Philosophia Perennis

Accueil > Ésotérisme occidental > Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) > Saint-Martin : L’INTELLIGENCE ET LE DESIR

André Tanner - Louis-Claude de Saint-Martin

Saint-Martin : L’INTELLIGENCE ET LE DESIR

Sélection et organisation thématique

vendredi 12 octobre 2007

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Ceux qui font cas des écritures n’ont qu’à voir combien elles prisent l’intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
, combien elles menacent de priver de ce guide ceux qui s’écarteront de la ligne, et combien elles promettent de récompenser par ce flambeau ceux qui auront aimé la vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
. Ils n’ont qu’à voir comment tous les élus de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
, chargés d’annoncer sa parole Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
, ont réprimandé les peuples, les individus et les ministres religieux qui négligeaient de faire usage de cette intelligence ou de cette raison divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
, et de ce discernement discernement
diakrisis
diákrisis
discrimination
discernimento
discriminação
discernimiento
viveka
pénétrant qui ne nous est donné que pour séparer continuellement la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
des ténèbres tenèbre
ténèbres
nuit
trevas
escuridão
darkness
noite
night
noche
, comme le fait l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
de Dieu.

Vous donc, ministres des choses saintes, voyez quelle est l’œuvre que la vérité a droit d’attendre de vous. Contemplez si vous le voulez la marche respectable des mystiques de tout genre. Mais ne vous confondez point avec ces timides piétistes, en nous interdisant comme eux l’usage du flambeau que l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
a reçu par sa nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
. Il n’est pas rare de voir de ces mystiques, soit féminins, soit masculins, nous peindre merveilleusement l’état le plus parfait des âmes, et nous donner même une description exacte des régions ou impressions par où passent les vrais ouvriers du Seigneur.

Mais ces mystiques semblent n’être appelés à approcher de ces régions que pour en faire la peinture, et ils n’ont pas la vocation active qui semble appartenir aux véritables administrateurs ; ils voient la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
promise et ne la labourent pas ; les autres souvent la labourent sans la voir ; ils craindraient même de se distraire, s’ils s’arrêtaient trop à la considérer, tant ils ont d’ardeur pour la rendre fertile. Leur poste n’est pas dans les régions partielles. Nous en pouvons juger en considérant la nature du désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
.

Le désir ne résulte que de la séparation discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
ou de la distinction de deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
substances analogues, soit par leur essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
, soit par leurs propriétés ; et quand les gens à maximes disent qu’on ne désire pas ce qu’on ne connaît point, ils nous donnent la preuve que si nous désirons quelque chose, il faut absolument qu’il y ait en nous une portion de cette chose que nous désirons, et qui dès lors ne peut pas se regarder comme nous étant entièrement inconnue. En outre, il est certain, comme je l’ai dit souvent, que tout désir fait son industrie pour atteindre au but qui l’attraye, ce qui se voit dans tout ordre quelconque où nous voudrons choisir nos exemples ; ce qui en même temps doit inculper notre paresse lâcheté
faiblesse
pusillanimité
couardise
paresse
bassesse
indignité
pusilanimidade
covardia
indignidade
, réveiller notre courage, et condamner ceux qui le paralysent.

Je peux ajouter ici que le désir est le principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
de tout mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
, et qu’ainsi c’est une chose incontestable que le mouvement et le désir sont proportionnels, et cela depuis le premier être, qui étant le premier désir, le désir un, ou le désir universel, est aussi par là le mobile du mouvement même, jusqu’à la pierre qui est sans mouvement, parce qu’elle est sans désir.

Je peux ajouter encore que chaque désir agit sur sa propre enveloppe ou sur son enceinte pour se manifester ; que plus l’on prend l’exemple dans un ordre relevé, plus l’enveloppe est susceptible de sentir et de participer au désir qui est renfermé en elle ; que c’est par cette raison que l’homme peut être admis au sentiment Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
bhava
et à la connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
de toutes les merveilles divines, parce que son âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
est l’enveloppe et le réceptacle du désir de Dieu.

Aussi, d’un côté, la magnificence de la destinée naturelle de l’homme est de ne pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
réellement et radicalement appéter par son désir que la seule chose qui puisse réellement et radicalement tout produire Herstellen
produire
produzir
production
producir
Herstellung
produção
production
poiesis
poiein
producteur
produtor
productor
. Cette seule chose est le désir de Dieu ; toutes les autres choses qui entraînent l’homme, l’homme ne les appète point, il en est l’esclave ou le jouet. D’un autre côté, la magnificence de son ministère est de ne pouvoir réellement et radicalement agir action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
que d’après l’ordre positif à lui prononcé à tout instant, comme par un maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
à son serviteur, et cela par la seule autorité qui soit équitable, bonne, conséquente, efficace, et conforme à l’éternel désir. Tous les autres ordres qu’il reçoit journellement, ce n’est point comme serviteur ; c’est lui qui les provoque par intérêt, et souvent même par orgueil orgueil
hyperephanía
et en se faisant souverain. Aussi presque partout dans ce monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
les serviteurs se mettent à la place Ort
lieu
lugar
location
locus
place
des maîtres.

Je ne peux plus cacher ici que le désir divin qui se fait sentir dans l’âme humaine, a pour but d’établir l’équilibre entre Dieu et elle, puisqu’un désir vient d’une séparation de substances analogues, qui ont besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
d’être unies ; or cet équilibre n’est pas un effet mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
et inerte, mais un développement actif Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
des propriétés divines qui constituent l’âme humaine, en tant qu’elle est un extrait divin universel.

Mais si ces notions étaient éteintes dans l’âme humaine, c’était à vous, ministres des choses saintes, à les y faire renaître renaître
renascer
reborn
 ; si ce désir était affaibli dans les hommes, c’était à vous à lui rendre ses forces, en lui en retraçant d’avance les avantages. Quel beau beleza
belo
beauté
beau
beauty
belleza
rôle vous auriez eu à faire en travaillant ainsi à opérer dans un ordre si supérieur la réunion de ce qui est séparé et qui se désire ! Vous voyez qu’un simple simplicité
simplicidade
spimplicidad
simplicity
simple
simples
désir animal Tier
animal
zoon
Tierheit
animalidade
, tel que la faim, a pour but d’établir l’équilibre entre notre corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
élémentaire et la nature, afin de mettre ce corps en état de manifester et d’accomplir toutes les merveilles élémentaires ou les propriétés corporelles dont la nature l’a composé, en tant qu’il est l’extrait de cette nature. Que n’aurait-on donc pas à attendre de ce désir puisé dans un autre ordre, et de ce besoin sacré, dont la source suprême a composé notre essence ?

Homme, si tu veux faire une utile spéculation, observe que ton corps est une expression continuelle du désir de la nature, et que ton âme est une expression continuelle du désir de Dieu ; observe que Dieu ne peut être un instant sans désirer quelque chose, et que Dieu ne doit pas avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
un désir que tu ne puisses connaître, puisque tu devais les manifester tous. Tâche donc d’étudier continuellement les désirs de Dieu, afin de n’être pas traité un jour comme un serviteur inutile.

(Ministère de l’Homme-Esprit.)


Voir en ligne : LE PHILOSOPHE INCONNU

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?