Philosophia Perennis

Accueil > Ésotérisme occidental > Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803) > Lavastine : Introduction

Tableau Naturel des rapports qui existent entre Dieu, l’Homme et l’Univers

Lavastine : Introduction

Éditions du Griffon d’Or, 1946

vendredi 12 octobre 2007

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

INTRODUCTION

« Nous ne pouvons nous lire que dans Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
lui-même et nous comprendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
que dans sa propre splendeur. » SAINT sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
-MARTIN, Ecce homo, p. 19.

CELUI que Joseph de Maistre de Maistre Comte Joseph de Maistre (1753 - 1821), homme politique, philosophe, magistrat, historien et écrivain savoyard. appela « le plus instruit, le plus sage sophia
sagesse
sabedoria
wisdom
sabedoría
σοφία
Sage
Sábio
et le’ plus élégant des théosophes », Louis-Claude de Saint-Martin Saint-Martin SAINT-MARTIN, Louis-Claude. LE PHILOSOPHE INCONNU , dit le Philosophe Inconnu (1743-1803), « une des âmes les plus religieuses et les plus pures qui aient passé sur la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
 », a écrit Henri Martin dans son Histoire Geschichte
histoire
história
geschichtlich
historial
Geschichtlichkeit
historicité
historialité
Geschehen
aventure
provenir
geshehen
avoir lieu
se produire
advenir
advir
karman
de France, « le représentant le plus complet, l’interprète le plus profond et le plus éloquent que le mysticisme mysticisme
misticismo
mysticism
μυστικός
mystikos
místico
místicos
mystic
mystique
ait eu dans notre pays et celui qui a exercé le plus d’influence », a écrit Victor Cousin, un homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
qui eut « des lueurs sublimes », a dit Mme de Staël, a relevé au siècle de Diderot et de d’Holbach toutes les « idoles métaphysiques » que ceux-ci avaient cru renverser.

Il a rétabli contre Carat « l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
d’un sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
inné et la distinction entre les sensations et la connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
 » [1]. Il a restauré l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
que l’homme peut connaître intimement - « le principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
de son être, Cause causa
cause
aitia
aitía
aition
active et intelligente » [2]. Il a repris l’idée de la chute chute
queda
decadência
caída
fall
, déchéance d’un état primitif, royal, dans lequel l’homme fidèle à son Modèle divin divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
, se conformait exactement à sa tâche d’être un porteur de son Feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
têjas
tejas
(ÊTRE EST ÊTRE) [3], au milieu de sa création Création
Criação
criação
creation
creación
. Mais Adam Adam
Adão
Adán
a désobéi à cette loi de liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
absolue, il a cédé aux attraits de la substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
sensible, il y a mêlé son être au point d’oublier l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
de son être et il a commis l’acte acte
puissance
energeia
dynamis
que Saint-Martin nomme l’ « Adultère primitif ». La Cabale nomme la Terre, « la Divine Fiancée » et elle assigne à l’homme le rôle d’un médiateur entre le Ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
et la Terre. Car celle-ci est elle-même « célestielle », comme le disait la chevalerie et l’homme n’a donc pas le droit de s’unir à elle en état d’impureté discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
. Si le Valet du Roi devient le Valet de sa propre sensualité, il souille la Reine. « Parce que tu as obéi à la voix de ton épouse, la Terre est maudite à cause de toi », dit l’Ecriture dans un raccourci frappant. En effet si l’homme cède à la femme femme
mulher
woman
mujer
feminino
féminin
feminin
fêmea
female
, lorsqu’elle cède à Satan, à ce moment c’est elle-même qu’il trahit. La Nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
tout entière s’en trouvera altérée, elle deviendra autre que ce qu’elle est. Mais l’homme, dit-Saint-Martin, peut restaurer l’intégrité de son être, aujourd’hui dénaturé jusqu’à l’animalité. Il peut retrouver la conformité à la formule d’identité Identität
identité
identidade
identity
identidad
pratyabhijnā
pratyabhijñā
reconnaissance
reconhecimento
absolue de son Nom, c’est-à-dire redevenir libre. S’il a introduit sa souillure dans l’Univers Univers
Universo
Universe
et interrompu de cette façon les rapports naturels de son Union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
avec Dieu, la Terre maudite se venge, se retourne contre l’homme pour le faire expier. Or, dit Saint-Martin, la souffrance douleur
dor
dolor
pain
lype
souffrance
sofrimento
sofrimiento
suffering
est ce qu’il y a de plus propre à « réactionner » les étincelles divines qui se trouvent encore, immortelles, dans l’être le plus déchu. Par la grâce de la souffrance, il subsiste donc, pour chacun de nous, une chance de pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
opérer ce qu’il nomme e le Grand-Oeuvre du changement anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
de la volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
 » ou, suivant une autre perspective, le rétablissement dans leur Ordre des quatre quatre
quaternité
quaternidade
cuatro
cuaternidad
four
quaternity
fourfoldness
lettres du nom Adam, qui correspondaient primitivement aux quatre lettres du Nom divin, ces quatre aromates d’égal poids dont est composé le Parfum rasa
saveur
sabor
taste
flavor
parfum
perfume
, sans lequel, dit le Livre de l’Exode, l’homme ne peut rien faire [4].

