Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chinoise > Ce qui n’a point de nom

Ce qui n’a point de nom

dimanche 30 novembre 2008

C’est de ce qui n’a point de nom que sont nés les Cieux et la Terre ;

Ce qui a un nom n’est que la mère qui élève les dix mille créatures, chacune selon son espèce. En vérité, « Celui-là seul qui se débarrasse à jamais du désir peut voir les Essences Secrètes. »

Celui qui ne s’est jamais débarrassé du désir ne peut voir que les aboutissements. (Lao Tseu)


Voir en ligne : Les pères du système taoïste

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.