Philosophia Perennis

Accueil > Tradition islamique > Jami : Solitude

Jami : Solitude

vendredi 12 décembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Mon amie est partie sans me dire au revoir ; elle m’a oublié, ne pense plus à moi ; au gré de son désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
elle suit son chemin Weg
chemin
caminho
way
camino
sans se tourner vers moi qui suis désappointé. Or, j’étais son esclave et né dans la maison ; elle n’eut pas égard à ma situation. Rapide comme un pleur, je courus à sa suite : elle n’attendit pas un instant, par pitié ; j’étais tout triste en la suivant. Qu’y avait-il en moi de gai ? Elle n’a pas créé pour moi la moitié même d’une joie joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
. Elle n’attache nul message à l’aile d’aucun volatile ; en compagnie d’aucun zéphir, elle n’envoie nulle question Frage
fragen
question
questão
questionner
questionar
pergunta
perguntar
pregunta
preguntar
. Par suite de l’iniquité de cette amie, âme âme
psyche
psukhê
alma
soul
atman
ātman
atmâ
âtmâ
du monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
, Djâmi Djâmi
Djami
Jâmi
Jami
Poète persan
donna cent fois son âme sans se plaindre. (Djâmi, Wickerhauser, Aus Dschamis zweiten Diwan, Vienne, 1858, pièce VIII.)


Voir en ligne : JAMI

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?