Claude de Saint-Martin avait été d’abord le disciple d’un thaumaturge, qui a joué dans la Franc-Maçonnerie de l’époque un rôle de fondateur : Martinès de Pasqually, le Grand-Maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
Souverain de l’Ordre des Elus Coens, dont R. Le Forestier nous a raconté l’histoire [5]. L’Ordre ne se proposait rien moins que de « suppléer à la défaillance de l’Eglise qui devait être totale à la fin Ende
la fin
o final
o fim
el fin
finalité
finalidade
finalidad
the end
the goal
purpose
propósito
telos
télos
meta
des temps » [6]. Et nos Illuminés Martinistes travaillaient ferme au développement de leurs Pouvoirs sur les Esprits pervers et les Esprits divins - car, Martines l’enseignait, Pouvoir a été donné à l’homme sur les deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
classes d’Esprits - afin de constituer cette nouvelle puissance spirituelle, qui permettrait de continuer d’ « assurer les communications avec le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
surnaturel ». Telle était la tâche entreprise... Mais il semble que Saint-Martin ait bientôt jugé « trop violents » les procédés théurgiques employés par son maître et fastidieux les rites de la magie magie
magia
magic
magía
théurgie
teurgia
theurgy
theourgia
θεουργία
cérémonielle. Alors il se retira, pour pratiquer exclusivement la voie Tao
Dao
la Voie
The Way
qui était « le plus selon son coeur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
 » et qu’il appelait « la voie interne ». Il semble d’ailleurs s’être reproché plus tard cette désertion, lorsque la lecture plus approfondie des ouvrages de Jacob Boehme Böhme
Boehme
Jakob Böhme (1575-1624), théosophe allemand, surnommé « Philosophus teutonicus ».
le convainquit que « M. de Pasqually avait la clé active de tout ce que notre cher Boehme expose dans ses théories, mais qu’il ne nous croyait pas en état de porter » [7].

La doctrine doctrine
doutrina
canon
cânone
de Saint-Martin, hostile à tout supranaturalisme aussi bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
qu’à tout matérialisme, est « la doctrine des harmonies de la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
de la nature et de la grâce » [8]. Elle n’a rien d’un panthéisme panthéisme
panteísmo
pantheism
, mais elle insiste sur l’omniprésence du divin. Saint-Martin avait d’abord prévu de donner à l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
de ses livres, l’Esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
des Choses, ce titre encore plus significatif : les Révélations Naturelles. C’est un principe essentiel chez lui, en effet, que « pas une vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
religieuse ne manque à faire sa révélation révélation
revelatio
apocalypse
apocalypsis
ἀποκάλυψις
Shruti
propre dans le coeur de l’homme », si celui-ci sait tenir sa pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
, « miroir miroir
espelho
espejo
glass
reflexo
reflexão
reflex
refléxion
divin », nette de toute souillure. « Mais les prêtres, dit-il, on fait un rempart de ce mot Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
mystère mystère
mysterion
mystères
mistério
mistérios
mystery
mysteries
à leur religion Religion
religion
religião
religión
. Ils pouvaient bien étendre des voiles sur les points les plus importants, en annoncer le développement comme le prix du travail travail
travaux
tâche
labeur
trabalho
labor
trabajo
tarefa
task
et de la constance et éprouver par là leurs prosélytes, en exerçant à la fois leur intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
et leur zèle ; mais ils ne devaient pas rendre ces découvertes si impraticables que l’univers en fût découragé... En un mot, j’aurais à leur place Ort
lieu
lugar
location
locus
place
annoncé un mystère comme une vérité voilée et non comme une vérité impénétrable. » Saint-Martin ne faisait ainsi que redonner au mot mystère son sens primitif et je ne vois pas ce qu’on pourrait lui répondre, à moins de reconnaître que le contenu, substantiel de la plupart des mystères est aujourd’hui perdu. D’autre part, est-il si difficile de discerner que l’argument habituel (la foi
foi
faith
pistis
ne serait plus un mérite, si elle pouvait être une évidence evidência
évidence
evidence
evidente
evidencia
evident
) n’est inévitable que pour la foi... habituelle, une très faible foi qui ne sait plus créer son évidence et se maintenir en elle par une lutte combat
agon
lutte
agôn
incessante ?

