Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Reymond : La Divine Shakti

Approches de l’Inde - Tradition et incidences

Reymond : La Divine Shakti

LA SHAKTI

vendredi 30 mars 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

La Shakti shakti
kālī
kali
l'Énergie
est le mystère mystère
mysterion
mystères
mistério
mistérios
mystery
mysteries
des mystères. C’est ainsi qu’on devrait y penser denken
pensar
penser
think
pensamento
pensée
pensamiento
thinking
. Elle est le Centre centre
centro
center
unique, le « vide vide
vazio
void
vacuité
emptyness
empty
śūnyatā
shunyata
shûnya
shunya
śūnya
VOIR néant
 » de toutes les religions. Tous les avatars, incarnations, prophètes, initiés, libérés-vivants ont bu BU
Brhadaranyaka Upanishad
The Thirteen Principal Upanishads, ed. R. E. Hume, 2nd ed., London, 1931.
à cette source et y boivent constamment. Ils ont connu ou connaissent l’identification, l’unicité et nous font partager — quand ils reviennent — ce qu’ils peuvent exprimer de leur félicité. Leur récit, leur enseignement ne varient guère, bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
que leurs disciples, après avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
analysé ces « sensations », en donnent des explications mentales qui deviennent des dogmes.

Mais ce que l’Inde apporte de particulier entre tous les pays du monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
, c’est que dans l’hindouisme, la Shakti n’est pas enfermée exclusivement dans les temples ou lieux sacrés au même point que dans les autres religions. Tout comme le Gange déborde de son lit et s’en va des Himâlayas à la mer, la Shakti déborde de l’ésotérisme esoterismo
ésotérisme
esoterism
esotérique
esotérico
esotérica
esoteric
exoterismo
exotérisme
exotérico
exotérica
des temples et des âshrams jusqu’à se laisser capter dans les yeux des mendiants fous de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
qu’on rencontre partout. Ce débordement de force spirituelle, dans la liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
tropicale et luxuriante, donne peut-être une valeur Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
profonde aux lois de castes, compliquées et pleines de restrictions, qui régissent la société hindoue orthodoxe de l’Inde, c’est-à-dire 95% de toute la population. Elles ont à leur base beaucoup plus la nécessité Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
de créer une ligne de démarcation qui protège la Shakti que des considérations d’ordre économique — auxquelles on a pensé beaucoup plus tard.

La fixation de la Divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
Shakti dans le principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
d’unicité « esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
-matière matière
matéria
matter
ύλη
hyle
material
matériel
materialidade
matérialité
materiality
materialidad
 » est réellement le centre de la pûjâ sacrement
sacramento
sacrements
sacramentos
puja
pūjā
pûjâ
ou science Wissenschaft
science
sicences
ciência
ciências
ciencia
ciencias
episteme
επιστήμη
epistêmê
de prâna-pratishta qui signifie amener la vie Leben
vie
vida
life
zoe
dans l’image image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
. Le mouvement Bewegung
mouvement
movimento
movimiento
motion
kinesis
de Shakti s’immobilise, devient un pont entre le Bîja-mantra Om
Aum
bîja-mantra
et kilaka, la pierre d’angle de l’image. Quand toutes les conditions requises sont remplies, il se produit, par la vie transmise, une transformation transformation
transformação
transformación
mutation
mutação
mutación
Wandlung
Überführung
transformateur
transfiguration
transfiguração
transfiguración
de substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
aussi totale et absolue que dans le mystère de l’eucharistie. L’adoration dévotion
devoção
devotion
devoción
adoration
adoração
adoración
bhakti
terminée, avec ses offrandes et son sacrifice sacrifice
sacrifício
sacrificio
vidhema
, le mantra fixateur délie ce qui a été lié et libère à nouveau la libre Shakti de l’image de bois ou de pierre, du bol d’eau eau
água
water
hydro
, du feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
têjas
tejas
qui a été momentanément son réceptacle. Pendant la pûjâ, l’image est dans chacune de ses parcelles la Présence Anwesenheit
présence
parousia
presença
presence
parusía
divine réelle. C’est pour cela que l’officiant, après avoir d’un fil rouge établi la limite Endlichkeit
finitude
finitude
finitud
finite
limit
limite
limitação
limitación
limitation
du champ de la Shakti, dit : « Jusqu’à ce que la pûjâ soit terminée, accorde-nous la grâce de demeurer dans cette forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
... » Si la Shakti n’était pas libérée à la fin Ende
la fin
o final
o fim
el fin
finalité
finalidade
finalidad
the end
the goal
purpose
propósito
telos
télos
meta
de la pûjâ, il en serait comme d’une hostie consacrée dans un ciboire, la substance divine resterait vivante. On en connaît des cas. L’Inde a aussi certains temples où l’image est devenue une fixation permanente de Shakti. Il en découle un rituel constant comme si une pûjâ sans fin était célébrée.

