Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Lavastine : Le monachisme

Actes du Colloque International de Cerisy-la-Salle : Juillet 1973

Lavastine : Le monachisme

TRI-VARGA (Les Trois Valeurs)

jeudi 29 mars 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

L’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
est un être social, aussi longtemps qu’il n’est pas en état de péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
mortel. Voyons donc le paradoxe de ces hommes, qui prétendent être spécifiquement des religieux : les moines, dont l’entreprise suppose une asocialité, dont ils ne veulent pas se départir en allant dans le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
. Ce retrait retrait
anachorèse
anachorète
ermite
érémitisme
ἀναχωρέω
, s’il n’est pas temporaire, en fait des hommes de péché qu’ils devront propager partout, puisqu’ils en vivent.

Certains moines l’admettaient, ceux que l’on appelait les moines dans le monde ; et d’autres le niaient. Notre attaque porte porte
porta
puerta
gate
door
seulement sur ces derniers, dont saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
Basile disait : « L’homme n’est pas un animal Tier
animal
zoon
Tierheit
animalidade
monastique. Il est fait de manière à ne pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
se passer du secours de ses semblables... Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
l’a voulu ainsi pour nous forcer à nous réunir, à nous associer. La vie Leben
vie
vida
life
zoe
solitaire, en repliant chaque individu Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
sur lui-même, mutile la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
... Que devient la solidarité humaine dans la vie solitaire du désert ? Il est écrit que nous sommes tous un corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
dont Jésus-Christ Jésus-Christ
Jesus Cristo
Jesus Christ
Jesús Cristo
Jesus
Jesús
Cristo
Christ
Ungido
Ointed
est la tête, dont les fidèles sont les membres. Si chacun de nous se retire dans sa solitude, pour chercher son propre salut salut
salvação
salvación
salvation
σωτηρία
σωτηρ
soteria
soter
, comment, ainsi divisés, formerons-nous un seul corps ? Comment nous réjouirons-nous avec celui qui est comblé des dons du Seigneur ? Comment souffrirons-nous avec celui qui souffre ?... La vie des anachorètes aboutit au plus monstrueux égoïsme. » (Regulae fusius tractatae, VII).

La solution de cette énigme, l’apparition Erscheinung
apparition
manifestação
aparecimento
apariencia
appearance
Erscheinende
aparição
du monachisme monge
monk
monachos
monachisme
monaquismo
, phénomène phénomène
fenômeno
phenomenon
phainomenon
totalement inconnu des temps védiques et bibliques, où l’on trouve des patriarches, ce qui est tout autre chose, est à rechercher Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
anvesanā
observation
examen
dans cette déviation de la notion de « méditation méditation
meditação
meditation
meditación
meditatio
 ». Meditatio, selon Meillet, signifie « préparation, pratique praktike
prática
práticas
pratique
pratiques
, exercice » (beaucoup plus que « réflexion, méditation »). Meditor est un itératif medeor, « donner ses soins à », d’où les mots Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
med-icus, re-medium ; et le rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
profond avec la racine des mots médiation, moyen, est indubitable. Or, nous avons vu que la meilleure traduction du mot artha richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
était « moyen ».

Qui veut la fin Ende
la fin
o final
o fim
el fin
finalité
finalidade
finalidad
the end
the goal
purpose
propósito
telos
télos
meta
veut les Artha, les moyens ! Mais ce serait compter sans l’avarice avarice
philargyria
avareza
avarícia
apego
attachment
attachement
humaine, le refus de payer le prix. On veut la fin sans les moyens. Même sur le plan le plus élevé : la Mystique mysticisme
misticismo
mysticism
μυστικός
mystikos
místico
místicos
mystic
mystique
. Ainsi la fin du Veda Véda
Veda
Vedas
(Vedânta Vedānta
Vedanta
Vedânta
Védânta
) était de délivrer de ses liens la Puissance acte
puissance
energeia
dynamis
divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
(Shakti shakti
kālī
kali
l'Énergie
-Shabdabrahmari) captive, chétive parmi les hommes, aussi longtemps que nous n’avons pas été « préparés, travaillés, exercés », meditati [i]. Mais un faux Vedânta apparut, lequel proclama qu’il y avait un chemin Weg
chemin
caminho
way
camino
vers la fin qui ne passait plus par le monde et qui permettait, en un mot, de ne plus avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
à payer. Par le seul intellect noûs
Vermeinen
notar
intellect
intelecto
νούς
buddhi
buddhih
VIDE intelligence
(Buddhî), en se détournant des deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
domaines « inférieurs » des sentiments Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
bhava
(manas esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
) et du corps (deha) — analogiquement : les femmes et les enfants dans la famille et les classes « inférieures » dans la société — il devait être possible d’atteindre le Suprême.

Et les hommes obéirent à cet appel qui fut proclamé partout : « Abandonnez femmes et enfants ! Allez dans la forêt ! », c’est-à-dire « Laissez le monde et tout ce qu’il contient ! Méditez le But suprême ! Méditez ! Méditez ! ». Cette folie de méditation qui s’empara des « moines », devait faire de l’Inde entière un désert qui se propagea magnifiquement.


Voir en ligne : MONACHOS


[iHomo meditatus s’opposait à l’homme non cultivé, homo subitus.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?