Philosophia perennis

Accueil > Soufisme > Conseils.

Conseils.

vendredi 12 décembre 2008

O mon cœur ! ne deviens, sous les coups du destin, ni malfaisant ni renfrogné : ce n’est pas bien ! Pour censurer celui qui s’enivra dans les tavernes de l’amour (mystique), ne lance donc pas une pierre sur sa cruche : ce n’est pas bien ! Si de ta part quelqu’un subit du mal — que cela ne soit point ! — compatis vite à son chagrin ; sinon ce ne serait pas bien. Par derrière les hommes nobles, et cela d’aucune façon, ne médis d’eux devant personne, car cela ne serait pas bien. Sous nul prétexte, n’abandonne un ancien ami pour choisir, des compagnons nouveaux venus, car cela ne serait pas bien. Celui qui sait combien le mal est chose laide, rien ne viendra jamais de lui qui ne soit bien. (Ibn Yamîn, Farâïd, V1, p. 105.)


Voir en ligne : Littérature persane