Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Jean Daniélou > La théologie sacramentaire d’Origène (II)

Origène

La théologie sacramentaire d’Origène (II)

Jean Daniélou

lundi 17 juin 2013

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

I. Le baptême baptême
batismo
baptism
(suite)

Un autre aspect forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
du baptême, très cher au christianisme primitif, est qu’il est une libération délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
à l’égard de la puissance acte
puissance
energeia
dynamis
du démon. Nous retrouvons ceci chez Origène Origène
Orígenes
Origen
. C’est encore à propos de la sortie d’Egypte qu’il est amen Amen
Amém
Āmēn
Āmyn
é à traiter ce sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
. Il rattache celle-ci à l’interprétation paulinienne : Nobis qualem tradiderit de his Patilus Apostolus intelligentiae regulam videamus (Ho. Ex., V, 1 ; Baeh., 182, 2). Et il ajoute : « Vous voyez combien la tradition diadosis
tradition
tradição
tradición
de Paul diffère du sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
littéral. Ce que les Juifs estiment traversée de la mer, Paul l’appelle baptême ; ce qu’ils croient une nuée, Paul établit que c’est l’Esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
Saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
. » Origène ne développe pas autrement cette interprétation sauf sur ce point qui nous intéresse, mais qui est très important pour l’intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
de la signification primitive du baptême : « (Paul) nomme ce (passage) baptême accompli dans la nuée et la mer pour que toi aussi qui es baptisé dans le Christ Jésus-Christ
Jesus Cristo
Jesus Christ
Jesús Cristo
Jesus
Jesús
Cristo
Christ
Ungido
Ointed
, dans l’eau eau
água
water
hydro
et dans l’Esprit Saint, tu saches que les Egyptiens te poursuivent et veulent te ramener à leur service, je veux dire « les dominateurs de ce monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
 » et « les esprits mauvais » (Eph., VI, 12) que tu as servis jadis. Ils s’efforcent de te poursuivre, mais tu descends dans l’eau et tu deviens sain et sauf et, purifié des souillures du péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
, tu remontes, homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
nouveau, prêt à chanter le cantique nouveau » (V, 5 ; 190, 6-5). Nous trouvons ici un aspect essentiel du baptême, celui du renoncement desapego
desprendimento
détachement
apatheia
apathy
detachment
dispassion
kaivalya
vairāgya
renoncement
renúncia
dépassionnement
vairāgyam
à l’empire du démon et du passage au règne du Christ. C’est à cet aspect que se rattache la renonciation à Satan et la confession de foi
foi
faith
pistis
au Christ. Et c’est par là que le baptême se rattache à la théorie de la rédemption rédemption
redemptio
redimere
racheter
redemptor
rédempteur
apolutrôsis
apolytrosis
comme victoire sur Satan. Il se prolonge par ailleurs par le martyre, considéré lui aussi comme victoire sur Satan. Ceci représente tout un aspect de la pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
d’Origène où il est un fidèle écho de la foi commune de l’Eglise, parce qu’il plonge profondément dans sa propre expérience expérience
aisthesis
experiência
sensação
impressão
impression
impresión
sensación
sensation
sentience
vāsanā
chrétienne de catéchète et de martyr.

Mystère mystère
mysterion
mystères
mistério
mistérios
mystery
mysteries
de mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
et de résurrection, mystère de sortie du règne du démon et d’entrée dans le royaume du Christ, le baptême est encore bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
d’autres choses pour Origène. Il est nouvelle naissance, participation participation
participação
participación
metoche
métochè
à la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
dans la charité agape
charité
caridade
charity
(Comm. Rom., IV, 9 ; P. G., XIV, 997 C ; Joh. XX, 37 ; P. 377). Il est agrégation au corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
de l’Eglise (Comm. Rom., VIII, 5 ; P. G., XIV, 1168). Il est retour au Paradis Paradis
Paraíso
Paradiso
Paradise
(Frag. Gen. ; P. G., XII, 100). Il est une onction sacerdotale (Hom. Lev., IX, 9 ; VI, 436). Je n’en retiendrai qu’un, le baptême comme union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
mystique mysticisme
misticismo
mysticism
μυστικός
mystikos
místico
místicos
mystic
mystique
du Christ et de l’âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
 : « Vous le voyez partout, les mystères se répondent : il y a accord Wachseinlassen
deixar-acordar
harmonia
harmonie
harmonía
harmony
accord
acordo
concordance
concordância
concórdia
agreement
des figures entre l’Ancien et le Nouveau Testament évangile
euanggelion
evangelium
gospel
evangelho
nouveau testament
novo testamento
NT
novum testamentum
new testament
. Dans l’Ancien, c’est aux puits et à leurs eaux que l’on se rend pour trouver des épouses (allusion à Rachel et à Rebecca) ; et c’est dans le bain de l’eau que l’Eglise s’unit au Christ » (Hom. Gen., X 5 ; Lubac, p. 193).

