Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chinoise > Lie-Tzeu : Toute substance aura une fin

Lie-Tzeu : Toute substance aura une fin

dimanche 16 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Wieger

F. Dans les écrits de Hoang-ti, il est dit : la substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
qui se projette, ne produit pas une substance nouvelle, mais une ombre ; le son qui résonne, ne produit pas un son nouveau, mais un écho ; quand le néant Nichts
néant
nada
nothing
VOIRE vide
de forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
se meut, il ne produit pas un néant nouveau, mais l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
sensible. Toute substance aura une fin. Le ciel ciel
cieux
céu
céus
heaven
heavens
cielo
cielos
ouranos
Khien
Thien
et la terre Terre
Terra
Earth
Tierra
Gea
Khouen
prithvî
étant des substances, finiront comme moi ; si toutefois l’on peut appeler fin, ce qui n’est qu’un changement anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
d’état. Car le Principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
, de qui tout émane, n’aura pas de fin, puisqu’il n’a pas eu de commencement, et n’est pas soumis aux lois de la durée. Les êtres passent successivement par les états d’être vivants et d’être non-vivants, d’être matériels et d’être non-matériels. L’état de non-vie Leben
vie
vida
life
zoe
n’est pas produit par la non-vie, mais fait suite à l’état de vie (comme son ombre, ci-dessus). L’état de non-matérialité matière
matéria
matter
ύλη
hyle
material
matériel
materialidade
matérialité
materiality
materialidad
n’est pas produit par l’immatérialité, mais fait suite à l’état de matérialité (comme son écho, ci-dessus). Cette alternance successive, est fatale, inévitable. Tout vivant cessera nécessairement de vivre, et cessera ensuite nécessairement d’être non-vivant, reviendra nécessairement à la vie. Donc vouloir faire durer sa vie et échapper à la mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
, c’est vouloir l’impossible. — Dans le composé humain, l’esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
vital est l’apport du ciel, le corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
est la contribution de la terre. (L’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
commence par l’agrégation de son esprit vital avec les grossiers éléments terrestres, et finit par l’union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
du même esprit avec les purs éléments célestes. Quand l’esprit vital quitte la matière, chacun des deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
composants retourne à son origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
. De là vient qu’on appelle les (koei) morts, les (koei) retournés. Ils sont retournés en effet à leur demeure propre (le cosmos Kosmologie
cosmologie
cosmologia
cosmología
cosmology
cosmo
cosmos
kosmos
). Hoang-ti a dit : l’esprit vital rentre par sa porte porte
porta
puerta
gate
door
(dans le Principe, voyez Lao-tzeu chap. 6 C et ailleurs), le corps retourne à son origine (la matière), et c’en est fait de la personnalité.

Preciado Idoeta

Dice el Huang di shu : « Al actuar la forma, no surge otra forma, sino una sombra ; al actuar el sonido, no surge otro sonido, sino un eco Réverbération
réverbération
reverberação
reverberation
reverbaración
vibration
vibração
vibración
echo
eco
tremor
Spanda
 ; al actuar el vacío, no surge vacío, sino el ser ». La forma tiene necesariamente un final. ¿Tienen un final el cielo y la tierra ? Igual Gleichheit
égalité
igualdade
equivalence
gleich
igual
equivalente
equal
equivalent
que nosotros, todo tiene un final. ¿Un final definitivo ? No lo sabemos. ¿El dao Tao
Dao
la Voie
The Way
tiene un final ? El dao por su esencia essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
no tiene principio. ¿Dejará de existir ? El dao por su esencia no tiene fin. Lo que tiene vida, retoma a la no-vida ; lo que tiene forma retorna al estado sin péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
forma. Pero esa no-vida no es la no-vida esencial, ni ese estado sin forma es la no-forma esencial. Lo vivo, por ley, debe necesariamente tener un fin ; lo que tiene un fin no puede dejar de tenerlo, al igual que lo que nace no puede dejar de nacer. De modo que caen en gran extravío, quienes aspiran a perpetuar su vida e impedir su definitiva extinción.

El espíritu pertenece al cielo (tiene naturaleza nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
celestial) ; huesos y carne chair
sarx
carne
carnal
carnalidade
carnalidad
carnality
charnel
(el cuerpo) pertenecen a la tierra (tienen naturaleza terrenal). Lo que pertenece al cielo es limpio y fluido, lo que pertenece a la tierra, sucio y compacto. Cuando el espíritu abandona la forma (el cuerpo), cada uno L'Un
hen
hén
Uno
the One
regresa a su ser propio. Por eso se los llama « gui ». « Gui », es decir, retomados, porque han retomado a su verdadera morada (a su origen Origène
Orígenes
Origen
). Dice el Emperador Amarillo :

« El espíritu entra en su morada, el cuerpo retoma a su raíz.
¿qué puede ya quedar de mí ? »


Voir en ligne : LES PÈRES DU SYSTÈME TAOÏSTE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?