Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Evola : Certitude

Evola : Certitude

samedi 29 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Baillet

Un autre exemple assez important : certus Gewißheit
Gewissheit
certitude
certeza
certainty
certus
. Dans la vieille langue Sprache
língua
langue
lengua
linguagem
language
langage
lenguaje
latine la notion de certitude, de chose certaine, était souvent en relation Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
avec l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
d’une détermination consciente. Certum est mihi veut dire : c’est ma ferme volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
. Certus gladio désigne celui qui peut se fier à son épée, qui est sûr de savoir Wissen
saber
savoir
s’en servir. On connaît aussi la formule diebus certis, qui ne veut pas dire “ aux jours certains ”, mais aux jours fixés, établis. Ceci pourrait nous pousser à des considérations sur une certaine conception begreifen 
concevoir
conceber
Begriff
conceito
concept
conception
concepção
concepción
de la certitude : conception active, qui la fait dépendre de ce qui rentre dans notre pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
déterminant. C’est ce qu’énonça également, en quelque sorte, Gian Battista Vico avec la formule verum et factum convertuntur - mais tout devait finir plus tard dans les divagations de l’“ idéalisme Idealismus
idéalisme
idealismo
idealism
absolu Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
Bhairava
Paramaśiva
” néo-hégélien. (EVOLA Evola Julius Evola (1898-1974), pérennialiste, philosophe, « métaphysicien », poète et peintre italien. - L’Arc et la Massue)

Original

Un altro esempio non privo d’importanza : certus. Nell’antica lingua latina la nozione di [54] certezza, di cosa certa, stava frequentemente in relazione con quella di una determinazione consapevole. Certum est mihi vuol dire : è mia ferma volontà. Certus gladio è colui che può affidarsi alla propria spada, che è sicuro di sapersene servire. Nota è la formula diebus certis che non vuol dire « nei giorni certi », ma nei giorni fissati, stabiliti. Ciò potrebbe dare uno L'Un
hen
hén
Uno
the One
spunto per considerazioni circa una speciale concezione della certezza : concezione attiva, che la fa dipendere da ciò che rientra nel nostro potere determinante. In una qual misura, Gian Battista Vico nello stesso spirito enunciò la formula verum et factum convertuntur - ma su tale via si doveva finire nelle divagazioni proprie al cosidetto « idealismo assoluto » neo-hegeliano.


Voir en ligne : EVOLA - ŒUVRE EN FRANÇAIS

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?