Philosophia Perennis

Accueil > Tradition islamique > RUMI > Rumi : Un voleur dans la nuit

THE DRUNKEN UNIVERSE

Rumi : Un voleur dans la nuit

Union

dimanche 20 mai 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Français

Soudainement
(encore en quelque sorte attendu)
il est arrivé
l’invité . . .
« Qui est là ? »
« La lune Lune
lua
luna
moon
. . . »
 
est entré dans la maison
et nous les fous
avons couru dans la rue
avons regardé
avons cherché
pour la lune.
 
il a crié
« Je suis ici ! »
et nous
au-delà de la portée
en courant partout
à l’appeler. . .
pleurant pour lui
pour le rossignol ivre
fermé en lamentation
dans notre jardin
alors que nous
ramiers en deuil
murmurâmes "Où
où ?"
 
Comme si à minuit
les dormeurs se tiennent droit
dans leurs lits
écoutant un voleur
entrer dans la maison
dans l’obscurité
ils trébuchent
en pleurant « Aide !
Un voleur ! Un voleur ! »
mais le cambrioleur lui-même
se mêle dans la confusion
faisant écho à leurs cris :
« ... Un voleur ! »
jusqu’à un cri
fond avec les autres.
 
Et Il est avec toi
avec toi
quand tu le cherches
cherche-le
dans ta recherche
plus proche de toi
que toi
à toi ;
Pourquoi courir à l’extérieur ?
Fondre comme neige
Lavez-vous
avec toi-même :
langues poussent
de l’âme
comme les étamines
du lis. . .
 
Mais apprends
cette coutume
de la fleur :

Wilson & Pourjavady

Suddenly
(yet somehow expected)
he arrived
the guest . . .
the heart trembling
"Who’s there ?"
and soul responding
"The Moon . . ."
 
came into the house
and we lunatics
ran into the street
stared up
looking
for the moon.
 
Then—inside the house—
he cried out
"Here I am !"
and we
beyond earshot
running around
calling him . . .
crying for him
for the drunken nightingale
locked lamenting
in our garden
while we
mourning ringdoves
murmured “Where
where ?"
 
As if at midnight
the sleepers bolt upright
in their beds
break into the house
they stumble about
crying "Help !
A thief ! A thief !"
but the burglar himself
mingles in the confusion
echoing their cries :
"... a thief !"
till one cry
melts with the others.
 
And He is with you
with you
when you seek Him
look for Him
in your looking
closer to you
than yourself
to yourself ;
Why run outside ?
Melt like snow
wash yourself
with yourself :
urged by Love
tongues sprout
from the soul
like stamens
from the lily . . .
 
But learn
this custom
from the flower :
Silence
your tongue.


Voir en ligne : THE DRUNKEN UNIVERSE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?