Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Jean Daniélou > La théologie sacramentaire d’Origène (III)

Origène

La théologie sacramentaire d’Origène (III)

Jean Daniélou

lundi 17 juin 2013

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

I. Le baptême baptême
batismo
baptism
(suite)

Nous avons vu jusqu’ici la conception begreifen 
concevoir
conceber
Begriff
conceito
concept
conception
concepção
concepción
qu’Origène se fait de la préparation au baptême, celle qu’il a du baptême lui-même. Mais il reste une dernière question Frage
fragen
question
questão
questionner
questionar
pergunta
perguntar
pregunta
preguntar
 : le baptême donne à l’âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
le principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
de la vie Leben
vie
vida
life
zoe
spirituelle, mais il ne marque qu’une première étape. Ceci apparaît nettement sur le plan moral dans les reproches que fait Origène aux baptisés qui l’écoutent à l’église de Césarée et à qui il reproche leurs infidélités à la grâce de leur baptême : « Tous ceux qui sont d’Israël ne sont pas Israélites et tous ceux qui ont été lavés par l’eau eau
água
water
hydro
n’ont pas été lavés du même coup du Saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
-Esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
. Je vois, en effet, dans les Écritures, que certains catéchumènes ont été trouvés dignes de la grâce du Saint-Esprit Esprit-Saint
Saint-Esprit
Espírito Santo
Holy Ghost
Holy Spirit
Le Saint-Esprit représente, comme la Vierge, le mystère du divin Amour. [Frithjof Schuon]
et que d’autres, après le baptême, ont été indignes de la grâce du Saint-Esprit. Ne doute pas que, maintenant encore, il y a des Corneille dans le groupe des catéchumènes et des Simon parmi les fidèles » (Hom. Num., III, 1). La vie spirituelle tout entière doit être comme l’a bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
montré le P. Hugo Rahner, le développement de la grâce baptismale.

Mais il y a une autre question qui est celle de la relation Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
du baptême d’eau au baptême eschatologique. La perspective d’Origène est, en effet, celle d’un triple baptême : le baptême figuratif pur, celui de l’Ancien Testament et de Jean, le baptême chrétien qui est à la fois réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
par rapport à la figure et figure par rapport à la réalité future, enfin, le baptême de feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
de l’entrée dans la gloire Alléluia
Alleluia
Hallelujah
haleluya
ἀλληλούϊα
αλληλούια
Aleluia
louvor
louange
praise
glória
gloire
glory
. Ceci a été bien vu par le P. de Balthasar (Mysterion mystère
mysterion
mystères
mistério
mistérios
mystery
mysteries
, p. 56-57) : « Le sacrement sacrement
sacramento
sacrements
sacramentos
puja
pūjā
pûjâ
de l’Eglise est à la fois figure et vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
. Il enlève de soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
toute souillure, il remplace de soi le feu dévorant de l’esprit. Mais, à condition que les dispositions du sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
soient parfaites comme celles des Apôtres... La pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
d’Origène, loin d’opposer définitivement typos et aletheia. est donc celle d’une analogie analogia
analogie
analogy
analogía
multiple Vielfalt
Mannigfaltigkeit
multiplicité
multiplicidade
multiplicidad
multiple
múltiplo
multiplicity
dez mil
ten thousand
dix mille
dont les degrés ne sont pas rigoureusement séparés. »

Cette perspective remarquable nous permet, d’une part, d’établir une relation entre les différents degrés de la purification purification
purificação
purificación
katharsis
 : le baptême, les purifications mystiques, le purgatoire sont trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
aspects d’une même réalité, qui est la nécessité Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
pour ce qui doit être uni au Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
Saint d’être purifié de toute impureté et transformé en sainteté. En second lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
, cela donne au baptême un caractère eschatologique, prophétique, qui est bien dans la ligne de l’économie sacramentelle, encore qu’on le méconnaisse souvent. On peut lire à ce sujet l’article du P. de Montcheuil sur la signification eschatologique du repas eucharistique (R. S. R., 1945). Ce qui est vrai de l’Eucharistie l’est aussi du baptême : il couvre tous les temps : Recolitur memoria, mens impletur gratia, futur a gloriœ pignus datur. Il est mémorial de la Passion Leidenschaft
passion
paixão
pathos
passión
rāga
rajas
et de la Résurrection, communication Mit-teilung 
Mitteilung
communication
comunicação
comunicación
actuelle de la grâce, figure de la transfiguration transformation
transformação
transformación
mutation
mutação
mutación
Wandlung
Überführung
transformateur
transfiguration
transfiguração
transfiguración
eschatologique.