Albéric Thomas [9] a déclaré « puéril de soutenir que Saint-Martin soit le continuateur de Martinès de Pasqually », car, en quittant son maître, il serait devenu « un mystique à qui répugne tout genre actif Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
 ». Ce jugement est trop sévère. Et du moins, n’y a-t-il aucune trace de quiétisme dans la doctrine de l’homme qui glorifiait dans le Christ Jésus-Christ
Jesus Cristo
Jesus Christ
Jesús Cristo
Jesus
Jesús
Cristo
Christ
Ungido
Ointed
un « héros de la volonté » et dont l’oeuvre ne fut qu’une exhortation à « l’activité de toutes les vertus afin que l’âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
soit prête à saisir toutes les lumières et à les faire fructifier pour la gloire Alléluia
Alleluia
Hallelujah
haleluya
ἀλληλούϊα
αλληλούια
Aleluia
louvor
louange
praise
glória
gloire
glory
de la Source » [10].

Dans son Traité sur l’Influence des Signes, il a exposé sa méthode de connaissance de soi-même Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
par le moyen des preuves actives. Et Caro en donne une citation suffisante dans son Essai sur la Vie Leben
vie
vida
life
zoe
et la Doctrine de Saint-Martin (1850). Saint-Martin écrit : « Ici (en ce qui concerne la Science Wissenschaft
science
sicences
ciência
ciências
ciencia
ciencias
episteme
επιστήμη
epistêmê
de soi) nous sommes à la fois et le sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
anatomique et le malade blessé dans tous ses membres, et ce ne peut être que d’après une dissection complète, faite sur nous tout vivants, ce n’est que par ces actes scrutateurs que nous pouvons atteindre aux termes de la Science ». Ainsi Saint-Martin préconise une observation Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
anvesanā
observation
examen
active, douloureuse, qui ne saurait qu’arracher des cris à l’âme qui la subit, qui doit les lui arracher : ce que Caro, dont le Cartésianisme s’émeut, commente ainsi : « Il ne s’agit plus, on le voit., de cette méthode expérimentale, calme, lucide, instrument de la vraie science, c’est une science mystique !... L’acte scrutateur, pour parler cette langue Sprache
língua
langue
lengua
linguagem
language
langage
lenguaje
étrange est presque un acte chirurgical, on n’étudie pas l’homme dans le développement de sa vie régulière, on le met dans un état violent, dans une crise. Il faut presser, fouler, briser son âme pour la forcer à répondre. Il faut faire crier son mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
. Voilà ce que Saint Martin nomme une preuve active. » Et de conclure doctement : « Nous sommes loin de la vraie méthode et du bon sens ».

C’est cependant l’idée profonde de Saint-Martin et le centre centre
centro
center
de sa doctrine, qui n’est attire que celle de la Croix croix
cruz
cross
, Arme de la Connaissance. Il faut « donner du bois pour son pain », selon l’expression du Prophète prophétie
profecia
profecía
prophecy
prophète
profeta
prophet
. Il faut passer par le pressoir pour obtenir la liqueur d’immortalité imortalidade
immortalité
immortality
inmortalidad
athanatos
. Il faut participer volontairement aux souffrances de l’Agneau, car nous n’avons pas le droit de « nous dispenser de concourir à l’oeuvre avec lui comme s’il devait l’opérer seul et sans le concours de notre libre volonté », a écrit Saint-Martin. C’est dans cette perspective qu’il reviendra sans se lasser sur cette idée que la destination de l’homme, le sens même de sa vie, est « d’annoncer Dieu au monde en manifestant ses puissances et non en les usurpant » [11].