Nous avons remarqué qu’Origène expose ordinairement la théologie teologia
théologie
teología
theology
θεολογία
du baptême au moyen de figures empruntées à l’Ancien Testament. En ceci également il dépend de la méthode catéchétique primitive. Et cela est d’autant plus intéressant que c’est la trace dans son exégèse d’une dépendance de la typologie traditionnelle, alors que son orientation Ausrichtung 
orientation
orientación
direccionalidad
Orientierung
est toute différente. La traversée de la mer Rouge était une de ces figures traditionnelles du baptême. Le Jourdain en était une autre : « Pour que nous admettions l’interprétation du Jourdain très potable et pleine de grâce, il sera utile de citer Naaman, ce Syrien guéri de la lèpre. De même qu’aucun n’est bon, sinon un seul, le Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
Père, ainsi parmi les fleuves aucun n’est bon sinon le Jourdain, capable même de libérer de la lèpre celui qui, avec foi, lave son âme en Jésus. » Un second épisode est la traversée du Jourdain par Elie et Elisée : « Il faut aussi observer ceci qu’Elie, au moment d’être enlevé par l’ouragan dans le ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, ayant pris son manteau le roula et en frappa l’eau qui se divisa en deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
, et ils passèrent l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
et l’autre, Elie et Elisée (Reg., IV, 2, 8). Il fut rendu plus apte à être enlevé en haut en étant baptisé dans le Jourdain, puisque Paul, comme nous l’avons dit, a nommé la traversée miraculeuse de l’eau, baptême » (Co. Joann.,VI, 46 ; P. 155). Ce passage éclaire un passage mystérieux des Eclogœ propheticœ de Clément d’Alexandrie Alexandrie
Alexandria
L’École d’Alexandrie désigne le mouvement platonicien qui a fleuri à Alexandrie entre le IVe et le VIIe siècles apr. J.-C., dont l’initiateur avait été Ammonius Saccas, le maître de Plotin. (d’après Y. Lafrance)
 : « Est-ce que le baptême lui-même, qui est signe semeion
signe
miracle
sinal
milagre
signal
miracle
de la régénération, n’est pas sortie hors (exthasis) de la matière matière
matéria
matter
ύλη
hyle
material
matériel
materialidade
matérialité
materiality
materialidad
par l’enseignement du Sauveur ? Ce fleuve de la matière, deux prophètes l’ont franchi et l’ont ouvert dans la puissance du Seigneur » (Ec. proph., 5-6 ; Stählin, p. 138).

Toutefois, sur ce point, Origène, tout en utilisant un thème traditionnel lui donne une forme particulière. La tradition connaissait en effet, deux figures du baptême qu’elle employait équivalemment, la traversée de la mer Rouge et la traversée du Jourdain. Origène les combine comme deux moments de l’initiation initiation
iniciação
iniciación
chrétienne. Voici ce qu’il écrit dans les Homélies sur Josué (IV, 1) : « Toi qui ayant tout juste abandonné les ténèbres tenèbre
ténèbres
nuit
trevas
escuridão
darkness
noite
night
noche
de l’idolâtrie désires accéder à l’audition de la Loi divine, tu commences par abandonner l’Egypte. Lorsque tu as été agrégé au nombre Zahl
nombre
número
number
nombres
números
numbers
des catéchumènes et que tu as commencé d’obéir aux préceptes de l’Église, tu as passé la mer Rouge... Si, maintenant, tu viens à la source sacramentelle du baptême et que, en présence Anwesenheit
présence
parousia
presença
presence
parusía
de l’ordre sacerdotal et lévitique, tu es initié à ces vénérables et majestueux mystères que connaissent seuls ceux à qui il est permis (fas) de les connaître connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
, alors, ayant passé le Jourdain avec le ministère des prêtres, tu entreras dans la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
de la promesse » (voir aussi Hom. in Jos., I, 4). Ici l’itinéraire total de la sortie d’Egypte à l’entrée en Terre Promise figure les étapes de l’initiation. Ceci est caractéristique de la manière d’Origène. Il fait allusion à l’interprétation commune, mais il la développe dans un sens personnel.


Voir en ligne : Sophia Perennis

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?