Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Heidegger : L’accueillir

Heidegger : L’accueillir

samedi 16 mai 2009

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

La curiosité est une tendance tendance
tendência
tendency
qualité
qualidade
calidad
quality
attribut
atributo
atribute
guna
gunas
d’être privilégiée du Dasein Dasein
Da-sein
être-là
être-le-là
ser-aí
estar-aí
pre-sença
being-there
, conformément à laquelle il se préoccupe d’un pouvoir possibilité
potentialité
Toute-Possibilité
pouvoir
poder
power
-voir. « Voir » n’est pas ici restreint, pas plus que le concept begreifen 
concevoir
conceber
Begriff
conceito
concept
conception
concepção
concepción
de vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
, au percevoir par les « yeux du corps Körper
corpo
corps
cuerpo
body
Deha
 ». L’accueillir, pris au sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
large, laisse l’à-portée-de-la-main et le sous-la-main Vorhandensein
Vorhandenheit
vorhanden
être-sous-la-main
présent
présent-subsistant
sous-la-main
ser simplesmente dado
subsistência
being present
objective presence
faire encontre en lui-même « en chair chair
sarx
carne
carnal
carnalidade
carnalidad
carnality
charnel
et en os » du point de vue de son aspect forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
. Ce laisser-faire-encontre se fonde dans un présent. Celui-ci donne en général l’horizon ekstatique à l’intérieur innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
duquel de l’étant peut être présent en chair et en os. Si la curiosité, cependant, présentifie le sous-la-main, ce n’est pas pour le comprendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
en séjournant auprès de lui, mais c’est en cherchant à voir seulement pour voir et pour avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
vu. Sous la figure de cette présentification prise à ses propres rets, la curiosité se tient dans une unité Einheit
unité
unidade
unidad
unity
ekstatique avec un avenir et un être-été correspondants. L’avidité de nouveauté est sans doute une percée vers un non-encore-vu, mais de telle manière que le présentifier cherche à se [347] soustraire au s’attendre à... Si la curiosité est avenante, c’est de façon absolument inauthentique, et, si elle est telle, ce n’est pas non plus en s’attendant à une possibilité, mais en ne désirant déjà plus celle-ci, en son avidité, que comme quelque chose d’effectif. La curiosité est constituée par un présentifier sans retenue, qui, purement présentifiant, cherche ainsi constamment à se dérober au s’attendre à... où il est tout de même « tenu » sans retenue. Le présent « ré-sulte » du s’attendre à... correspondant au sens accentué d’un échapper à... Mais ce présentifier « ré-sultant » de la curiosité est si peu adonné à la « chose » qu’à peine une vue obtenue sur elle, il s’en détourne au profit de l’autre chose la plus proche. Ce présentifier qui « résulte » ainsi constamment du s’attendre à... une possibilité déterminée saisie rend ontologiquement possible le non-séjour qui caractérise la curiosité. Le présentifier ne « ré-sulte » pas du s’attendre à... en ce sens qu’il s’en détacherait pour ainsi dire ontiquement et le laisserait à lui-même. Le « ré-sulter » est une modification anicca
impermanence
impermanência
changement
mudança
change
altération
alteração
modification
modificação
ekstatique du s’attendre à..., mais de telle manière que celui-ci sautille derrière le présentifier. Le s’attendre à... se sacrifie pour ainsi dire lui-même, et il ne laisse plus non plus des possibilités inauthentiques de préoccupation ad-venir vers soi Selbst
soi-même
Soi
si mesmo
Self
si mismo
A non-personal, all-inclusive awareness.
à partir de l’étant dont il se préoccupe, à moins qu’il ne s’agisse de possibilités offertes à un présentifier sans retenue. La modification ekstatique du s’attendre à... par le présentifier ré-sultant en un présentifier sautillant est la condition temporalo-existentiale de possibilité de la distraction. Être et temps §68


Voir en ligne : Martin Heidegger et la phénoménologie

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?