Nous sommes ici aux antipodes de l’attitude passive. C’est une première « extase » qui a entraîné la chute du premier homme, disait crûment Martinès [12]. C’est un enseignement que Saint-Martin n’oublia jamais. Mais c’est aussi l’enseignement traditionnel que la spiritualité spiritualité
espiritualidade
espiritualidad
spirituality
, au siècle de Mme. Guyon et de Dutoit, avait oublié dangereusement. Et pourquoi prêchait-on l’éloignement du monde ? C’est que l’on ne savait plus que ce n’est pas « ce monde » qui est mauvais, mais notre esclavage au monde, par lequel nous le trahissons, le privant de la Seule chose que Dieu attende de nous : le Service actif de lui manifester son Nom.

Le langage de la religion active est celui de l’admiration, de l’adoration dévotion
devoção
devotion
devoción
adoration
adoração
adoración
bhakti
et de la volonté de représenter, d’incarner, de sanctifier ici-bas le Nom admiré et aimé. Reprenant une pensée de Saint-Martin, Franz von Baader Baader Franz Xaver von Baader (François-Xavier von Baader), philosophe et théologien mystique allemand (1765-1841) a écrit : « L’Ecriture dit que l’homme a été créé pour être l’image image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
de Dieu, en d’autres termes, que l’homme achève d’enfanter ou de réaliser cette image en lui et par lui... » Ainsi Vivekananda disait : « Il ne s’agit pas de devenir plus pur et plus pur, mais de manifester la pureté pureté
pureza
purity
clairté
clareza
clearness
qui est en nous ». Une pureté, une liberté immortelle est la puissance que tout homme a reçu avec le don de vie. Mais « l’homme s’est cru mortel, a écrit Saint-Martin, parce qu’il a trouvé quelque chose de mortel en lui ». Il faut lui apprendre que ce n’était pas Lui. Tout se trouve donc dans la parabole du talent : Ma parole, dit le Seigneur Shiva
Śiva
le Seigneur
, ne doit pas m’être retournée par vous sans contenu.

Saint-Martin eut à un très haut degré le sens de « l’effort, qui est tout l’homme », comme l’a dit Blanc de Saint-Bonnet. Mais sa vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
ne se limita jamais à la perspective religieuse d’un salut salut
salvação
salvación
salvation
σωτηρία
σωτηρ
soteria
soter
individuel. « L’homme véritable, dit la tradition diadosis
tradition
tradição
tradición
extrême-orientale, ne s’arrête pas à se compléter lui-même, il complète aussi les choses. » Il a ainsi un rôle intermédiaire dans le Cosmos Kosmologie
cosmologie
cosmologia
cosmología
cosmology
cosmo
cosmos
kosmos
, il est le médiateur indispensable entre le Ciel et la Terre le Ciel et la Terre
Céu e Terra
Heaven and Earth
Cielo y Tierra
. Nul ne peut devenir verus homo, s’il ne devient un fils fils
filho
de Dieu. Mais, comme l’a dit maître Eckhart Meister Eckhart
Mestre Eckhart
Maître Eckhart
Eckhart
, « y eût-il un millier de fils, ils ne pourraient être que le Seul Fils ». Tel fut ce que Joseph de Maistre appela « le christianisme exalté » de Saint-Martin.

Au commencement, il y eut un sacrifice sacrifice
sacrifício
sacrificio
vidhema
divin, quelque chose comme une négation du Principe jusqu’à la faiblesse lâcheté
faiblesse
pusillanimité
couardise
paresse
bassesse
indignité
pusilanimidade
covardia
indignidade
des choses et cet acte affirmatif d’amour amour
eros
éros
amor
love
- un Oui a de l’être dans la mesure où il a de l’amour - ce fut la création. Mais, comme l’a dit Tauler Tauler
Taulerus
Johannes Tauler ou Jean Tauler ou Taulerus (1300-1361), théologien, mystique et prédicateur alsacien.
, « la sortie n’est là qu’à cause de la rentrée et l’abaissement du Créateur n’a pour but que de réaliser une élévation de ce dernier ». Le Créateur s’est mis à la merci de la Créature Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
, Il se tient dans sa dépendance, Il attend de son Intelligence qu’elle reconnaisse la dette Schuld
dette
faute
dívida
deuda
guilt
debt
culpabilité
et qu’elle soit libérée. Toutes les créatures naissent comme une dette due au Seigneur. « Si seulement, s’est écrié Saint-Martin, nous pouvions ne jamais oublier que Lui ne nous doit rien... »

