Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Baret : la conscience

L’ABANDON

Baret : la conscience

Extrait du Chapitre 11

vendredi 13 avril 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

– Je suis interpellé par un mot Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
que vous avez prononcé plus tôt : « non-accomplissement. » Pourrait-on dire que l’on peut passer sa vie Leben
vie
vida
life
zoe
à réussir à échouer et que cela serait aussi une voie d’accomplissement… parce que ce non-accomplissement laisse un goût amer et amène à se poser beaucoup de questions sur le sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
de sa vie ?

Vous pouvez passer votre vie à vous imaginer réussir ou rater. Mais vous ne pouvez rien rater ni réussir : c’est une idéologie.

Un jour vous serez las d’imaginer, à cet instant, vos réussites et vos échecs imaginaires, vos fantasmes de réussites et d’échecs futurs s’élimineront aussi. Voilà l’accomplissement, il n’y en a pas d’autre. C’est cela qu’il faut laisser s’installer en nous.

Pas de place Ort
lieu
lugar
location
locus
place
pour un regret, un espoir ou une amertume : tout cela est une forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
d’agitation. Restez tranquille, clair. La vie se déroule en vous, vous n’êtes pas dans la vie.

– S’il n’y a pas d’accomplissement, il n’y a pas d’évolution evolução
évolution
evolution
evolución
non plus ?

Il n’y a pas d’évolution psychologique. Le vieillard n’est pas plus que l’enfant : c’est une autre expression de la vie. Il n’est pas moins non plus lorsqu’il perd sa force, son intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
, sa mémoire mnemosyne
memória
mémoire
memory
et sa santé.

– Quand le vieillard perd pied, qu’il perd la mémoire, il est moins conscient Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
, non ?

Conscience relative, car il n’était pas conscient. Il s’est imaginé réussir et rater des choses — ce qui est de l’inconscience. Il s’est imaginé avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
un nom, décider de ses actes… Il s’est imaginé toute sa vie. Ce n’est pas parce qu’il oublie cet imaginaire qu’il y a un moins. Il retrouve quelque chose d’essentiel, sans mémoire, sans appropriation.

Il est bon d’observer combien la vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
d’un vieillard qui devient sénile nous percute. Pourquoi est-ce si difficile ? Qu’est-ce qui m’effraie ? Je suis remis en question Frage
fragen
question
questão
questionner
questionar
pergunta
perguntar
pregunta
preguntar
. Je m’aperçois que je vais être comme ça et que je ne vais plus pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
prétendre — prétendre ma réussite, mes échecs. Je vais être obligé d’abdiquer ma chère vie, ma chère identification à moi-même. C’est cela qui m’est pénible.

Laissons le vieillard tranquille de nos projections, de nos peurs. Le vieillard va très bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
 : c’est nous qui avons peur Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
. Un saumon en fin de vie n’est pas moins que dans sa splendeur. La dégénérescence, sur un certain plan, fait partie de notre processus biologique. Il y a autant de beauté beleza
belo
beauté
beau
beauty
belleza
dans quelqu’un qui meurt que dans quelqu’un qui naît.

– S’il n’y a pas d’accomplissement, à quoi me sert ma conscience ?

La conscience ne vous sert à rien. Ce n’est pas un objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
destiné à vous stimuler psychologiquement. Ce n’est pas une voiture rouge, un mari ou un chien. Elle n’est pas là pour servir : elle est votre émotion fondamentale, elle vous pousse à vous chercher constamment à travers les situations.

« Conscience » : ce mot est mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
compris. En Orient on parle de « conscience sans objet ». Il n’y a pas à « être conscient ».

La conscience des gens qui veulent mourir Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
« consciemment » n’a aucune importance. Ce qui se réalise à l’instant de la mort est d’un tout autre ordre. Mourir consciemment dépend de la capacité fonctionnelle de votre cerveau. Si vous recevez un coup de matraque sur le crâne, vous ne mourrez pas consciemment et il ne vous manquera rien.

La conscience de quelque chose est une conscience fonctionnelle. C’est comme une jambe pour marcher. Cette conscience-là n’a aucune substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
, c’est une fonction Funktion
fonction
função
function
función
. La Conscience, c’est autre chose.

– Si j’arrive à être en accord Wachseinlassen
deixar-acordar
harmonia
harmonie
harmonía
harmony
accord
acordo
concordance
concordância
concórdia
agreement
avec la conscience, puis-je atteindre l’essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
 ?

Essayez un instant d’être en désaccord avec votre conscience…

Que pourriez-vous être d’autre que votre conscience ? Vous n’êtes pas un zèbre rouge situé à l’extérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
de la conscience, pour vous mettre en accord avec elle. Cette conscience, c’est vous-même quand vous arrêtez de chercher quoi que ce soit, quand vous cessez de prétendre avoir le pouvoir d’être en accord ou en désaccord.

Dans votre silence silence
silêncio
silencio
discrétion
sobriété
discrição
sobriedade
discretion
sobriety
sobriedad
, entre deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
pensées, deux perceptions, dans le sommeil sommeil
sono
sleep
état de sommeil
estado de sono
sleep state
profond et dans tous les temps — parce que le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
kala
apparaît dans la conscience -, votre vie est en accord parfait avec la conscience.

Supprimez tout commentaire idéologique sur votre vie. Votre savoir Wissen
saber
savoir
sur la vie vous empêche de voir combien elle est parfaite. Il n’y a rien à y changer. Votre vie change anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
, c’est la vie. Vous n’avez pas à vous mettre en accord avec quoi que ce soit. Sinon vous allez toujours vous sentir en désaccord.

