Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Lacombe : La bhakti de Râmânoudja

Approches de l’Inde - Tradition et incidences

Lacombe : La bhakti de Râmânoudja

RÂMÂNOUDJA

vendredi 30 mars 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Responsable des destinées philosophiques de la bhakti dévotion
devoção
devotion
devoción
adoration
adoração
adoración
bhakti
qui vient d’entrer, avec lui dans son âge de maturité conceptuelle et systématique, assuré d’autre part qu’il n’est sur la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
sacrée de l’Inde, demeure spirituelle mieux fondée que celle de l’orthodoxie védântique, Ramânoudja ne peut laisser s’y établir définitivement la suprématie de l’interprétation çankarienne, qui sape par la base ses convictions les plus chères. Bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
qu’il eût connu d’emblée un prodigieux succès, l’enseignement de Çankara Shankara
Shamkara
Sankara
Śañkara
Shankarasharya
Çankara
Śankara
Çamkara
était sans doute encore loin, vers la fin Ende
la fin
o final
o fim
el fin
finalité
finalidade
finalidad
the end
the goal
purpose
propósito
telos
télos
meta
du XIe siècle, de s’imposer avec l’autorité incomparable apófase
apofático
apophasis
apophatique
théologie négative
apophatic
anuttara
insurpassable
incomparable
qui est la sienne aujourd’hui : il fallait néanmoins une grande vigueur de pensée denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
et beaucoup de courage pour s’attaquer à lui. Ramânoudja ne manquait ni de l’une ni de l’autre.

Ce contre quoi l’expérience expérience
aisthesis
experiência
sensação
impressão
impression
impresión
sensación
sensation
sentience
vāsanā
religieuse de la bhakti, telle que lentement elle s’est développée jusqu’à lui, l’oblige d’abord à réagir, c’est le thème central du Védânta Vedānta
Vedanta
Vedânta
Védânta
non dualiste, savoir Wissen
saber
savoir
qu’il n’y a de réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
véritable que dans l’identité Identität
identité
identidade
identity
identidad
pratyabhijnā
pratyabhijñā
reconnaissance
reconhecimento
et l’indifférenciation pures. Non, la vie Leben
vie
vida
life
zoe
spirituelle n’est pas une perte mystique mysticisme
misticismo
mysticism
μυστικός
mystikos
místico
místicos
mystic
mystique
de la personne Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
individuelle en l’absolu Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
Bhairava
Paramaśiva
transpersonnel, mais l’union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
intime de personnes distinctes, personne individuelle et personne divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
. Au lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
donc de renvoyer à l’irréel et à l’illusion Maya
maya
Mâyâ
Māyā
illusion
ilusão
ilusión
le divers et le fini, il faut professer un réalisme Realismus
réalisme
realismo
realism
intégral qui sache reconnaître en la plus petite parcelle d’être la dignité, l’authenticité de l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
. Au lieu de ne retenir pour essentiels et premiers que les textes révélés enseignant guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
la « non-différence », et de rejeter les autres dans la catégorie des enseignements mineurs et provisoires, il faut les respecter tous comme annonçant la vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
.

Mais il ne peut être question Frage
fragen
question
questão
questionner
questionar
pergunta
perguntar
pregunta
preguntar
de tomber dans le pluralisme non compensé de tant de systèmes étrangers au Védânta. L’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
n’est jamais déchirée par la multiplicité Vielfalt
Mannigfaltigkeit
multiplicité
multiplicidade
multiplicidad
multiple
múltiplo
multiplicity
dez mil
ten thousand
dix mille
. La synthèse organique qui constitue en un tout infrangible les diverses parties du jugement, est l’expression logico-grammaticale de ce principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
métaphysique Metaphysik
métaphysique
metafísica
metaphysics
. Et s’il est vrai qu’entre le Brahman Brahman et les créatures il y ait distinction, il n’y a pas entre eux séparation discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
, pas plus qu’entre la substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
et ses attributs dont la différence même implique une unité fondamentale.

