Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Origène (185-254) > Crouzel : QU’Y A-T-IL DE COMMUN ENTRE ABIMÉLECH ET ISAAC ? (II)

Origène et la philosophie

Crouzel : QU’Y A-T-IL DE COMMUN ENTRE ABIMÉLECH ET ISAAC ? (II)

Divisions de la philosophie.

lundi 17 juin 2013

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Abimélech et ses deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
officiers, Ochozath et Phicol, représentent respectivement la logique lógica
logique
logic
Logik
tarka-vidyā
nyāya
nyaya
ou philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
rationnelle, la physique ou philosophie naturelle, l’éthique ou philosophie morale :

La philosophie rationnelle est celle qui confesse Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
Père de l’univers Univers
Universo
Universe
, et qu’est Abimélech. La philosophie naturelle est celle qui est fixe et tient toutes choses, comme si elle s’appuyait sur les forces de la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
elle-même : elle est professée par Ochozath, qui signifie : Celui qui tient. La philosophie morale est celle qui est dans la bouche de tous, qui concerne tout le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
... à la manière des préceptes généraux : Phicol la représente qu’on peut interpréter : Bouche de tous.

La logique semble désigner ici à peu près notre métaphysique Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
. Ce texte indique les divisions de la philosophie qu’Origène Origène
Orígenes
Origen
trouve autour de lui. En effet Abimélech et ses officiers « représentent à mon avis toute la philosophie qui est divisée chez eux (les philosophes) en trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
parties, logique, physique et éthique ».

Légèrement différentes sont les divisions qu’Origène donne à la « divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
philosophie » du Christianisme. A l’éthique et à la physique le Commentaire du Cantique ajoute l’énoptique que Rufin traduit par inspectiva. La logique ou philosophie rationnelle est citée en quatrième lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
d’après certains.

D’autres ne considèrent pas cette discipline séparément ; mais ils la disent étroitement liée aux trois précédentes et s’insérant dans tout le corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
des doctrines darshana
doctrines
points de vue
. Cette logique ou philosophie rationnelle comprend les manières de parler, les termes propres et impropres, elle enseigne les espèces et les genres, ainsi que les figures des différents modes de langage Sprache
língua
langue
lengua
linguagem
language
langage
lenguaje
 : on ne peut la séparer des autres, car elle leur est intérieure. La morale nous prépare des mœurs honnêtes et des habitudes qui favorisent la vertu arete
excellence
vertu
vertue
virtude
virtue
virtud
La philosophie naturelle discute la nature de chaque chose, pour qu’on ne fasse rien contre nature et qu’on se serve de tout selon l’intention du Créateur. La philosophie inspective nous fait dépasser les êtres visibles pour contempler le divin et le céleste et voir par le moyen de l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
seul ce qui dépasse nos regards corporels.

Salomon est l’origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
de cette distinction : il a enseigné l’éthique dans ses Proverbes, la physique dans l’Ecclésiaste, l’énoptique dans le Cantique des Cantiques Cântico dos Cânticos
Cantique des Cantiques
Song of the Songs
. Les trois branches sont encore figurées — exégèse d’inspiration inspiration
inspiratio
inspiração
inspiración
philonienne — par les trois patriarches : la morale par Abraham et son obéissance ; la physique par Isaac qui « creuse des puits et fouille les profondeurs des choses », ce grand symbole symbolon
symbolisme
symboles
symbole
simbolismo
símbolo
símbolos
symbol
symbolism
symbols
origénien de la connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jnāna
jnana
 ; l’inspective par Jacob « qui fut appelé Israël parce qu’il contemplait les choses divines, voyait les camps du ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, la maison de Dieu, les allées et venues des anges anjo
anjos
ange
anges
angel
angeles
arcanjo
arcanjos
archange
archanges
deva
devas
, et des échelles tendues entre terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
et ciel ». Les explications données ensuite montrent que cette « divine philosophie » est principalement d’ordre mystique mysticisme
misticismo
mysticism
μυστικός
mystikos
místico
místicos
mystic
mystique
 : la logique est la science Wissenschaft
science
sicences
ciência
ciências
ciencia
ciencias
episteme
επιστήμη
epistêmê
du caractère allégorique allégorie
allégorique
alegoria
alegórico
allegory
de l’Écriture qui livre des mystères mystère
mysterion
mystères
mistério
mistérios
mystery
mysteries
sous des images ; la morale est l’ascèse ascèse
askesis
askêsis
ascese
ascesis
ascetismo
ascetism
nécessaire à la contemplation contemplation
theoria
theoría
contemplação
contemplación
 ; la physique enseigne la vanité vanité
vaine gloire
cénodoxie
kenodoxía
du sensible auquel il ne faut pas s’attacher, son rôle de symbole, de poteau indicateur, qui met dans la direction direction
direção
dirección
directions
direções
direcciones
des réalités célestes ; l’énoptique est la science suprême de l’union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
divine, la perfection perfection
perfeição
perfección
entelecheia
de la connaissance et de l’amour amour
eros
éros
amor
love
. Cette division discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
, qui n’est pas sans analogue chez Clément, sera utilisée par Evagre le Pontique sous une terminologie différente et elle pourrait être à l’origine de la doctrine doctrine
doutrina
canon
cânone
des trois voies, purgative, illuminative, unitive.

On la retrouve ailleurs chez Origène. Les différentes voies de la « Sion contemplative » sont les « doctrines mystiques, physiques et éthiques, peut-être aussi logiques ». Les « doctrines mystiques » correspondent à l’énoptique et la logique a le même caractère secondaire que dans le Commentaire du Cantique. La vigne des vignerons homicides est la physiologia selon l’Écriture, ce que la Bible apprend du monde ; ou bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
le « royaume de Dieu et ses mystères dans la Loi et les prophètes et te alle physiologia », expression qui semble désigner la science du monde en dehors de l’Écriture. Le fruit de la vigne symbolise la vie Leben
vie
vida
life
zoe
selon cette vraie physiologia, dans la vertu et les bonnes œuvres, la morale. La haie est le logikos topos et la lettre de l’Écriture. Le pressoir représente le sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
profond, la science des mystères.


Voir en ligne : Origène