Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Silburn : Śiva voilé par l’illusion

LA BHAKTI

Silburn : Śiva voilé par l’illusion

I. ŚIVA - LE - MAGICIEN (MĀYĀVIN)

jeudi 26 avril 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

« Hommage à Lui... qui seul possède assez de pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
pour faire de l’irréel le réel Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
même » [1].

Seul existe Śiva Shiva
Śiva
le Seigneur
, lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
de la Conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
indifférenciée (prakāśa) qui se manifeste sous forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
de tout ce qui est. Cette lumière repose en elle-même, d’où sa béatitude joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
 ; libre, parce qu’unique, il n’y a rien dont elle dépende. Préexistant à l’espace Raum
Räumlichkeit
räumlich
espace
espacialité
espaço
espacialidade
espacial
espacio
espacialidad
space
spaciality
spatial
et au temps qu’elle engendre, elle est omniprésente et éternelle. Elle contient tout, pas un atome n’existe hors d’elle.

Résidant dans notre cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
en tant que Sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
universel, elle illumine notre vie Leben
vie
vida
life
zoe
, nos démarches psychiques et nous permet de percevoir le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
externe ; sans elle nous serions insensibles, aveugles et aucune expérience expérience
aisthesis
experiência
sensação
impressão
impression
impresión
sensación
sensation
sentience
vāsanā
ne serait possible [2].

C’est pourquoi Utpaladeva Utpaladeva
Utp
Utpala
Utpaladeva (« Seigneur du Lotus Bleu ») ou Utpalācārya (Xe siècle), philosophe shivaïte (śaivasiddhānta) du Cachemire, élève de Somānanda et maître de Abhinavagupta.
s’écrie : « Pour Te connaître connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
, il n’est nul besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
d’aide ; il n’existe pas d’obstacle non plus. Tout est submergé par le flot surabondant de Ton existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
 ! » (XII. 1). La Réalité infinie, en sa plénitude, mais sans jamais sortir d’elle-même, irradie le monde.

Si Paramaśiva Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
Bhairava
Paramaśiva
— conscience et félicité indivises — constitue notre substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
, pourquoi ne le discernons-nous pas comme tel et sommes-nous soumis à l’illusion Maya
maya
Mâyâ
Māyā
illusion
ilusão
ilusión
, à l’angoisse Angst 
angoisse
angústia
anxiety
angustia
angstbereit
prêt à l’angoisse
ängsten
s’angoisser
angustiar-se
et aux douleurs, asservis au corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
et à l’ego ego
egoísmo
egoism
egoisme
le moi
le mien
« Je »
 ? C’est que, répondent les philosophes kaśmīriens, Śiva est un magicien qui, par sa force créatrice et décevante, la māyā, se cache lui-même à lui-même — comme l’araignée s’enroule dans sa toile — afin de déployer son jeu jeu
jogo
juego
play
lila
lîlâ
game
prodigieux, servitude et délivrance délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
 [3]. Il se perçoit alors comme fragmenté en d’innombrables êtres pétris d’oubli de soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
, car suscitant une multiplicité, il se dérobe et masque l’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
 :

« Il n’y a ni Toi ni moi, ni contemplé ni contemplation contemplation
theoria
theoría
contemplação
contemplación
, dit Lallâ, mais seulement le créateur de l’univers Univers
Universo
Universe
qui s’est perdu dans l’oubli de lui-même. Si les aveugles n’y découvrent aucun [18] sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
, par contre les sages, ayant vu le Suprême, se perdent en Lui » (59).

S’adressant à son âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
, elle gémit : « En ton illusion pourquoi as-tu sombré dans le fleuve des existences ? Ayant détruit la levée (qui permet de traverser les marécages), il n’y a plus pour loi que le bourbier des ténèbres tenèbre
ténèbres
nuit
trevas
escuridão
darkness
noite
night
noche
spirituelles. Les aides de Yama Yama
Seigneur de la Mort
(la Mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
) au temps marqué t’entraîneront vers un horrible sort. Qui peut te délivrer de la peur Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
de la mort ? » (74).

S’il est vrai qu’en Śiva liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
, connaissance, félicité et amour amour
eros
éros
amor
love
ne font qu’un, pourtant, selon la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
du mystique mysticisme
misticismo
mysticism
μυστικός
mystikos
místico
místicos
mystic
mystique
, différentes attitudes prédominent : l’intuition intuition
intuitio
intuitus
intuição
intuición
chez le jñānin adonné à la connaissance, l’absorption samāveśa
samavesa
immersion
absorção
absorption
com-pénétration
interpénétration
ahamkrti
contemplative à la fois bienheureuse et efficiente chez le yogin et l’amour chez le bhakta.

C’est sous ces trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
chefs que nous aborderons le problème de la réalisation de Śiva : dans l’acte acte
puissance
energeia
dynamis
de conscience, puis dans l’appréhension de la libre félicité et enfin dans l’amour ; trois modes d’approche de Śiva voilé par l’illusion.


Voir en ligne : LA BHAKTI


[1Stavacintāmanī de Bhattanārāyana avec le commentaire de Ksemarāja. N° 10. 1918., śl. 60.

[2Īśvarapratyabhijnāvimarśinī d’Abhinavagupta I. III, I stance d’introduction et II. III, 14 avec comm. d’Abhinavagupta, vol. Il, p. 119, 1. 8.

[3Paramārthasāra śl, 32-33.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?