Reste un troisième écueil à éviter : le panthéisme panthéisme
panteísmo
pantheism
, lequel en sa synthèse de l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
et du divers, ne sauve le premier que d’intention, et le soumet en fait à l’hégémonie du second. La transcendance de la cause causa
cause
aitia
aitía
aition
universelle par rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
à ses effets, de la substance brahmique par rapport à ses attributs cosmiques, est éternellement actuelle, ne souffre ni éclipse ni vicissitude.

Le mot Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
qui dans la doctrine doctrine
doutrina
canon
cânone
de Râmânoudja résume tous les aspects sous lesquels la créature peut être envisagée par rapport à sa source est celui de « mode » :

Aspect forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
logique lógica
logique
logic
Logik
tarka-vidyā
nyāya
nyaya
 : attribut tendance
tendência
tendency
qualité
qualidade
calidad
quality
attribut
atributo
atribute
guna
gunas
de la substance ;

Aspects ontologiques : effet de la cause substantielle, partie du tout universel ;

Aspect éthique enfin : caractère subordonné et dépendant de l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
fini relativement à l’esprit infini Unendlichkeit
unendlich
Infinito
Infini
Infinite
Infinité
, son principe premier et sa fin ultime.

Mais la notion de mode, si riche soit-elle, demeurerait encore trop abstraite et froide, si elle ne s’achevait en celle de mode corporel : est-il relation plus étroite, plus intime, plus vitale, que celle de l’âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
et du corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
 ? Où, mieux qu’en elle, l’équilibre entre l’inamissible transcendance de l’esprit et sa parfaite immanence immanence
imanência
inmanencia
immanent
imanente
inmanente
immanent
à ce qu’il anime, trouve-t-il à se réaliser ? Le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
physique et le monde des esprits finis constituent le corps du Seigneur.

Ainsi se justifie l’appellation même de la doctrine râmânoudjienne : « non-dualisme non-dualité
não-dualidade
advaita
non-duality
non-dualidad
non-dualisme
du divers en tant que tel » ou, plus simplement, « monisme tempéré ».

L’esprit créé soutient avec le Brahman une double relation : sous un certain angle, il n’en est pas différent dans son essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
pure, et cette communauté de nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
est la raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
profonde pour laquelle l’âme émane éternellement et nécessairement du Brahman, pour laquelle c’est en lui qu’elle trouve sa véritable liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
, pour laquelle il est sa fin ultime. Il n’en est pas moins vrai que sous un autre angle l’âme est distincte du Brahman et que celui-ci ne rentre sous aucun genre commun avec quoi que ce soit d’autre. Et comme pour confirmer ces deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
thèses contrastantes, nous voyons Râmânoudja admettre une certaine forme de délivrance délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
, c’est-à-dire de rupture définitive avec la transmigration où l’âme n’entre pas en communion personnelle avec Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
mais s’isole dans sa nature propre et dans la béatitude joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
qui lui est essentielle, en tant que cette nature propre a pour soi-même Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
, c’est-à-dire pour essence de son essence, le suprême Brahman. Sans doute tient-il cette forme de salut salut
salvação
salvación
salvation
σωτηρία
σωτηρ
soteria
soter
pour inférieure à la béatitude qui nous vient de Dieu connu et aimé comme personne et non pas seulement perçu comme substance et âme universelles et impersonnelles. Il l’admet néanmoins. Or c’est le même Brahman qui est Dieu personnel et substance cosmique, et c’est la même nature spirituelle créée qui est capable de l’atteindre sous ces deux aspects. Ceci n’implique-t-il pas qu’il y a dans la nature propre de l’âme individuelle comme une sorte de dédoublement essentiel, une possibilité possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
réelle de s’arrêter à ce qu’elle a d’immédiatement commun avec le Brahman, c’est-à-dire de s’arrêter en elle-même, et une possibilité non moins réelle et positive, mais qui ne saurait s’actualiser sans une grâce suprême de Dieu, d’entrer en communion intégrale et personnelle avec Lui ? ou, si l’on préfère, que la participation participation
participação
participación
metoche
métochè
de l’âme à la vie la plus haute et la plus réservée de la Divinité ne se réalise pas immédiatement et par les seules puissances de sa nature propre, bien que la convenance d’une telle participation soit positivement inscrite en cette nature, mais à laquelle il ne saurait être satisfait sans la médiation de deux libertés, celle de la créature qui peut préférer s’en tenir à « elle-même » et celle de la grâce qui choisit librement ses amis ?