L’homme tombe, selon Saint-Martin, chaque fois qu’il manque à désirer un être supérieur à lui-même, car « l’âme ne peut vivre que d’admiration ». Et c’est ce besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
d’admiration, qui est la preuve de Dieu. « Lorsque l’homme n’admire pas, il est vide vide
vazio
void
vacuité
emptyness
empty
śūnyatā
shunyata
shûnya
shunya
śūnya
VOIR néant
et nul ; il est comme plongé dans un sommeil sommeil
sleep
état de sommeil
estado de sono
sleep state
épais et ténébreux ». La Cabale nomme ce monde « le monde de la Séparation »... Mais qu’un homme pose en lui-même la résolution d’une autre Séparation, d’un Sacrifice, il affirme Dieu : il se force à être libre, il opère l’acte sauveur. Et ce que Saint-Martin appelait avec son maître la Réintégration, peut alors s’accomplir lentement. Ce sont des Pâques de lumière. Or toutes les traditions connaissent à côté du Yoga Yoga
Ioga
individuel cette sorte de Yoga cosmique où, par une Alchimie sacrificielle, qui est dans la nature même des choses, un processus de Rédemption rédemption
redemptio
redimere
racheter
redemptor
rédempteur
apolutrôsis
apolytrosis
du Divin se produit incessamment. Que l’homme le veuille ou non, il y collabore ; mais s’il ne participe point rituellement ou consciemment à cette exaltation, il n’aura point de part à cette gloire. Car cet univers n’a de réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
que parce qu’il exerce une fonction Funktion
fonction
função
function
función
de miroir de l’Admirable. Si ce monde n’est qu’une image, un Tableau Naturel, c’est une image vive, ce n’est pas un tableau mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
. En vérité le Modèle est encore vivant dans le Tableau.

Philippe LAVASTINE Lavastine Philippe Lavastine (1908-1999), sanscritiste et conférencier de génie, qui avait passé plusieurs années à l’Université Hindoue de Bénarès, en disciple des Pandits Motilal Sharma et Vasudeva Agrawala, maîtres du symbolisme védique .


Voir en ligne : LE PHILOSOPHE INCONNU


[1NA : Discours en réponse au citoyen Carat, professeur d’entendement humain... (1795).

[2NA : Des erreurs et de la Vérité (1775).

[3NA : Eheieh asher eheieh, ce que l’on traduit d’ordinaire par : sum qui sum, je suis celui qui suis.

[4NA : Yod, Père. Hé, Nature divine du Fils. Vav, Esprit, Mère. Hé, Nature humaine du Fils. Par le dédoublement du second terme, le tétagramme symbolise la persistance du ternaire divin dans le quaternaire de sa manifestation cosmique (descente et remontée). L’année avec ses deux équinoxes, qui ne sont qu’un et pourtant sont deux, comme les deux natures du Christ, afin de séparer pour réunir hiver et été, Ciel et Terre, Roi et Reine, en est une claire image.

[5NA : La Franc-Maçonnerie occultiste et l’Ordre des Elus Coens.

[6NA : Cité par Aug. Verre : Les sources occultes du romantisme.

[7NA : Lettre à Kirchberger, 11 juillet 1796.

[8NA : Au témoignage de Franz von Baader, cité par Eugène Susini : F. von Baader et le romantisme mystique.

[9NA : Nouvelle notice historique sur le martinesisme et le martinisme. Bibliothèque rosicrucienne, r.° 5, 1900.

[10NA : Nouvel homme.

[11NA : C’était la doctrine des alchimistes, qui voyaient dans la Croix le creuset où le monde doit être refondu. I.N.R.I. était lu : Igne Natura Renovatur Integra.

[12NA : « L’homme est tombé dans l’extase ». (Traité de la Réintégration des êtres dans leurs premières propriétés spirituelles et divines.)