Philosophia Perennis

Accueil > Ésotérisme occidental > Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) > Extraits sur l’Être

Le Ministère de l’Homme-Esprit

Extraits sur l’Être

Louis-Claude de Saint-Martin

vendredi 16 octobre 2009

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Avec nos instruments d’astronomie, nous pénétrons dans les vastes profondeurs des cieux ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
 ; nous y découvrons chaque jour des merveilles qui attirent notre admiration ; et lorsque les sources puissantes qui animent tous ces corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
célestes, ainsi que l’espace Raum
Räumlichkeit
räumlich
espace
espacialité
espaço
espacialidade
espacial
espacio
espacialidad
space
spaciality
spatial
où ils nagent, ne semblent s’ouvrir à nos yeux qu’afin que nous rapprochions d’elles, autant qu’il est en nous, ces sources plus puissantes encore dont elles sont séparées, que faisons-nous ? Au lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
d’employer notre zèle à rétablir leur antique alliance, nous mettons le comble à leur tristesse tristesse
lype
tristeza
sadness
grief
sorrow
, en leur disant qu’elles auraient tort de soupirer après un autre état, qu’elles ont tout le repos repos
repouso
stillness
quietud
quietness
passividade
doçura
quietude
quiescence
recueillement
recolhimento
apaisement
hesychia
śānta
Śamah
auquel elles peuvent prétendre, et que c’est en vain qu’elles invoquent une autre puissance acte
puissance
energeia
dynamis
que la leur ; en un mot Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
, lorsqu’elles viennent nous demander de les rapprocher de cet Être qui est si élevé au-dessus de leur demeure, de cet Être sans lequel nulle créature Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
ne jouit de la paix paix
paz
peace
shalom
śanti
, notre profond savoir Wissen
saber
savoir
nous conduit à faire retentir de nos blasphèmes leurs majestueuses enceintes, et à proclamer hautement, sous leurs célestes portiques, qu’il n’y a point de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
. Le Ministère… : De la Nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza

Et ici nous sommes obligés de rappeler que les éternelles puissances génératrices de cet Être universel reposent, comme tout ce qui existe, sur deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
bases fondamentales que dans l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
des choses, nous avons indiquées sous les noms de la force et de la résistance ; et que Jacob Boehme Böhme
Boehme
Jakob Böhme (1575-1624), théosophe allemand, surnommé « Philosophus teutonicus ».
, en les appliquant à la Divinité divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
, représente sous les noms du double désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
qu’elle a de rester dans son propre centre centre
centro
center
, et d’y développer cependant ses universelles splendeurs ; sous les noms d’âpreté et de douceur acceptation
aceitação
acceptación
douceur
mansidão
souplesse
mou
flexibilité
 ; de ténèbres tenèbre
ténèbres
nuit
trevas
escuridão
darkness
noite
night
noche
et de lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
 ; et même sous les noms d’angoisses et de délices, de colère colère
orge
rancoeur
hostilité
animosité
inimitié
méchanceté
et d’amour amour
eros
éros
amor
love
, quoiqu’il dise sans cesse que dans Dieu, il n’y a ni âpreté, ni ténèbres, ni angoisses, ni colère, et qu’il ne se serve de ces expressions que pour désigner des puissances qui sont diverses, mais qui, agissant simultanément, offrent, et offriront éternellement la plus parfaite unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
, non seulement avec elles-mêmes, mais encore avec cet universel et éternel esprit, qu’elles n’ont jamais cessé et qu’elles ne cesseront jamais d’engendrer. Le Ministère… : De l’Homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
.

Il me semble aussi que ce n’est point une notion infructueuse et indifférente que celle que nous acquérons ici du caractère de ce fruit perpétuel de l’actuel engendrement de l’universelle unité dont les puissances sont continuellement dans la nécessaire et exclusive dépendance d’elles-mêmes ; et si les observateurs avaient ainsi considéré cette unité productrice dans son caractère d’émission actuelle et nécessaire, ils auraient retiré de plus grands avantages de leurs recherches sur l’Être divin et universel qui en résulte, qu’en voulant scruter de prime abord la nature de cet Être, comme ils le font, et cela en détournant avec soin leurs regards de son action action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
, pendant que son action est peut-être toute sa nature : aussi c’est par une suite de leur fausse tactique que non seulement ils n’ont point trouvé cet Être universel qu’ils cherchaient mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
, mais que même ils en sont venus à se persuader que ce qu’ils n’avaient point trouvé n’existait pas. Le Ministère… : De l’Homme.

Voici un des principaux avantages que nous aurions retirés si nous avions considérés sous son vrai caractère l’Être universel, ou le fruit spirituel, divin et actuel des puissances de l’éternelle unité. Le Ministère… : De l’Homme.

