Philosophia Perennis

Accueil > Ésotérisme occidental > Gurdjieff : le Bien et le Mal

RÉCITS DE BELZÉBUTH À SON PETIT-FILS

Gurdjieff : le Bien et le Mal

Chapitre 44

dimanche 1er juillet 2018, par Cardoso de Castro

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Salzmann & Tracol

« De toute évidence evidência
évidence
evidence
evidente
evidencia
evident
, nous autres, hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
, avons été formés et restons constitués, comme toute unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
existant dans l’Univers Univers
Universo
Universe
, des trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
mêmes forces indépendantes, au moyen desquelles s’effectue le processus de soutien réciproque de tout ce qui existe, c’est-à-dire des trois forces universelles suivantes : « La première naît sans cesse de causes apparaissant au sein Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
de la Source Originelle elle-même sous l’effet de la pression des nouveaux surgissements, puis s’écoule par inertie hors de cette Source Originelle.

« La seconde force universelle est ce que devient cette première force, lorsqu’après avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
perdu l’impulsion Drang 
appétit
impulsion
impulso
urge
d’inertie elle tend à fusionner à nouveau avec le principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
de son avènement, sous l’action action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
de la loi cosmique fondamentale selon laquelle « les effets d’une cause causa
cause
aitia
aitía
aition
doivent toujours réintégrer cette cause ».

« Dans le processus général de soutien réciproque, ces deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
forces sont entièrement indépendantes et gardent, toujours et en tout, dans leurs manifestations, leurs propriétés et particularités spécifiques.

« La première de ces deux forces fondamentales, celle qui est contrainte de toujours se manifester hors de la source de son avènement, doit constamment involuer ; au contraire, la seconde, en s’efforçant de fusionner avec la cause de son avènement, doit toujours et en tout évoluer. [1079]

« Etant donné que la première de ces trois forces provient d’actions vivifiantes se produisant au sein même de la Cause de tout ce qui existe, et reçoit ainsi en sa présence Anwesenheit
présence
parousia
presença
presence
parusía
le germe de ce même pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
de manifester la vivification, elle peut être considérée comme « Bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
 », c’est-à-dire comme facteur de réalisation des effets tendant à retourner à la source, effets qui, par rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
à la première force, peuvent et doivent être considérés comme « Mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
 ».

« De plus, la première force, qui se manifeste sous l’action de causes inévitables et impératives apparaissant dans la Source Originelle elle-même, peut, de ce point de vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
, être considérée comme passive.

« La seconde, la force de retour, du fait qu’elle doit toujours résister afin d’avoir la possibilité de réintégrer sa cause, ou tout au moins de se maintenir contre le courant opposé de la première force passive ayant reçu l’impulsion d’inertie du Principe Premier, doit être considérée comme active.

« Quant à la troisième force universelle, elle n’est autre que le résultat du conflit discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
qui oppose partout et en tout ces deux forces fondamentales, descendante et ascendante.

« Bien que cette troisième force indépendante ne soit que le résultat des deux premières forces fondamentales, elle est cependant le principe spiritualisant et conciliant de toute formation cosmique.

« Elle est le principe spiritualisant et conciliant de toute formation cosmique, parce qu’elle y surgit et doit y exister Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
en tant que présence aussi longtemps qu’existe cette formation, résultat de diverses résistances mutuelles particulières survenues entre les deux forces fondamentales s’écoulant dans des directions direction
direção
dirección
directions
direções
direcciones
totalement opposées. »

Ainsi donc, mon cher enfant, c’est exactement dans ce sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
que les mots Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
« Bien » et « Mal » furent employés pour la première fois par cet infortuné Makar Kronbernksion. [1080]

Grâce à son boulmarchann, ainsi qu’à d’autres donnée, que j’éclaircis sur place Ort
lieu
lugar
location
locus
place
, se cristallisa en moi une opinion doxa
opinion
opinião
opinión
Meinung
δόξα
personnelle sur Makar Kronbernksion comme sur tout le reste, opinion qui différait entièrement de celle qu’avaient exprimée les âmes justes habitant la sainte planète, en conclusion de leurs recherches qui étaient peut-être très sages, mais indirectes.

Je le répète : s’il est vrai que « l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
d’un Bien et d’un Mal extérieurs » doit son origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
à l’individualité de ce Makar Kronbernksion, celui-ci, à mon avis, n’est en rien responsable de la forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
funeste qu’elle prit.

Orage et alii

"When this maleficent idea there gradually took on such a definite form and began to be for the psyche âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
of your favorites what is called an ’actualizing factor’ for the crystallization in their common presences of data for the fantastic notion, namely, that outside of them there exist, as it were, objective sources of ’Good and Evil’ acting upon their essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
 ; then from that time on, other peculiar data—at first spontaneously and later through their strange consciousness Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
—began to be crystallized in the general psyche of each of them, which data, owing to automatic being Seiende
Seiendes
Seienden
l'étant
étants
ente
entes
sendo
beings
being
-associations, engender the conviction that the causes of all their manifestations, both good and bad, are not they themselves personally nor their own criminal essence-egoism ego
egoísmo
egoism
egoisme
le moi
le mien
« Je »
, but some or other external foreign influences not depending on them at all.

"The fundamental evil, for all these unfortunates, from this fantastic idea resulted there chiefly because, even [1141] before this—of course thanks always to the same conditions of ordinary being-existence established by them themselves—data ceased to be crystallized in them for the engendering of what is called ’various being-aspects of a world view,’ and instead of this a ’world view’ is formed in them based exclusively on that maleficent idea about external Good and Evil.

"And indeed at the present time there, your favorites have already based all questions without exception, questions concerning ordinary being-existence as well as questions about self Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
-perfecting and also about various ’philosophies’ and every kind of ’science Wissenschaft
science
sicences
ciência
ciências
ciencia
ciencias
episteme
επιστήμη
epistêmê
’ existing there, and of course also about their innumerable ’religious teachings’ and even their notorious what are called ’morality,’ ’politics polis
cidade
πόλις
pólis
sítio
política
politique
politics
governo
gouvernement
government
gouvernance
governança
,’ ’laws,’ ’morals,’ and so on, exclusively on that fantastic but for themselves in an objective sense very maleficent idea.


Voir en ligne : RÉCITS DE BELZÉBUTH À SON PETIT-FILS

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?