Les textes d’Origène se trouvent d’abord dans le Commentaire sur Saint-Mathieu : « Ceux qui ont suivi le Sauveur, seront assis sur douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël et recevront ce pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
à la résurrection des morts ; et c’est cela la régénération (paliggenesia) qui est la nouvelle naissance (genesis genèse
genesis
génesis
), quand la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
nouvelle et les cieux ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
nouveaux seront créés pour ceux qui se sont renouvelés et que la nouvelle Alliance sera donnée, et son fils
filho
hijo
son
calice. De cette régénération, le préambule est ce que Paul appelle le bain (loutron) de la régénération et ce qui, de cette nouveauté, suit le bain de la régénération dans le renouvellement de l’esprit. Et, sans doute, dans la génération génération
geração
generación
generation
gerar
générer
generate
generar
nul n’est pur de péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
, pas même si sa vie n’a qu’un jour, à cause causa
cause
aitia
aitía
aition
du mystère de notre génération, dans lequel chacun en naissant peut s’approprier les paroles de David : Ecce in iniquitatibus conceptus sum. Mais dans la régénération par l’eau, tout homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
qui a été engendré d’en haut dans l’eau et l’esprit sera pur du péché et, si j’ose le dire, pur « en miroir miroir
espelho
espejo
glass
reflexo
reflexão
reflex
refléxion
et en énigme ». Mais dans l’autre régénération, lorsque le Fils de l’homme sera assis sur le trône de sa gloire, tout homme qui parviendra à cette régénération dans le Christ, sera absolument pur du péché, dans le face à face — et c’est en passant par le bain de la régénération qu’on parvient à cette régénération... Dans la régénération par l’eau, nous sommes ensevelis avec le Christ. Dans la régénération de feu et d’esprit, nous sommes conformés au corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
de la gloire du Christ, assis sur le trône de sa gloire et nous-mêmes assis sur les douze trônes, si, du moins, ayant tout laissé, en particulier par le baptême, nous l’avons suivi » (Comment. MM., XV, 23).

Cet admirable passage applique à l’ordre sacramentel la doctrine doctrine
doutrina
canon
cânone
paulinienne de l’opposition Gegenstand
Gegen-stand
obiectum
opostos
oposicionalidade
opposition
opposites
du spéculum et du face à face. Le baptême est une régénération in sftecttlo, c’est-à-dire non pas irréelle, mais qui est seulement l’ombre de la purification totale. Ces deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
régénérations sont dans le prolongement l’une de l’autre. Toute une théologie teologia
théologie
teología
theology
θεολογία
sacramen-taire peut s’édifier à partir de là. Mais, par ailleurs, il n’indique pas la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
de la seconde régénération, celle qui précède l’entrée dans la gloire. L’Homélie XXIV in Lucam précise ce point : « Quand Jésus baptise-t-il dans l’Esprit-Saint et quand baptise-t-il dans l’eau ? Est-ce que c’est au même moment ou à des moments différents : Vous, dit-il, vous serez baptisés dans l’Esprit Saint après peu de jours. Les Apôtres furent baptisés après son ascension ascensão
ascension
anabasis
au ciel dans l’Esprit Saint ; qu’ils aient été baptisés dans le feu, l’Ecriture ne le rapporte pas. Mais de même que Jean invitait au baptême certains de ceux qui venaient au bord de Jourdain et en écartait d’autres, ainsi se tiendra dans le fleuve de feu le Seigneur Jésus avec l’épée de feu en sorte que tout homme qui, à la sortie de cette vie, désire entrer au Paradis Paradis
Paraíso
Paradiso
Paradise
et a besoin d’être purifié, il le baptise dans ce fleuve et le conduise au lieu de ses désirs, tandis que celui qui n’a pas les marques du premier baptême, il ne les baptise pas dans le fleuve de feu. Il faut, en effet, d’abord être baptisé dans l’eau et l’esprit, afin que lorsqu’on arrive au fleuve de feu, on montre qu’on a gardé les purifications de l’eau et de l’esprit et qu’on mérite alors de recevoir le baptême de feu dans le Christ Jésus » (Hom. Luc, XXIV).

Ce dernier passage a été étudié longuement par C.-E. Edsman (Le fleuve de feu). Nous n’avons pas à examiner ici les conceptions eschatologiques qu’il suppose, ni non plus ses origines : nous remarquerons seulement que le thème de l’épée de feu du Paradis y est rapproché de celui d’un fleuve de feu eschatologique. Ce qui est important pour nous, c’est la structure Struktur
structure
estrutura
struktural
structural
estrutural
baptismale de ce thème eschatologique. Nous la retrouvons ailleurs dans Origène. Dans les Homélies sur l’Exode, VI, 3, il est mis en relation avec celui de la mer Rouge, qui détruit les pécheurs et à travers laquelle les justes passent sans dommage. Il donne à la théologie du baptême son prolongement eschatologique et achève d’en faire la parfaite expression de la foi
foi
faith
pistis
commune de l’Eglise.


Voir en ligne : Sophia Perennis