Tout comme parmi les chrétiens certains croient et d’autres ne croient pas à la Présence réelle du Christ Jésus-Christ
Jesus Cristo
Jesus Christ
Jesús Cristo
Jesus
Jesús
Cristo
Christ
Ungido
Ointed
dans l’Hostie, les Hindous sont divisés. Il y a ceux qui voient en Shakti l’unicité esprit-matière (et ils sont légion), et ceux qui croient qu’esprit et matière sont comme eau et huile bien mélangées, mais sans jamais perdre leur nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
propre. Entre les deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
conceptions, l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
et l’autre groupes m’ont donné le secret du point de contact entre eux. Il est dans « ce qui n’a plus de limite » dans la densité mouvante et vivante de ces deux propositions : Shakti ou esprit est sûkshma, c’est-à-dire ténu et subtil, et Shiva Shiva
Śiva
le Seigneur
ou matière est sthûla, c’est-à-dire épais et lourd. Tout est jeu jeu
jogo
juego
play
lila
lîlâ
game
de densités qui se rencontrent. La matière peut être si ténue qu’elle devient subtile et l’esprit peut être si lourd qu’il devient épais. Tel est en Shakti le mouvement que l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
ne peut pas capter et encore moins discuter.

Accuser l’Hindou de panthéisme panthéisme
panteísmo
pantheism
, parce qu’on le voit offrir à la divine Shakti un caillou noir, un bol d’eau, le feu, une fleur et mille autres choses encore comme réceptacle, pour ne pas mentionner les images de pierres ou de bois, est parfaitement enfantin, illogique et faux. Toutes ces formes variées n’ont pas plus de valeur que le pain douleur
dor
dolor
pain
lype
souffrance
sofrimento
sofrimiento
suffering
sans levain employé par le chrétien. Le réceptacle compte pour bien peu — seule la vie de la Présence réelle, Shakti,’ a une signification signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
.

Après la célébration d’une pûjâ où Shakti a résidé, l’Hindou jette l’image employée dans le Gange, justement pour briser en lui tout attachement avarice
philargyria
avareza
avarícia
apego
attachment
attachement
qui pourrait être né. Il reste ouvert à d’autres manifestations de Shakti tout comme il est toujours avide de partir à la recherche Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
anvesanā
observation
examen
des libérés-vivants qui peuvent lui aider. Recevoir le darshan d’un jîvan-mukta équivaut à goûter la félicité du saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
et spontanément fait naître le désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
de vivre à ses pieds, d’absorber quelque chose de la Shakti captée... C’est ainsi que sans le vouloir, le disciple devient pour une longue période semblable au gui d’un arbre — il vit dans la grâce de son maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
, porté par elle. Son effort s’arrête souvent là, ou bien il devient un précieux instrument, et emploie cette Shakti dans les œuvres utiles pour le monde. D’autres disciples, après avoir bu à la coupe de Shakti, sont intoxiqués à tout jamais. Parce qu’ils ont goûté le divin nectar amrita
amrit
nectar
ambroisie
boisson
néctar
ambrosia
bebida
jus
élixir
elixir
, comme des fous à la recherche d’une aiguille dans un tas de foin, ils n’ont plus qu’un désir de solitude et partent vers « la vie dans la forêt ». La Nature est une puissante aide pour entrer dans le jeu de la divine Shakti. Les dualités « bien » et « mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
 » s’harmonisent en elle plus vite que dans le monde à cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de leur caractère impersonnel. Son silence silence
silêncio
silencio
discrétion
sobriété
discrição
sobriedade
discretion
sobriety
sobriedad
fait taire le mental qui s’acharne à expliquer la Shakti au lieu Ort
lieu
lugar
location
locus
place
de la « sentir ». On peut dire à ce moment-là que la Shakti emporte ces chercheurs dans sa Force. Ils remontent avec elle le courant vers sa propre jouissance. L’étrange voyage ! La Shakti se manifeste alors égale en puissance acte
puissance
energeia
dynamis
dans les yeux d’un mouton [Enseignement de Râmakrishna, n° 872] ou dans les yeux d’un saint, dans le parfum rasa
saveur
sabor
taste
flavor
parfum
perfume
d’une fleur, le bleu du ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
, le chant de l’Omkara. Les formes s’effacent parce qu’elles deviennent transparentes comme le cristal, l’extérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
et l’intérieur ne sont plus séparés que par de la lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
.

Une seule chose compte, à partir de ce moment-là — « Cela » dans le souffle pneuma
πνεῦμα
souffle
sopro
breath
prāna
prāṇa
prana
Vayu
et dans le sang. Une pûjâ devient rafraîchissante comme un bol de lait au bord du chemin Weg
chemin
caminho
way
camino
, un torrent frais, le sourire d’un enfant. Tout est une aide, rien de plus, tout est temporaire, fugitif, absent dans le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
kala
. Une seule chose reste — la relation Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
de cause et d’effet en Shakti.


Voir en ligne : SHAKTI