Philosophia Perennis

Accueil > Ésotérisme occidental > Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) > Saint-Martin : RAISON, CROYANCE ET CERTITUDE

André Tanner - Louis-Claude de Saint-Martin

Saint-Martin : RAISON, CROYANCE ET CERTITUDE

Sélection et organisation thématique

vendredi 12 octobre 2007, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

... Mais pourquoi défendent-ils qu’on marche par la raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
 ? C’est qu’ils n’ont pas fait attention attention
atenção
atención
vigilance
vigilância
que s’il y a une raison humaine qui est contre la vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
, il y a aussi une raison humaine qui est pour elle. Ils sont sages et prudents lorsqu’ils nous défendent la première espèce de raison, car, en effet, elle est l’ennemie de toute vérité, comme on le voit aisément aux outrages que font à cette vérité les docteurs dans les sciences externes qui sont l’objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
et le résultat de la simple simplicité
simplicidade
spimplicidad
simplicity
simple
simples
raison de ce monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
naturel. La principale propriété de cette espèce de raison est de craindre l’erreur, et de ne se livrer qu’avec défiance à ce qui est la vérité. Toujours occupée de scruter les preuves, elle ne laisse presque jamais à l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
kala
de goûter le charme des jouissances vives. Elle a une marche ombrageuse qui empêche que le goût du vrai ne pénètre jusqu’à elle. Voilà ce qui entraîne à la fin Ende
la fin
o final
o fim
el fin
finalité
finalidade
finalidad
the end
the goal
purpose
propósito
telos
télos
meta
les sociétés savantes dans l’incroyance, après les avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
retenues si longtemps dans les doutes.

Mais ils ne seraient plus ni sages ni prudents s’ils nous défendaient l’usage de la seconde espèce de raison, parce que cette seconde espèce de raison est au contraire le défenseur de la vérité. C’est l’œil perçant qui la découvre continuellement, et ne tend qu’à en faire apercevoir les trésors ; et loin que sous ce rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
la raison soit condamnable, ce sera au contraire un crime pour nous de ne l’avoir pas suivie, puisque ce présent avait été fait à tous les hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
dans le seul et unique but qu’ils s’en serviraient, et dans la persuasion où est l’agent suprême que ce flambeau, en se présentant humblement au foyer de la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
universelle, eût suffi pour nous apprendre tout, et nous conduire à tout.

En effet, comment l’agent suprême aurait-il pu exiger que nous crussions à lui et à toutes ses merveilles, si nous n’avions pas par notre essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
tous les moyens richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
nécessaires pour les découvrir ? Oui, la vérité serait injuste si elle n’était pas clairement et ouvertement écrite partout aux yeux de la pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
de l’homme. Si cette éternelle vérité veut être crue, elle et tout ce qui dérive d’elle, c’est qu’il nous est donné de pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
à tous les pas nous assurer de son existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
 ; et cela, non pas sur le témoignage de la simple assertion des hommes, ni des ministres mêmes de la vérité, mais par des témoignages directs, positifs et irrésistibles.

Car la croyance croyance
croire
crença
crer
belief
believe
que vous faites naître quelquefois dans la pensée de vos prosélytes, quelque utile qu’elle soit, est bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
loin de cette certitude Gewißheit
Gewissheit
certitude
certeza
certainty
certus
qui doit s’appuyer sur de pareils témoignages. Ce n’est pas une chose rare que de rencontrer des hommes sur la croyance desquels on puisse exercer quelque empire ; ce n’est pas même une chose rare que d’entendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
dire dans le monde qu’il n’y a rien de plus aisé que de croire ; on y trouve même des gens qui prétendent qu’ils croient, en effet, tout ce qu’ils veulent.

J’accorde cela pour la croyance aveugle, parce qu’elle ne consiste qu’à écarter l’universalité, et à ne saisir qu’un seul point. Dès lors, on est dispensé de toute comparaison ; et même par cette loi, plus on descendra dans les particularités, plus on sera disposé à croire, ce qui explique le fanatisme des superstitieux, qui est en raison directe de leur ignorance ignorance
ignorância
ignorancia
ajñāna
ajnana
tamas
.

Mais je le nie par rapport à la certitude qui est l’opposé de la croyance aveugle, parce que l’on n’arrive à cette certitude qu’à mesure que l’on monte vers l’universalité, ou vers l’ensemble des choses, attendu que lorsque l’on fait des confrontations dans cet ensemble des choses, et qu’on y découvre l’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
ou l’universalité de la loi, il est impossible que l’on n’ait pas la certitude. Et, en effet, cette certitude est l’opposé de la croyance, parce qu’elle est en raison directe de l’élévation et des connaissances.

Ainsi j’accorde que rien n’est plus aisé que de croire, mais qu’il n’est pas si aisé d’être sûr. Les gens du monde lancent de temps en temps de ces propositions spécieuses qu’ils croient péremptoires, parce que personne Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
ne leur répond. Ce sont des espèces de réactifs chimiques qu’ils introduisent auprès du vrai, et avec lesquels ils cherchent à le précipiter au fond du vase. Mais on voit qu’il n’est pas impossible d’échapper à ces subterfuges.

En général les hommes ne s’enfoncent, soit dans les croyances aveugles, soit dans les défiances, soit même dans le scepticisme, que parce qu’ils s’en tiennent à contempler les opinions ténébreuses ou impérieuses des hommes, leurs systèmes incohérents, et leurs passions ; en un mot Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
, parce qu’ils ne regardent que dans les hommes, en qui tout est divers et en opposition Gegenstand
Gegen-stand
obiectum
opostos
oposicionalidade
opposition
opposites
. S’ils regardaient dans l’homme, ils y verraient la racine de toutes les vertus, de toutes les lumières et de toutes les harmonies ; enfin, ils y verraient le système divin divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
lui-même, et ils se trouveraient dans une uniformité de principes et de certitudes qui les mettrait bientôt tous d’accord Wachseinlassen
deixar-acordar
harmonia
harmonie
harmonía
harmony
accord
acordo
concordance
concordância
concórdia
agreement
. N’éloignons donc pas celle de nos deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
raisons humaines qui a le pouvoir d’atteindre à la vérité.

(Ministère de l’Homme-Esprit.)


Voir en ligne : LE PHILOSOPHE INCONNU

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?