Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Abhinavagupta : LES VOIES DE LA LIBÉRATION

TANTRALOKA

Abhinavagupta : LES VOIES DE LA LIBÉRATION

LA LUMIÈRE SUR LES TANTRAS

vendredi 27 avril 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

140. Tandis que l’Omniprésent manifeste à certains sujets conscients sa propre essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
en sa plénitude, à d’autres, Il la manifeste progressivement.

141. La manifestation Offenbarkeit
manifestação
manifestation
manifestación
Bekundungsschichten
de son essence qui est la réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
immanente à toute chose, telle est pour les êtres limités la connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
suprême. Toute autre connaissance lui est inférieure et présente de multiples aspects.

142. Cette [connaissance, suprême ou autre], se manifeste selon une voie directe (sāksāt) et selon des voies indirectes qui en procèdent et se différencient de manières variées.

143. Chacune de ces diverses voies se subdivise selon que, vis-à-vis d’elle-même ou des autres, elle est conditionnante ou conditionnée, selon qu’elle se présente de façon totale ou partielle, selon qu’elle opère de façon médiate ou immédiate.

144. La voie Tao
Dao
la Voie
The Way
de la connaissance n’est pas considérée [par nous] comme ignorance ignorance
ignorância
ignorancia
ajñāna
ajnana
tamas
, mais comme connaissance subtile. La voie suprême, [celle de Śiva Shiva
Śiva
le Seigneur
], elle, est [faite de] volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
(icchā).

145. Les modalités, que sont ‘voie’ et ‘but’ (upāyopeyabhāvāh), tiennent à une erreur propre à la connaissance grossière inhérente à l’énergie d’activité Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
, seule cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de lien et de délivrance délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
.

146. Ce qui fulgure immédiatement, en toute évidence evidência
évidence
evidence
evidente
evidencia
evident
, à l’orée de la connaissance (ādyā), dans la pure conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
globale de soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
, dans l’unique domaine indifférencié, c’est ce qu’on proclame volonté.

147. De même qu’un objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
apparaît clairement à celui qui a les yeux grands ouverts sans qu’il ait à viser un but, ainsi [se révèle] à certains êtres extraordinaires la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
de Śiva.

148. Mais si, par une recherche Untersuchen
rechercher
recherche
investigar
investigação
investigación
investigation
anvīksikī
anviksiki
anvesanā
observation
examen
progressive portant de façon répétée sur une certitude Gewißheit
Gewissheit
certitude
certeza
certainty
certus
à base de vikalpa, on accède à une prise de conscience parāmarśa
acte de conscience
prise de conscience
tomada de consciência
vimarśa
prise de conscience active
globale (parāmarśa), cette [voie] est connue comme voie de la connaissance.

149. Par contre, [le moyen] opérant à l’égard de la réalité extérieure [et toute objective] produite par l’imagination image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
constructrice est ce que l’on considère traditionnellement comme étant la voie de l’activité. Néanmoins, la différence [entre ces voies] n’en implique aucune quant au but : la libération (apavarga).

150-151. En effet, comme le dit le vénérable Gāmaśāstra [1], « l’activité ne diffère pas réellement de la connaissance qui, quand elle s’est déployée (rūdha), s’achève en yoga Yoga
Ioga
. Le yoga n’est pas autre [que la connaissance], l’activité n’est pas autre qu’elle. Aussi l’intuition intuition
intuitio
intuitus
intuição
intuición
dynamique en acte acte
puissance
energeia
dynamis
(matī), qui s’est élevée à la cime des niveaux de la réalité, est-elle désignée par le terme ‘activité’ quand se sont apaisées les imprégnations (vāsanā expérience
aisthesis
experiência
sensação
impressão
impression
impresión
sensación
sensation
sentience
vāsanā
) de notre propre conscience empirique (citta). »

152-153. Les imprégnations de notre propre conscience sont dues aux impuretés d’illusion Maya
maya
Mâyâ
Māyā
illusion
ilusão
ilusión
et d’action action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
 ; l’intuition (matī), qui a pour nature propre la conscience, est cause de leur disparition, elle repose (adhiśāyinī) dans l’ensemble des niveaux du réel, à commencer par le corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
. C’est elle, l’activité même, et [donc] le yoga, qui consiste à dissoudre ces niveaux dans la Conscience.

154. En vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
, même dans l’activité ordinaire, l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
de se mouvoir, intérieure d’abord, devient action d’aller quand elle pénètre dans le corps, dans l’espace Raum
Räumlichkeit
räumlich
espace
espacialité
espaço
espacialidade
espacial
espacio
espacialidad
space
spaciality
spatial
et dans les organes moteurs.

155. Ce qu’on nomme activité n’est donc autre que la connaissance. Dès lors, on a pu dire à bon droit [au śloka 22] que la connaissance seule est apte à conférer la délivrance.

156. La délivrance (moksa) n’est autre, en réalité, que le déploiement de notre propre essence, celle-ci n’étant elle-même autre que la conscience de Soi.

157. Les énergies, activité, [connaissance et volonté], ne s’ajoutent pas à la conscience puisque, logiquement, rien n’existe qui soit sans conscience (asamvit) et qu’on ne peut pas poser ou soutenir l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
[hors de la conscience] d’un sujet porteur de propriétés (dharmin) [c’est-à-dire porteur de ces énergies].

158. Selon l’enseignement du Suprême Seigneur, il n’y a pas en effet — à la différence de [ce que dit] le système de Kanāda [2] — de [sujet] porteur des propriétés caractéristiques (dharmarūpānām āśrayah) des énergies.

159. Si les trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
énergies, connaissance, activité et volonté, étaient différentes de [Śiva détenteur de l’énergie], il en résulterait que notre affirmation, selon laquelle ‘il n’y a qu’un unique Śiva’, serait sans réalité :

160. Dès lors, ce qui est conscience est totale liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
et, dans la mesure ou celle-ci se diversifie, elle aboutit à de multiples énergies.

161-162. La libération est le déploiement du Soi (ātmaprathā). Impossible donc de dire que celui qui possède la connaissance peut ne pas etre libéré sous prétexte que [3] d’une cause ne naît pas toujours un effet. La connaissance et la libération n’apparaissant pas [à nos yeux] comme liées par un rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
nécessaire de cause à effet, cet argument est a rejeter.

163. L’activité est, par essence, connaissance. Mais, comme elle porte porte
porta
puerta
gate
door
en elle-même tout ce qui est ‘grossier’, on y perçoit la diversité [des choses].

164. Les moyens richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
de la voie de l’activité (kriyopāyā) se divisent en moyens perceptibles et en moyens extérieurs (grāhyabāhya) qui, se divisant et se subdivisant, sont innombrables.

165-166. Ainsi réfute-t-on l’affirmation de ceux pour qui, de la diversité des voies résulteraient diverses sortes de libération. La libération demeure une en dépit de la diversité possible des causes — destruction, disparition, déchéance — mettant fin à l’impureté discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
ou à l’énergie qui l’anime : peu importe la façon dont on brise un pot ou un autre [objet, le résultat est le même].


Voir en ligne : LA LUMIÈRE SUR LES TANTRAS


[1Tantra qui n’est connu que par quelques citations, données notamment par Abhinavagupta dans le TĀ : il est cité dans le seizième chapitre à propos du rôle et de la nature des mantras.

[2Kanāda est le fondateur mythique du système Vaiśeșika. Selon ce système, les substances, leurs propriétés et actions, sont des réalités, l’ātman, le Soi, étant une de ces substances.

[3Comme l’affirme le logicien bouddhiste Dharmakīrti.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?