Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Schuon : Qui dit tradition, dit plénitude

Schuon : Qui dit tradition, dit plénitude

lundi 24 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Original

Qui dit tradition diadosis
tradition
tradição
tradición
, dit plénitude : si certaines religions n’ont pas de, langue Sprache
língua
langue
lengua
linguagem
language
langage
lenguaje
sacrée, cela prouve, non qu’elle leur fait défaut vice
vices
vício
vícios
défaut
malice
malícia
kakíai
, mais qu’elles n’en ont pas besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
, c’est-à-dire qu’elles compensent ce manque apparent par des éléments qui leur sont propres [1]. Le sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
exprimé par la parole Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
est indépendant du langage lui-même ; cette indépendance doit donc se manifester quelque part, même si l’aspect forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
contraire - la connexion entre le langage et son contenu - apparaît comme une norme relative [2] : il doit y avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
des révélations qui ne fixent de la parole divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
que le contenu et non le vêtement vêtement
vestimenta
veste
roupa
vestido
clothes
clothing
linguistique, et qui « remplacent », si l’on peut dire, la langue sacrée par d’autres supports immuables. (Frithjof Schuon Schuon Frithjof Schuon (1907-1998), pérennialiste, lecteur et correspondant du métaphysicien français René Guénon. , Perspectives spirituelles et faits humains)

Cutsinger

To speak of tradition is to speak of plenitude : if certain religions have no sacred language, this does not prove that they are in this respect [64] defective but that they have no need of one ; they compensate for this apparent lack by elements éléments
elementos
elements
stoicheion
stoicheia
proper to themselves. [3] The meaning expressed by speech is independent of language itself ; this independence must therefore be manifested somewhere, even if the contrary aspect—the connection between language and its content—appears as a relative norm : [4] there must be revelations that determine only the content of the divine word and not its linguistic dress, “replacing” as it were the sacred language with other immutable supports.


Voir en ligne : Hyper-Schuon


[1Le Bouddhisme et le Christianisme possèdent chacun plusieurs langues liturgiques, mais qui ne sont pas la « chair » même de la révélation. Du reste, si on voulait voir là un manque, on devrait s’étonner tout autant du fait que l’Islam, contrairement à ce qui a lieu dans le Christianisme et le Judaïsme, n’exige aucun rite d’adhésion ; la, circoncision n’y est pas une condition indispensable.

[2D’une façon analogue, les castes même si elles sont naturellement inhérentes à toute collectivité intégrale, ne sauraient déterminer les individus d’une manière absolue, en sorte qu’il doit, y avoir des sociétés traditionnelles qui se placent à un autre point de vue, et même au point de vue inverse, celui de l’égalité des hommes devant Dieu, et qui de ce fait ignorent les classifications sociales.

[3Buddhism and Christianity each possess several liturgical languages, but these are not the very “flesh” of the revelation. If someone wishes to regard this as a lack, he ought to be just as astonished by the fact that Islam, unlike Christianity and Judaism, requires no rite of membership ; circumcision is not an indispensable condition for this purpose.

[4In a similar way castes, though naturally inherent in every complete collectivity, cannot determine individuals in an absolute manner ; hence there must be traditional societies that adopt another point of view, even an opposite point of view—that of the equality of men before God—and that because of this ignore social classifications.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?