Philosophia Perennis

Accueil > Ésotérisme occidental > Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) > Saint-Martin : le lien conjugal

LE MINISTÈRE DE L’HOMME-ESPRIT

Saint-Martin : le lien conjugal

DE LA NATURE

vendredi 12 octobre 2007

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

J’ai assez fait connaître connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
que la pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
de l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
ne pouvait vivre que d’admiration, comme son coeur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
ne pouvait vivre que d’adoration dévotion
devoção
devotion
devoción
adoration
adoração
adoración
bhakti
et d’amour amour
eros
éros
amor
love
. Et j’ajoute ici que ces droits sacrés se partageant dans l’espèce humaine entre l’homme qui est plus enclin à admirer, et la femme femme
mulher
woman
mujer
feminino
féminin
feminin
fêmea
female
qui l’est plus à adorer, perfectionnent ces deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
individus l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
par l’autre dans leur sainte société, en rendant à l’intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
de l’homme la portion d’amour dont il manque, et en couronnant l’amour de la femme par les superbes rayons Rayonnement
rayonnement
irradiação
irradiación
irradiation
rayons
raios
rays
de l’intelligence dont elle a besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
 ; que par là l’homme et la femme se trouvent ralliés visiblement sous la loi ineffable de l’indivisible unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
.

(Ceci, pour le dire en passant, expliquerait pourquoi le lien conjugal emporte partout avec lui-même un caractère respectable, excepté aux yeux de ceux qui sont dépravés, et pourquoi ce même lien, malgré notre dégradation, est la base de l’association politique polis
cidade
πόλις
pólis
sítio
política
politique
politics
governo
gouvernement
government
gouvernance
governança
, celle de toutes les lois morales, l’objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
de tant de grands et de petits événements sur la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
, en même temps que le sujet de presque tous les ouvrages de littérature, soit de l’Épopée, soit des pièces de théâtre, soit des romans ; enfin, pourquoi le respect porté à ce lien, ainsi que les atteintes qui lui sont faites, deviennent, sous tous les rapports civils et religieux, une source d’harmonie Wachseinlassen
deixar-acordar
harmonia
harmonie
harmonía
harmony
accord
acordo
concordance
concordância
concórdia
agreement
ou de désordres, de bénédictions ou d’anathèmes, et semblent lier au mariage mariage
casamento
de l’homme le ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, la terre et les enfers ; car il serait étonnant qu’il résultât de là de si grands effets, si cette unité conjugale n’avait pas eu primitivement, par son importance, le pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
de décider du bonheur félicité
felicidade
bonheur
felicidad
happiness
eudaimonia
ou du malheur du cercle cercle
círculo
circle
circonférence
circunferência
des choses et de tout ce qui peut avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
des rapports avec l’homme. Aussi ce mariage, le péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
l’a rendu sujet à des conséquences bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
fâcheuses pour l’homme et la femme. Ces conséquences consistent à ce que tout étant dévoyé pour l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
spirituel de l’un et de l’autre, cela oblige leur esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
à sortir de lui-même, s’ils veulent parvenir mutuellement à cette unité sainte qui leur est destinée par leur alliance. Aussi il n’y a pas jusqu’aux entretiens, encouragements et exemples qu’ils ne se doivent respectivement pour se soutenir, et pour que par ce moyen-là la femme rentre dans l’homme dont elle est sortie, que l’homme étaye la femme de la force dont elle a été séparée, et pour que lui-même puisse retrouver cette portion d’amour qu’il a laissée sortir de lui. Oh ! si le genre humain savait ce que c’est que le mariage, il en aurait à la fois un désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
extrême et une frayeur Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
épouvantable ; car il est possible aux hommes de se rediviniser par là, ou de finir par se perdre tout à fait. En effet, si les époux priaient, ils se rétabliraient dans le jardin d’Eden ; et s’ils ne prient pas, je ne sais comment ils pourraient se supporter, tant est grande l’infection et la corruptibilité qui nous constituent tous aujourd’hui, soit au moral, soit au physique ; surtout si à leurs propres imperfections et fragilités morales et physiques, ils joignent les néants corrosifs et destructeurs de l’atmosphère du monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
frivole qui attire continuellement tout en dehors, puisqu’il ne sait pas vivre en lui-même et de lui-même).


Voir en ligne : LE PHILOSOPHE INCONNU

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?