Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Romano Guardini (1885-1968) > Guardini : L’ANGE DANS LA DIVINE COMÉDIE (III)

Dante, visionnaire de l’éternité

Guardini : L’ANGE DANS LA DIVINE COMÉDIE (III)

Romano Guardini

mardi 15 juillet 2014

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Extraits de « Dante, visionnaire de l’éternité aion
aiôn
éon
éternité
eternidade
eternity
eternidad
 », de Romano Guardini. Trad. Jeanne Ancelet-Hustache

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Dans l’Enfer enfer
inferno
hell
Hades
, un ange anjo
anjos
ange
anges
angel
angeles
arcanjo
arcanjos
archange
archanges
deva
devas
apparaît cette seule fois ; d’autant plus souvent dans le Purgatoire, et les figures angéliques ont là une proximité qui va loin et profond. Indiciblement beaux, ils sont complètement tournés vers les hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
et remplissent envers eux un office sacré. Ils aiment l’homme de cet amour amour
eros
éros
amor
love
particulier que l’on donne aux grands éprouvés. Or ceux qui souffrent sont les fils fils
filho
hijo
son
de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
, aussi l’amour et le secours des anges sont-ils respectueux. Et sans aucune sentimentalité, sans aucune indulgence, car il y va de la vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
de l’expiation.

La conjoncture du Purgatoire doit être bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
saisie si l’on veut comprendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
la vie Leben
vie
vida
life
zoe
qui anime précisément cette partie du poème. Les âmes de l’enfer se sont décidées contre Dieu, ou tout au moins ne se sont pas décidées pour lui ; aussi sont-elles mauvaises et malheureuses, complètement et pour toujours. Celles du paradis Paradis
Paraíso
Paradiso
Paradise
se sont décidées pour Dieu, elles sont accomplies dans le bien, leur existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
est bienheureuse dans la communion éternelle avec Dieu. Mais qu’en est-il de celles qui se trouvent sur les pentes et les terrasses de la montagne purificatrice ? Elles sont bonnes quant à leurs dispositions, car elles ont choisi Dieu, mais ces dispositions ne sont d’abord qu’en partie devenues réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
. Il ne suffit pas qu’un homme veuille dire la vérité pour qu’il soit véridique. Il le serait si non seulement ses intentions et ses paroles, mais aussi ses idées, ses sentiments Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
et ses impulsions se trouvaient dans la vérité ; si sa nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
était déterminée par elle jusqu’aux racines de son inconscient ; si son existence se situait dans et par la vérité. La bonne disposition Befindlichkeit
disposibilité
disposição
encontrar-se
sentimento-de-situação
attunement
disposedness
disposition
entender-de
doit devenir réalité, acte acte
puissance
energeia
dynamis
, œuvre, forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
de vie. La disposition d’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
doit éclairer et imprégner tout le comportement. Or tel n’est pas le cas pour ces âmes. En outre, quand l’homme a commis le mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
ou négligé ce qu’il aurait dû faire et se tourne vers Dieu dans le repentir, le noyau de liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
se détermine de nouveau pour le bien, mais ce qui a été fait n’est pas pour autant effacé. L’acte accompli se trouve dans l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
, l’omission provoque une déficience dans la forme de vie. A partir de là, on comprend ce que signifient le lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
et l’état de la purification purification
purificação
purificación
katharsis
. Ne peut accéder à Dieu que celui qui est pur et bon. Sans doute, il fait don de cette pureté pureté
pureza
purity
clairté
clareza
clearness
et de cette bonté, car elles sont grâce, mais la grâce ne doit pas être comme le revêtement d’un noyau qui demeure ontiquement loin de la sainteté sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
. Elle ne doit pas déclarer juste ce qui est vicié dans l’être ou qui y fait défaut vice
vices
vício
vícios
défaut
malice
malícia
kakíai
. Dans l’être et la vérité l’homme doit devenir juste. Ainsi, la sainteté qui, grâce venue de Dieu, a été accueillie par la disposition d’esprit dans la disponibilité de la foi
foi
faith
pistis
, doit pénétrer dans l’être. Elle doit se réaliser. Il faut de quelque manière que le mal accompli soit transformé, réparée la négligence, repris et redressé ce qui a été mal fait. Rien n’est donné gratuitement à l’homme de cette réalisation du bien, de cette transformation transformation
transformação
transformación
mutation
mutação
mutación
Wandlung
Überführung
transformateur
transfiguration
transfiguração
transfiguración
du mal, et ce qu’il n’a pas accompli dans l’acte et le devenir libres, « alors que le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
kala
existait encore », il doit le compenser dans l’éternité aion
aiôn
éon
éternité
eternidade
eternity
eternidad
par l’expiation. Alors lui « qui ne peut plus agir action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
 » voit dans l’absolue clarté du jugement divin divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
ce qui est et ce qui devait être. Il prend parti contre lui-même. La souffrance douleur
dor
dolor
pain
lype
souffrance
sofrimento
sofrimiento
suffering
issue de la contradiction prend la place de l’acte. En des souffrances mystérieuses qui vont jusqu’au fond de l’être, il supporte son état, et c’est là que s’accomplissent la réalisation et la transformation.

