Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Shamkara : la perception du mental

Shamkara : la perception du mental

dimanche 2 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

IV - Au même titre que les autres organes sensoriels, le mental esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
est un objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
perçu par une entité distincte de lui : voilà ce qu’explique le présent verset :

La Conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
illumine de multiples états mentaux tels que le désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
, la détermination et le doute, la conviction [1] et l’incrédulité, la persévérance [2] et l’inconstance, la modestie, la compréhension, la crainte Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
, etc... [3], car la Conscience est une unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
.

« Ce que l’on appelle le cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
 [4], ce n’est pas autre chose que le mental : connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
, entendement, discrimination discernement
diakrisis
diákrisis
discrimination
discernimento
discriminação
discernimiento
viveka
, cognition intellection
intelecção
intelección
cognição
cognición
cognition
mentation
, compréhension, perception Wahrnehmung 
Vernehmen
perception
percepção
percepción
, concentration, réflexion, imagination image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
, impulsions, mémoire mnemosyne
memória
mémoire
memory
, volition voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
, décision, passion Leidenschaft
passion
paixão
pathos
passión
rāga
rajas
, appétition, convoitise — voilà, en vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
, les dénominations par lesquelles on désigne une seule et même conscience. » (Aitarey Upanishad Upanishad
Upanishads
Upanixade
Upanixades
, III, 2).

« II en désigna trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
pour lui-même : le mental, l’organe de la parole Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
et la force vitale ; voilà la part qu’il se réserva. On dit, en effet : « Mon mental était ailleurs ; je ne vis rien. Mon mental était ailleurs ; je n’entendis rien. — » C’est donc au moyen du mental que l’on voit et que l’on entend ; désir, délibération, doute, foi
foi
faith
pistis
, incrédulité, endurance, impatience, honte, intelligence intelligence
inteligência
inteligencia
et peur, tout cela ce n’est rien d’autre que le mental. » (Brhadaranyaka Upanishad BU
Brhadaranyaka Upanishad
The Thirteen Principal Upanishads, ed. R. E. Hume, 2nd ed., London, 1931.
I, v, 3).

N. d. T. : Bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
que, pour la commodité de l’analyse, on en arrive à distinguer dans le corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
subtil ou organe intérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
, des fonctions différentes : ahane-kâra-buddhi noûs
Vermeinen
notar
intellect
intelecto
νούς
buddhi
buddhih
VIDE intelligence
-manas-citta, il ne s’agit, en somme, que d’une seule et même unité [5].

Nous découvrons ainsi une série de termes échelonnés dont chacun joue le rôle d’unité à l’égard de celui qui le précède, et puisque chaque terme ne prend une telle valeur Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
qu’autant qu’il est, sous ce rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
, conditionné par le terme antérieur, la rétrogradation doit nécessairement s’arrêter à un premier terme qui possède, lui, le caractère d’unité, mais, cette fois, d’une façon absolue, inconditionnée : c’est le Soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
immuable (âtman).


Voir en ligne : COMMENT DISCRIMINER LE SPECTATEUR DU SPECTACLE


[1conviction : soit dans les effets du karman, soit en l’existence d’une réalité ontologique ;

[2persévérance : il s’agit ici de l’énergie qui soutient un homme épuisé physiquement ou moralement, etc..., et lui permet de résister à la fatigue, à la douleur, au mal, etc...

[3etc... : d’autres états mentaux sont énumérés dans certaines Upanishads : citons entre autres, les passages suivants

[4Le cœur est le siège de la buddhi ; c’est à partir du moment où la kundalini s’élève dans la région du cœur que l’aspirant entre dans la vie spirituelle, car, auparavant, le mental (manas) persistait à s’identifier avec les organes des sens.

[5Voir à ce sujet, dans l’ouvrage du swâmi Siddheswarânanda : « Quelques aspects de la philosophie védântique », 4e série, les causeries intitulées : « La perception d’après le sâmkhya » et « L’Ontologie du vedânta ».

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?