Philosophia Perennis

Accueil > Le Bouddhisme > Silburn : ROLE DE LA GRACE

HERMÈS II - Le Maître Spirituel

Silburn : ROLE DE LA GRACE

Techniques de la transmission mystique dans le Shivaïsme du Cachemire

jeudi 10 mai 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Le rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
de maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
à disciple ne se comprend que dans la mesure où l’on garde présente à l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
la nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
de ce rapport ; Abhinavagupta Abhinavagupta
Abhinava
AG
Abh
Abhinavagupta (950-1020), maître du shivaïsme du Cachemire, aussi maître en yoga, tantra, poétique, dramaturgie.
distingue l’humanité Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
en deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
espèces : ceux qui sont « flairés » par la grâce et les autres. Le problème de maître et de disciple ne se pose que pour les premiers, et donc en fonction Funktion
fonction
função
function
función
de la grâce : « Le suprême Seigneur qui projette éternellement le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
dans son énergie, est grâce, il fait émaner et résorbe le monde, il est libre. » (Trikahridaya.)

En effet, dans ce système moniste, Shiva Shiva
Śiva
le Seigneur
, par le jeu jeu
jogo
juego
play
lila
lîlâ
game
impétueux de sa liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
, voile d’abord sa propre essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
en se dissimulant sous les formes toujours renouvelées de son énergie et devient, librement, un être limité et asservi ; c’est encore lui qui, aussi librement, dispense sa grâce et se révèle en sa véritable essence. Que Shiva mystifie ou qu’il accorde sa grâce, sa nature foncière n’est que grâce. Il est donc le seul maître, universelle Conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
ou Je absolu Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
Bhairava
Paramaśiva
. Sa suprême énergie — la Grâce — veille perpétuellement dans tous les sujets conscients et constitue la relation réelle entre maître et disciple.

C’est une même Conscience qui interroge en tant que disciple et qui répond en tant que maître : sous le premier aspect forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
, conscience imparfaite sans clarté, pleine de doutes et d’incertitudes (vikalpa), sous le deuxième, intense et lucide, elle met fin à tous les doutes (I, 233 et 253 sv.). Ainsi les apparences de maître et de disciple en des corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
différents, parce qu’elles sont des constructions imaginaires, disparaissent lorsqu’une seule et même Connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
libératrice illumine l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
et l’autre.

Il n’importe guère que la lignée des maîtres s’étende à l’infini Unendlichkeit
unendlich
Infinito
Infini
Infinite
Infinité
dans le temps Zeit
le temps
o tempo
the time
el tiempo
chronos
kala
, le guru est un ; quand il libère son disciple, c’est lui-même qu’il libère (235).

Shiva, le premier des guru, revêt la forme de maîtres multiples : divinités, sages, surhommes et hommes ; à chacun d’eux répond un disciple de la catégorie immédiatement inférieure : Shiva a pour disciple sadâshiva, différenciation à peine esquissée de lui-même ; à l’autre bout de l’échelle, maître et disciple sont des humains. Mais, partout et toujours, la relation suprême doit se retrouver à chaque niveau : si le guru est un homme, il faut le considérer comme Shiva et soi-même Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
comme sadâshiva (I, 273).

La grâce apparaît comme indispensable puisque c’est elle qui, imprégnant l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
humain, le rend apte à jouer son rôle de maître et détermine les diverses modalités de la transmission. Le terme guru, qui signifie ‘ lourd ’, s’emploie en raison de la grâce dont le poids entraîne des modifications importantes et durables chez le disciple. Sans elle pas de véritable guru. Si Shiva n’accorde pas sa grâce, déclare un Tantra Tantra
tantrisme
tantra
tantrismo
tantrism
, le guru en dépit de tous ses efforts ne peut instruire le disciple et, s’il le pouvait, celui-ci manquerait de vigilance attention
atenção
atención
vigilance
vigilância
et ne conserverait pas ce qu’il a reçu ; le conserverait-il, qu’il en perdrait le bénéfice en s’attachant à des jouissances passagères qui arrêteraient toute progression.

[124] Shiva accorde ou refuse sa grâce sans se soucier des mérites ou des démérites des hommes ni de leur connaissance ou de leur ignorance ignorance
ignorância
ignorancia
ajñāna
ajnana
tamas
. Si l’on objecte que certains s’efforcent de se purifier et de s’en montrer dignes, en fait, le désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
de se purifier est déjà signe semeion
signe
miracle
sinal
milagre
signal
miracle
de grâce.

Bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
que l’Essence soit une, on l’appelle grâce en tant que don gratuit, efficience, force vive qui ébranle le cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
, l’esprit et suscite des vibrations sonores, lumineuses et autres. On la désigne aussi du nom de pratibhâ, illumination illumination
enlightenment
iluminação
iluminación
Brahma-vidyā
spontanée. C’est là un terme essentiel pour le système Trika qui met l’accent sur le rayonnement Rayonnement
rayonnement
irradiação
irradiación
irradiation
rayons
raios
rays
de la grâce, éveil despertar
éveil
awake
awakening
despiertar
Bodhi
brusque de la puissance acte
puissance
energeia
dynamis
divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
qui somnole dans le cœur humain. En réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
tout être conscient est éternellement immergé dans cette énergie bénéfique, mais il la capte, l’utilisant à son profit ; ainsi il la sépare de sa source et la prive de son efficience ; il la limite Endlichkeit
finitude
finitude
finitud
finite
limit
limite
limitação
limitación
limitation
et l’individualise, l’orientant vers l’extérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
, l’assujettissant aux sentiments Gefühle
sentiment
sentiments
sentimentos
feelings
sentimientos
emotion
emoção
emoción
emotions
emoções
emociones
bhava
et aux désirs particuliers. L’énergie unique se disperse en énergies multiples, le corps cosmique en corps distincts, la vibration Réverbération
réverbération
reverberação
reverberation
reverbaración
vibration
vibração
vibración
echo
eco
tremor
Spanda
suprême (spanda) en mouvements limités, et la vie Leben
vie
vida
life
zoe
(prâna) en souffles vitaux. Alors l’énergie en soi, infinie et indifférenciée — Je absolu — apparaît morcelée et dépendante.

Mais comme l’être humain ne se sépare pas réellement de sa propre essence faite de grâce, il peut reprendre conscience de soi et recouvrer sa liberté originelle : pour y parvenir, ses énergies dissociées vont converger vers leur centre centre
centro
center
, le Cœur. Le guru, nous le verrons, aura pour tâche de favoriser ce retour à la source en s’insinuant dans le corps du disciple par divers procédés : il unit ses souffles aux siens, pour réveiller les forces qui somnolent en lui et lui permettre de rejoindre le souffle pneuma
πνεῦμα
souffle
sopro
breath
prāna
prāṇa
prana
Vayu
indifférencié qui le réintégrera dans la vie totale ; ou bien il pénètre en son cœur pour y provoquer les vibrations du Cœur universel ; ou encore, mêlant conscience à conscience, il le rend apte à reconnaître le Soi. Tels sont les trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
aspects du retour à l’unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
 : insertion dans le souffle, éveil verhüllen 
voiler
velar
ocultar
veil
conceal
voilemente
obnubilation
vilaya
tirodhana
de la force vitale (kundalinî Kundalini
kundalinī
kundalinî
) et illumination.


Voir en ligne : LILIAN SILBURN

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?