Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Shankara : Il est l’Un

Shankara : Il est l’Un

dimanche 30 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Le dessein de tous les mots Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
est d’illustrer la signification signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
d’un objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
. Quand on les entend, ils devraient permettre à l’auditeur de comprendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
cette signification, et cela, selon les quatre quatre
quaternité
quaternidade
cuatro
cuaternidad
four
quaternity
fourfoldness
catégories Kategorien
catégories
categorias
categorías
categories
kategoriai
de substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
, d’activité Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
, de qualité tendance
tendência
tendency
qualité
qualidade
calidad
quality
attribut
atributo
atribute
guna
gunas
et de relation Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
. Par exemple, vache et cheval appartiennent à la catégorie des substances. Il fait la cuisine, ou il prie, appartiennent à la catégorie des activités. Blanc et noir appartiennent à la catégorie des qualités. Avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
de l’argent, ou posséder des vaches appartiennent à la catégorie des relations. Or, il n’y a point de classe de substance à laquelle appartienne le Brahman Brahman , point de genre commun. Il ne peut donc pas être désigné par des mots qui, tels que (« être », au sens ordinaire, signifient une catégorie de choses. Il ne peut non plus être désigné par la qualité, car il est sans qualités ; ni par l’activité, car il est sans activité, — « au repos repos
repouso
stillness
quietud
quietness
passividade
doçura
quietude
quiescence
recueillement
recolhimento
apaisement
hesychia
śānta
Śamah
, sans parties ni activité », selon les Écritures. Il ne peut être désigné non plus par une relation, car il est « sans second », et il n’est l’objet de rien que de son propre soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
. En conséquence, il ne peut être défini par un mot ni par une idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
 ; comme dit l’Écriture, il est l’Un L'Un
hen
hén
Uno
the One
, « devant qui les mots reculent ».


Voir en ligne : SHANKARA

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?