Il faut ainsi, que le fruit de cet engendrement, ou que cet Être universel nous dévoile et nous offre sans cesse et dans tous les points une telle abondance richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
et une telle continuité d’amour, de vie Leben
vie
vida
life
zoe
, de force, de puissance, de beauté beleza
belo
beauté
beau
beauty
belleza
, de justesse, d’harmonie Wachseinlassen
deixar-acordar
harmonia
harmonie
harmonía
harmony
accord
acordo
concordance
concordância
concórdia
agreement
, de mesure, d’ordre, et de toute autre sorte de qualités quelconques, que partout notre pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
rencontre le vivant effet de leur plénitude et ne puisse jamais manquer des moyens de reconnaître la suprématie de leur universelle unité ; il faut surtout que ce fruit qu’elle engendre ne puisse sans doute également faire qu’un avec elle, puisqu’il doit avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
, et être tout ce que cette unité renferme, et puisque ne pouvant admettre d’intervalle entre l’amour de ces puissances, et l’acte de leur engendrement, ni de diversité dans les degrés de cet amour et de cet engendrement, il n’est pas possible non plus d’apercevoir de différence dans leur être essentiel et dans leur nature constitutive. Le Ministère… : De l’Homme.

Mais aussi ce n’est qu’à cet Être universel, ou à cette émission actuelle et perpétuelle de l’éternelle unité à nous offrir cette connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
, comme ce n’est qu’au fruit de toutes nos générations visibles à nous offrir celle de leurs puissances génératrices. Le Ministère… : De l’Homme.

Voilà pourquoi ceux qui ont méconnu cet Être nécessaire, ou ce fruit actuel et perpétuel de l’engendrement de l’éternelle unité ont dû finir naturellement par ne plus reconnaître l’éternelle unité elle-même, puisqu’il n’y avait absolument que ce fruit actuel qui pût la leur représenter avec toutes les qualités et propriétés qui la constituent ; c’est ainsi qu’en détournant nos yeux des fruits de la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
, nous perdrions bientôt la connaissance des qualités virtuelles, et génératrices de la nature. C’est ainsi qu’en ne considérant l’Homme que dans l’immobilité et dans le mutisme, nous perdrions bientôt l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
de l’étonnante agilité de son corps, et de la vaste étendue de son intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
et de sa pensée. Le Ministère… : De l’Homme.

Si les puissances de l’éternelle unité sont nécessairement unes dans leur engendrement, si l’Être universel ou le fruit qui provient de leur engendrement fait aussi nécessairement un avec elles, c’est sans doute une raison fondamentale pour que sa génération génération
geração
generación
generation
gerar
générer
generate
generar
nous soit cachée, puisque nous ne pouvons le considérer séparé de ses sources génératrices. Le Ministère… : De l’Homme.

Et c’est là ce qui nous confirme dans les principes ci-dessus ; si dans tous les exemples particuliers que nous avons présentés, il n’y a rien qui puisse porter le nom d’esprit, qu’en nous offrant le phénomène phénomène
fenômeno
phenomenon
phainomenon
d’une émission actuelle et toujours possible, il est bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
sûr que l’Être universel ne peut avoir que ce même caractère, et que dès lors il développe à notre entendement l’actuelle et nécessaire plénitude d’une existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
sans interruption comme sans principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
. Le Ministère… : De l’Homme.

Heureux celui qui élèvera sa pensée jusqu’à ce haut terme et qui pourra s’y maintenir ? Il parviendra par ce moyen à tellement clarifier son intelligence, que la base de ce qui existe dans l’ordre des choses invisibles, ainsi que dans l’ordre des choses visibles, lui paraîtra simple simplicité
simplicidade
spimplicidad
simplicity
simple
simples
, active, permanente, et pour ainsi dire diaphane attendu que l’Être universel, par son actualité vivante et continuelle, doit porter par tout la lumière et la limpidité dont il est le foyer perpétuel. Le Ministère… : De l’Homme.

Il serait bon de lui dire que quand les déistes reconnaissent l’existence d’un Être suprême, et que cependant ils ne veulent pas qu’il s’occupe du gouvernement polis
cidade
πόλις
pólis
sítio
política
politique
politics
governo
gouvernement
government
gouvernance
governança
de ce monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
, ni des hommes qui l’habitent, leur erreur ne vient que de ce qu’ils se sont fait matière matière
matéria
matter
ύλη
hyle
material
matériel
materialidade
matérialité
materiality
materialidad
et brutes ; qu’en effet Dieu ne se mêle pas de la matière ni des brutes, mais qu’il les fait diriger par ses puissances ; que d’un autre côté les déistes assoupissent leur âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
de manière que Dieu ne l’approche plus et ne la mène plus, puisqu’il ne peut se plaire que dans son image image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
et ne se mêler que de son image, et que c’est pour cela qu’ils disent que Dieu ne se mêle pas du gouvernement de l’espèce humaine, parce que véritablement dans l’état de dégradation et de ténèbres où les déistes se laissent descendre, il ne se mêle pas d’eux. Le Ministère… : De l’Homme.

Aussi cette grande époque divine du réparateur place l’homme qui sait la mettre à profit, dans la voie Tao
Dao
la Voie
The Way
de son véritable rétablissement, en lui procurant les moyens de délivrer les esclaves de la maison de servitude, et de manifester dans toutes les régions et dans toutes les classes, la gloire Alléluia
Alleluia
Hallelujah
haleluya
ἀλληλούϊα
αλληλούια
Aleluia
louvor
louange
praise
glória
gloire
glory
, la justice dike
dikaiosyne
justice
justiça
justicia
imparcialidade
justo
imparcial
compliance
Δίκη
et la puissance du souverain Être, dont le saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
réparateur lui transmet le sceau et le caractère. Le Ministère… : De l’Homme.


Voir en ligne : Louis-Claude de Saint-Martin, le Philosophe inconnu

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?