentielle entre la morale et la religion, que tout ce qui est bien plait à celui que nous devons concevoir comme le type et la substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
de la raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
éternelle ; mais il demande pourquoi le bien plait à Dieu, s’il pourrait ne pas lui plaire, et s’il serait possible que le mal lui plut ? Non. Pourquoi donc le bien ne peut-il pas ne point plaire à Dieu ? C’est, en dernière analyse, par cela seul qu’il est bien ; toutes les autres raisons qu’on en peut donner supposent toujours celle-là et y reviennent. Il faut donc convenir que le bien n’est pas tel parce qu’il plait à Dieu, mais qu’il plait à Dieu parce qu’il est bien , et que par conséquent ce n’est pas dans des dogmes religieux qu’il faut chercher le titre primitif de la légitimité des vérités morales. Ces vérités, comme toutes les autres, se légitiment elles-mêmes, et n’ont pas besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
d’une autre autorité que celle de la raison qui les aperçoit et qui les proclame. La raison est à elle-même sa propre sanction. Cette conception du bien, et, pour parler le langage Sprache
língua
langue
lengua
linguagem
language
langage
lenguaje
du temps de Socrate, cette conception du saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
en lui-même, dégagé des formes extérieures qu’il peut revêtir, des circonstances qui l’accompagnent des conséquences même nécessaires qui en dérivent, considéré dans ce qu’il y a de propre et d’absolu Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
Bhairava
Paramaśiva
, dans sa grandeur grandeur
grandeza
greatness
et sa beauté beleza
belo
beauté
beau
beauty
belleza
immédiates, est un exemple de Vidée dans le système de Platon Platon
Plato
Platão
Platón
Platon (en grec ancien Πλάτων) (427-348 aC)
.

Telle est la partie un peu générale de l’Euthyphron. Mais son objet spécial est la querelle particulière de la morale avec la théologie positive d’alors, fondée sur la pluralité des dieux Gotter
deuses
dieux
gods
dioses
. Socrate prouve aisément que l’unité de la morale périt dans le polythéisme ; que si le bien ou le saint est ce qui plaît aux dieux, ces dieux étant divers, et souvent en guerre guerre
guerra
war
entre eux, il est impossible de savoir Wissen
saber
savoir
si ce qui est agréable aux uns est agréable aux autres, et d’avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
une règle fixe. Nous ne reproduirons pas ici cette controverse, qui a perdu aujourd’hui toute importance philosophique ; mais on ne saurait la suivre et l’étudier avec trop de soin dans Platon, comme un monument de la morale que la théologie païenne avait faite à l’humanité Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
, et du courage avec lequel Socrate attaqua cette morale et le système religieux dont elle émanait. Sous ce rapport, l’Euthyphron présente un haut intérêt historique. On ne peut se défendre d’une attention attention
atenção
atención
vigilance
vigilância
presque solennelle en lisant aujourd’hui ce petit dialogue, quand on songe sonho
rêve
dream
Morphée
songe
que c’est là le premier manifeste d’indépendance de la conscience et de la raison ; la première discussion Rede 
discours
discussão
discussion
discourse
discurso
discussão
où le sentiment Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
bhava
moral ait osé se séparer des formes religieuses qui le corrompaient, et revendiquer, au nom de sa propre dignité et de celle de la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
humaine, le droit imprescriptible d’être par lui-même saint et sacré.


Voir en ligne : Platonisme

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?