Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Marcel Sauton : La buddhi

Marcel Sauton : La buddhi

samedi 8 novembre 2008

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Marcel Sauton

buddhi noûs
Vermeinen
notar
intellect
intelecto
νούς
buddhi
buddhih
VIDE intelligence
ou dhi : l’intellect supérieur est l’organe interne qu’affectent de multiples modifications ; celle qui prête vie Leben
vie
vida
life
zoe
à la buddhi et la revêt du pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
d’agir action
praxis
agir
atuar
ação
act
acción
prattein
, etc..., est connue en tant qu’aham-krti ou aham-kâra ; une autre modification anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
à laquelle on donne le nom de mémoire mnemosyne
memória
mémoire
memory
, comprend diverses facultés à l’aide desquelles les objets extérieurs sont perçus. La buddhi par elle-même est insensible, mais elle se présente à la fois comme « sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
connaissant », comme « objet connu » et comme « instrument de connaissance connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
 » (ou de perception Wahrnehmung 
Vernehmen
perception
percepção
percepción
), parce que la pure Conscience Gewissen
conscience
consciência
conciencia
consciencia
Bewusstsein
Bewußtsein
consciencidade
consciousness
conscient
purusârtha
samvid
bodha
cit
chit
se reflète en elle ; la buddhi semble ainsi être douée du pouvoir de percevoir les objets.

Note à la brève : Shamkara : le reflet de la conscience)

Antonio Carneiro

buddhi ou dhi : o intelecto superior é o órgão interno que afetam múltiplas modificações ; aquele que presta vida à buddhi e a reveste do poder de agir, etc ..., é conhecida enquanto aham-krti ou aham-kâra ; uma outra modificação à qual se dá o nome de memória, compreende diversas faculdades com ajuda das quais os objetos exteriores são percebidos. A buddhi por ela mesma é insensível, mas ela se apresenta por vezes como « sujeito conhecedor », como « objeto conhecido » e como « instrumento de conhecimento » (ou de percepção), porque a pura Consciência se reflete nela ; a buddhi parece assim ser dotada do poder de perceber os objetos.


Voir en ligne : COMMENT DISCRIMINER LE SPECTATEUR DU SPECTACLE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?