Philosophia Perennis

Accueil > Philosophia > Gabriel Marcel : La métaphysique engagée

Gabriel Marcel : La métaphysique engagée

samedi 16 mai 2009

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

« ...une grave erreur qui a lourdement pesé sur l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
qu’on s’est faite trop longtemps de la philosophie Philosophie
philosophy
filosofia
filosofía
φιλοσοφία
philosophia
, et qui a contribué à frapper celle-ci de stérilité : cette erreur a consisté à imaginer que le philosophe en tant que tel n’avait pas à se préoccuper du cours des événements, son rôle étant au contraire de légiférer dans l’intemporel et de considérer les faits contemporains avec l’indifférence dédaigneuse que témoigne en général le promeneur à l’agitation d’une fourmilière. On pourrait naturellement être tenté de croire croyance
croire
crença
crer
belief
believe
que l’hégélianisme et la philosophie marxiste ont à ce point de vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
sensiblement modifié les perspectives. Ceci n’est cependant vrai que jusqu’à un certain point, tout au moins pour les représentants actuels de ces doctrines darshana
doctrines
points de vue
.

Un marxiste orthodoxe accepte sans critique sérieuse l’extrapolation audacieuse à laquelle a procédé son maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
en universalisant les conditions que lui révélait l’analyse de la situation sociale en son temps dans les pays qui venaient d’être affectés par la révolution industrielle. Ajoutons qu’il part de l’idée indéterminée et psychologiquement vide vide
vazio
void
vacuité
emptyness
empty
śūnyatā
shunyata
shûnya
shunya
śūnya
VOIR néant
d’une société sans classe pour critiquer la société existante. A cet égard il ne serait pas exagéré de dire qu’il se place Ort
lieu
lugar
location
locus
place
lui-même dans la pire espèce d’intemporel, l’intemporel historique, et c’est ce qui lui permet de décider si tel événement Ereignis
événement
acontecimento
acontecimento apropriador
acontecimiento
enowning
evento
event
ou telle institution est ou non conforme à ce qu’il appelle le sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
de l’histoire Geschichte
histoire
história
geschichtlich
historial
Geschichtlichkeit
historicité
historialité
Geschehen
aventure
provenir
geshehen
avoir lieu
se produire
advenir
advir
karman
. Je pense au contraire qu’une philosophie digne de ce nom s’attache à une situation concrète donnée pour en saisir les implications et ne manque pas de reconnaître la multiplicité Vielfalt
Mannigfaltigkeit
multiplicité
multiplicidade
multiplicidad
multiple
múltiplo
multiplicity
dez mil
ten thousand
dix mille
presque imprévisible des conjonctures auxquelles peuvent donner lieu les facteurs que son analyse a découverts.

On peut dire d’une façon tout à fait générale que le refus de réfléchir qui est à l’origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
d’un si grand nombre Zahl
nombre
número
number
nombres
números
numbers
de maux contemporains, est lié à l’emprise que le désir désir
epithymia
epithymía
épithymétikon
épithymia
concupiscence
convoitise
et surtout la crainte Furcht
Furchtbar 
peur
redoutable
temor
medo
fear
miedo
frayeur
crainte
exercent sur les hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
— et sur ce point il est trop clair que les grandes doctrines intellectualistes et en particulier le spinozisme trouvent à présent de douloureuses confirmations. Au désir et à la crainte, sans doute faudrait-il ajouter la vanité vanité
vaine gloire
cénodoxie
kenodoxía
sous toutes ses formes, et je pense avant tout à celle des spécialistes, des prétendus experts. Ceci est vrai, par exemple dans l’ordre pédagogique, au moins en France, mais sûrement pas exclusivement en France. » G. Marcel, Le mystère mystère
mysterion
mystères
mistério
mistérios
mystery
mysteries
de l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
, t. I, Aubier, 44-45.


Voir en ligne : METAFÍSICA