Vouloir être en accord est une peur. Peur de quoi ? La cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de la peur est imaginaire, à un moment donné on cesse de trembler. Ce qui se présente est l’accord. Quand je ne le qualifie plus de positif ou de négatif, de réussite ou d’échec, ce qui se présente n’est autre que moi-même, que ma résonance : là, il y a accord véritable. Ce n’est pas un accord d’un sujet vers un objet, c’est un accord d’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
, sans séparation discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
. Un accord avec votre corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
lorsqu’il souffre ou fonctionne, avec la vie dans ce qu’elle vous offre. Sans demande d’accomplir, de recevoir quoi que ce soit.

C’est extraordinaire d’écouter Hören 
l’entendre
escutar
escuta
oír
hearing
Hinhören
écoute
écouter
. Cela transcende ce que l’on écoute. L’accord profond de la vie consiste à écouter.

Être un instant sans demande, sans attente, est la chose la plus simple simplicité
simplicidade
spimplicidad
simplicity
simple
simples
qui soit. Cela vous lie avec tous les êtres, tous les mondes. Là, il y a symbiose.

Si vous essayez de vous mettre en accord avec quoi que ce soit, vous vous mettez en accord avec une idéologie : si vous êtes musulmane vous vous mettez en accord avec la charia ou votre tarika, si vous êtes bouddhiste vous vous mettez en accord avec le Sangha ou le dharma dharma
dhamma
 ; avec vos concepts si vous êtes athée, etc. Cet accord-là a peu de valeur Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
.

Il faut se mettre en accord avec ce qui se présente dans l’instant. Mais cela, vous ne pouvez pas le faire. C’est une grâce qui vous appelle et que vous refusez à chaque instant parce que vous voulez être en accord avec l’instant d’après… Voir le mécanisme.

L’émotion qui surgit en moi, c’est avec elle que je dois être en accord. Il n’y a rien d’autre.

– Que nous soyons nous-même sans attente oui, mais les sollicitations venant de l’extérieur ?

Il faut les aimer. C’est normal que votre chien attende son repas, que votre amant, votre mari, votre enfant, votre père, votre patron, votre employé attendent quelque chose. Mais vous allez vous rendre compte que vous n’êtes pas là pour répondre aux attentes des autres. Vous êtes là, éventuellement, pour stimuler la non-attente dans votre entourage. Parfois votre environnement sera satisfait, parfois il sera déçu : il faut respecter ça, il a besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
des deux. Votre enfant a besoin que vous le combliez et que vous le déceviez ; sa maturité dépend des deux, du oui et du non. Votre ami a besoin de la même chose, votre dromadaire aussi.

Aucune culpabilité Schuld
dette
faute
dívida
deuda
guilt
debt
culpabilité
à avoir. Vous n’êtes pas là pour répondre aux attentes de votre voisin. Il y a toujours un voisin qui vous trouvera trop grande, un autre qui vous trouvera trop petite. Respectez chacun. Pour certains vous paraîtrez sympathique, pour d’autres antipathique : tous ont raison ; selon leur état affectif, ils vous voient d’une manière ou d’une autre.

À un moment donné, vous ne vous nourrissez plus de la projection de votre voisin. Vous le respectez dans sa haine haine
mîsos
kótos
ódio
hate
comme dans son amour amour
eros
éros
amor
love
. C’est une projection, il ne parle qu’à lui-même. Vous n’êtes pas concerné. Vous comprenez intimement pourquoi, quand il vous voit, il éprouve une telle haine et a envie Wunsch
envie
querença
desejo
Wünschen
wishing
longing
ânsia
pleonexia
de vous étrangler ou un tel amour et a envie de vous sauter dessus. Il ne peut pas faire autrement. C’est comme les chiens qui veulent vous mordre ou vous lécher. Vous n’êtes pas là pour enseigner au chien qui veut vous mordre qu’il n’a pas à le faire, ni à expliquer à celui qui vous lèche qu’il projette une sécurité sur vous et qu’il ferait mieux de la trouver en lui-même. Vous respectez le chien qui voit cette sécurité en vous et vous lèche comme celui qui veut vous égorger. Vous agissez en fonction de la situation. Par respect.

Si vous n’avez pas de problème envers vous-même, vous n’en aurez aucun envers la société. La société est claire, parfaite… sauf lorsque l’on vit dans l’attente, dans l’intention. Là, il y a conflit.

Tant que l’on veut que l’environnement soit différent, l’insatisfaction demeure. Que mon mari devienne exactement ce que je désire de lui, le lendemain autre chose manquera quand même… Ce que je demande à mon mari, à mon chameau c’est moi-même. Cela, aucun chameau ne peut me le donner. Dans l’instant où je n’attends plus rien de quoi que ce soit, y compris de moi-même, je réalise qu’écouter est ma sécurité, ma jouissance, ma satisfaction joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
. Je n’ai plus besoin que l’on m’écoute, que l’on m’aime ou me déteste ; je comprends, je respecte la façon dont le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
me voit — il a ses raisons.

L’environnement ne crée aucun heurt psychologique. S’il suscite en moi la moindre difficulté, c’est que je porte porte
porta
puerta
gate
door
une forme de jugement : je reviens vers moi-même. Au lieu de vivre la réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
, je pense que l’environnement devrait être différent. L’environnement est ce qu’il est. N’être pas d’accord avec la réalité c’est avoir un problème : non avec elle, avec soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
.

Regarder clairement en soi. S’apercevoir que son mari, son patron, son chien ne peuvent faire autrement que de sentir ce qu’ils ressentent, d’agir action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
comme ils agissent. Dans ce respect, cet amour de la réalité, je réintègre la disponibilité.


Voir en ligne : ERIC BARET