Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Ken Wilber : Credo des nouveaux philosophes scientifiques

Ken Wilber : Credo des nouveaux philosophes scientifiques

lundi 8 décembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Pour l’instant contentons-nous de noter que tout ce qui n’était pas sensoriel devint irréel, tel fut le credo des nouveaux philosophes scientifiques. « Quiconque enfreignait la règle, en pratique praktike
prática
práticas
pratique
pratiques
ou en théorie, était dénoncé avec une vigueur impitoyable », dit Whitehead. Or : « Cette position des scientifiques relevait du « bluff » pur et simple simplicité
simplicidade
spimplicidad
simplicity
simple
simples
, si tant est qu’ils croyaient eux-mêmes en leurs propres déclarations. » La science Wissenschaft
science
sicences
ciência
ciências
ciencia
ciencias
episteme
επιστήμη
epistêmê
devint donc le scientisme, connu aussi sous le nom de positivisme ou de matérialisme scientifique, et c’est là que réside le « bluff » — celui d’une partie jouant le rôle du tout. Whitehead conclut : « De cette façon la philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
moderne se retrouva ruinée. »

Elle fut ruinée pour avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
été nivelée, au même titre que la spiritualité spiritualité
espiritualidade
espiritualidad
spirituality
avant elle. L’oeil de contemplation contemplation
theoria
theoría
contemplação
contemplación
fut fermé, mais aussi, hélas, l’oeil de spéculation, de synthèse et de critique philosophiques propres. Whitehead est très explicite sur ce point, ainsi d’ailleurs que J. J. Van der Leeuw : « Le mépris mutuel de la philosophie et de la science est aussi nuisible que dépourvu de fondement Grund
Fundament 
fondement
fundamento
Fundamente
fondations
fondation
ādhāra
root
, mais nous devons nous garder de poser à l’une une question Frage
fragen
question
questão
questionner
questionar
pergunta
perguntar
pregunta
preguntar
relevant du domaine de l’autre (erreur catégorielle). Une réponse scientifique à une question philosophique sera forcément insatisfaisante et hors de propos, de même qu’une solution philosophique à un problème scientifique sera vide vide
vazio
void
vacuité
emptyness
empty
śūnyatā
shunyata
shûnya
shunya
śūnya
VOIR néant
de sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
et sans aucune valeur Wert
valeur
valor
value
Werte
valeurs
valores
values
valioso
valuable
tesouro
treasure
trésor
scientifique. Le meilleur moyen d’honorer ces deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
disciplines consiste à reconnaître leurs sphères de connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
respectives, à les coordonner pour leur plus grand bénéfice, et à ne jamais confondre leurs tâches respectives. » Ken Wilber, Les trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
yeux de la connaissance


Voir en ligne : PHILOSOPHIE DE LA SCIENCE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?