Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Schuon : La liturgie

Schuon : La liturgie

lundi 24 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Original

La liturgie liturgie
λειτουργία
leitourgía
liturgy
liturgia
liturgía
est un symbolisme symbolon
symbolisme
symboles
symbole
simbolismo
símbolo
símbolos
symbol
symbolism
symbols
qui enveloppe les rites afin d’en préciser extérieurement la portée et pour marquer la discontinuité réelle entre le sacré et le profane, ou entré le divin divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
et l’humain, surtout l’humain collectif.

Dans le Christianisme, l’élément liturgique est plus développé [1] que dans le Judaïsme ou dans l’Islam ; la raison dianoia
la raison
raison discursive
reason
razão
razón
en est que, étant d’origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
et de structure Struktur
structure
estrutura
struktural
structural
estrutural
ésotérique, le Christianisme doit souligner d’autant plus l’écart entre le sacré et le profane [2] ; cette nécessité Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
résulte, non de l’ésotérisme esoterismo
ésotérisme
esoterism
esotérique
esotérico
esotérica
esoteric
exoterismo
exotérisme
exotérico
exotérica
en lui-même, mais de son application religieuse, donc sociale, c’est-à-dire de son exotérisation.

L’élément liturgique se retrouve, à un degré ou a un autre, dans tout système rituel, - notamment aussi dans le Bouddhisme, - et toujours pour les mêmes raisons fondamentales. (Frithjof Schuon Schuon Frithjof Schuon (1907-1998), pérennialiste, lecteur et correspondant du métaphysicien français René Guénon. , Perspectives spirituelles et faits humains)

Cutsinger

Liturgy is a symbolism that envelops rites in order to make their meaning signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
outwardly explicit and in such a way Weg
chemin
caminho
way
camino
as to mark the real Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
discontinuity between the sacred and the profane or the divine and the human, above all the collective human.

[63] In Christianity the liturgical element is more developed [3] than in Judaism or Islam ; the reason for this lies in the fact that Christianity, being Seiende
Seiendes
Seienden
l'étant
étants
ente
entes
sendo
beings
being
esoteric in origin and structure, has a greater need to underline the separation between the sacred and the profane ; [4] this need does not arise from esoterism as such but from its religious, hence social, application, that is, from its exoteric extension.

The liturgical element is found in one degree or another in every ritual system—especially in Buddhism Bouddha
Buddha
Buda
boudhisme
buddhism
budismo
—and always for the same fundamental reasons.


Voir en ligne : Hyper-Schuon


[1Nous ne pensons pas ici aux surcharges plus on moins tardives des liturgies chrétiennes, mais à leurs formes essentielles qui remontent aux Pères de l’Eglise.

[2Distinction qui existe partout où il y a des collectivités traditionnelles.

[3We are not thinking here of the more or less late additions to the Christian liturgies but of their essential forms, which go back to the Fathers of the Church.

[4A distinction that exists wherever there are traditional collectivities.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?