Ainsi, il règne dans le purgatoire une inexorabilité absolue. La réalité ne peut venir que de la vérité. Toute indulgence, toute absence de rigueur, conduirait à un nouveau faux-semblant, à une nouvelle contradiction. Mais sur cette sévérité se lève une espérance infinie, car chaque instant rapproche de l’état de vérité en Dieu, de l’accomplissement de la vie éternelle. C’est pourquoi un sourire indicible luit sur le visage douloureux du purgatoire. Une constante réalisation de sainteté s’y opère, un mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
continu de la disposition d’esprit à l’être ; il s’exprime dans la montée qui conduit visiblement du pied de la montagne à son sommet.

Les anges collaborent à cette opération et on ne peut rien imaginer de plus beau beleza
belo
beauté
beau
beauty
belleza
que ce service accompli par ces êtres saints, tout à la fois dans le respect, la pitié et la rigueur incorruptible de la vérité à l’égard de leurs frères humains qui expient.

Un ange apparaît dès le début de l’ascension ascensão
ascension
anabasis
du purgatoire.

Pour sentir le charme répandu sur toute la seconde partie de la Divine Comédie, il faut se représenter le paysage : la montagne sur une île de la mer australe, baignée d’un air air
ar
aer
limpide et sans nuages et de cette lumière Licht
lumière
luz
light
phos
solaire qui transforme les côtes siciliennes. C’est la hauteur au-dessus de la mer, d’une si grande signification pour Nietzsche, mais totalement enveloppée ici de l’atmosphère sacrée du christianisme. Cette vaste étendue brille d’autant plus merveilleuse qu’elle a été précédée de la descente à travers l’horreur cruelle de l’enfer, dans des abîmes et des emprisonnements toujours plus désespérés, jusqu’au fond du raidissement dans le froid, que le revirement mystérieux au centre centre
centro
center
du monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
a été ensuite accompli le long dragon
dragão
dragón
long
nāga
de Satan, retournant réellement l’existence, et qu’enfin le voyageur a péniblement remonté le puits étroit creusé par les eaux de la suprême perversité en rongeant la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
. Au-dessus de ces vicissitudes, le large s’ouvre maintenant.

C’est le petit matin, l’heure de toute promesse. Sur l’eau eau
água
water
hydro
s’étend la lueur pâle qui précède l’aurore. Le poète dit ensuite :

« Nous étions encore près de la mer, comme ceux qui pensent à leur route et qui cheminent de cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
tandis que demeure leur corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
.

Et voici que, comme à l’approche du matin, Mars rougeoie dans la vapeur épaisse, bas au couchant sur la surface marine,

m’apparut — puisse-je la voir encore ! — une lumière venant si prompte sur la mer qu’aucun vol n’égale son mouvement.

Comme j’avais un peu détourné mes yeux d’elle pour interroger mon guide, je la revis plus brillante et plus grande.

Puis m’apparut de chaque côté d’elle je ne sais quelle blancheur et au-dessous, peu à peu, une autre émergea.

Mon maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
encore ne dit mot Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
jusqu’à ce que les premières blancheurs aient apparu comme des ailes ; alors, reconnaissant bien le nocher,

il cria : « Fléchis, fléchis les genoux ! Voici l’ange de Dieu ; joins les mains ; désormais tu verras de tels serviteurs.

Vois qu’il dédaigne les instruments humains et qu’il ne veut ni rame ni autre voile que ses ailes entre des rivages si lointains.

Vois comme il les a dressées vers le ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, frappant l’air de ses pennes éternelles qui ne changent pas comme le pelage mortel. »

Puis, comme de plus en plus s’approchait de nous l’oiseau divin, il apparaissait plus clair ; et de près les yeux ne le purent soutenir ;

je les baissai, et lui vint au rivage en une barquette si agile et légère qu’elle ne s’enfonçait pas dans l’eau.

A la poupe se dressait le céleste nocher, tel que le mot « bienheureux » semblait inscrit sur lui, et plus de cent esprits étaient assis dedans.

In exitu Israël de Aegypto, chantaient-ils d’une seule voix, ainsi que toute la suite du psaume.

Puis il fit sur eux le signe semeion
signe
miracle
sinal
milagre
signal
miracle
de la sainte croix croix
cruz
cross
, tous ils s’élancèrent sur la plage, et lui s’en alla, rapide comme il était venu. »

Purg., II, 10-51.

Le lecteur voit de ses yeux « l’oiseau divin » arriver de loin en traversant la mer qui s’étend délicatement dans la prime lumière du matin. Son visage devient de plus en plus lumineux ; « la blancheur », à droite droite
direita
right
et à gauche gauche
esquerda
izquierda
left
, les ailes, et de même le clair au-dessous, le vêtement vêtement
vestimenta
veste
roupa
vestido
clothes
clothing
, toujours plus distincts. Il se trouve haut à la poupe de la barque légère qu’aucun fardeau n’alourdit et qui, poussée par le battement puissant des ailes angéliques, glisse avec la rapidité des esprits sur les vagues miroitantes. Bientôt les yeux de Dante ne peuvent plus supporter la lumière sur le visage de l’ange et celui-ci tout entier se révèle, si beau que la béatitude joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
béatitude
semble inscrite dans son être. Sur la rive, il bénit les âmes qu’il a amen Amen
Amém
Āmēn
Āmyn
ées et disparaît à la surface de la mer.

C’est l’ange rayonnant de pureté supraterrestre et de force divine qui amène la barque des âmes au lieu de la purification, depuis l’embouchure du Tibre où se rassemblent ceux qui, dans le monde entier, sont morts dans le bien.


Voir en ligne : Sophia Perennis


VOIR AVANT : CHAPITRE II