Deux morales vont découler de ces thèses métaphysiques : Râmânoudja croira devoir les accepter ensemble en se bornant à les hiérarchiser : morale de l’immanence et de l’autonomie Selbständigkeit
autonomie
estar-em-si-mesmo
self-constancy
autonomia
, morale de la transcendance et de l’amitié avec Dieu.

La bhakti est une connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
aimante, intuitive, expérimentale du Bienheureux Seigneur en sa souveraine et intime personnalité. Ce n’en est pas moins une connaissance de soi-même, et il faut méditer sur le Brahman non pas comme sur un être hétérogène et extérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
à l’âme mais comme sur notre soi-même au sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
le plus rigoureux de ce terme. L’âme n’est-elle pas un mode du Brahman, de la même nature spirituelle que lui ? Ne fait-elle point partie intégrante de son « corps cosmique » et, comme telle, ne se trouve-t-elle pas aussi étroitement unie à son être divin que le corps humain l’est à l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
humaine de l’esprit fini ? Par là sont sauvegardées et la nécessaire intériorité de la vie spirituelle et l’inamissible transcendance du Bienheureux. Par là sont respectés tous les textes de l’Écriture, ceux qui nous interdisent de concevoir begreifen 
concevoir
conceber
Begriff
conceito
concept
conception
concepção
concepción
entre Dieu et nous aucune division, et ceux qui nous commandent de Le reconnaître pour transcendant Transzendenz
transcendence
transcendência
transcendencia
trascendencia
transcendant
transcendente
à toutes ses créatures.

Tous ceux dont l’esprit est assez purifié pour atteindre à la perception Wahrnehmung 
Vernehmen
perception
percepção
percepción
du Brahman en son essence, sont aptes à l’entrée définitive dans la liberté. Mais nous savons qu’ils sont de deux sortes : les uns ont suivi la voie Tao
Dao
la Voie
The Way
difficile, périlleuse, de la connaissance nue et cherché le salut dans un état d’isolement absolu de l’âme. Ils ont médité sur la pure spiritualité spiritualité
espiritualidade
espiritualidad
spirituality
de leur essence et l’ont reconnue comme réellement distincte de la nature matérielle et comme ayant le Brahman universel pour soi-même. L’éternité aion
aiôn
éon
éternité
eternidade
eternity
eternidad
s’écoulera pour eux dans la surconscience expérimentale de leur spiritualité bienheureuse homogène à celle du Brahman. Mais ils n’auront point accès à la Personnalité même de celui-ci, ayant toujours gardé leur vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
fixée sur son aspect immanent, exclusivement. Ils ne connaîtront pas cette béatitude indiciblement précieuse de vivre la vie la plus profonde et la plus sublime de Dieu, par une connaissance qui soit aussi amour amour
eros
éros
amor
love
, par la bhakti. Cette part, qui est la meilleure, est réservée à ceux qui, sans négliger la culture et l’effort spirituels, ont plus compté sur la grâce que sur eux-mêmes, préféré la voie de l’amitié à celle de l’immanence, voie plus facile parce que mieux protégée contre l’orgueil orgueil
hyperephanía
et parce que forte du constant secours divin, voie qui conduit plus haut et plus loin par ces raisons mêmes.

Mais, pour les uns comme pour les autres, il n’y aura plus de retour aux misères de la transmigration, pas de rechute en la servitude.


Voir en ligne : BHAKTI

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?