Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Shamkara : Le véritable sujet est toujours la Conscience

Shamkara : Le véritable sujet est toujours la Conscience

dimanche 2 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Le mental esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
subit tous ces changements ; voilà une constatation qui est à la portée de tous. Or, en raison même de sa nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
inconstante, le mental est un objet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
de perception Wahrnehmung 
Vernehmen
perception
percepção
percepción
. Le véritable sujet est toujours la Conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
 ; c’est elle, en effet, qui perçoit le mental, car elle enregistre les diverses modifications qui affectent ce dernier. La Conscience perçoit tous ces états parce qu’elle est, elle-même, une unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
, et, bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
que ces états soient, par nature, distincts les uns des autres, ils se trouvent reliés les uns aux autres par leur substrat commun : la pure Conscience (cit) ou le Soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
(âtman).

Pour cette Conscience, il n’est ni lever, ni coucher ; jamais elle ne croit ; jamais non plus elle ne décroît ; elle brille toujours de son propre éclat, et, sans le secours d’une lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
étrangère, elle illumine tout ce qui est perçu en tant qu’objet [1].


Voir en ligne : COMMENT DISCRIMINER LE SPECTATEUR DU SPECTACLE


[1en tant qu’objet : c’est-à-dire toutes les entités perçues. « Lorsque Cela resplendit, l’univers tout entier resplendit » (kathôpanisad, V. I5). En effet, il n’existe pas d’« autre lumière qui puisse illuminer l’âtman ; l’âtman (ou le Soi) brille de son propre éclat.