Philosophia Perennis

Accueil > Ésotérisme occidental > Oetinger : L’âme n’est pas une monade

Oetinger : L’âme n’est pas une monade

dimanche 13 juillet 2014

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
n’a pas de degrés, mais la gloire Alléluia
Alleluia
Hallelujah
haleluya
ἀλληλούϊα
αλληλούια
Aleluia
louvor
louange
praise
glória
gloire
glory
a des degrés et des modes qu’il se pose à lui-même en vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
de se communiquer et de se manifester. En effet, ou bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
Dieu et le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
ne sont qu’une même substance Substanz
substance
substância
substancia
Substanzialität
substancialité
substancialidade
substantiality
substancialidad
dans laquelle les créatures sont des modes, ou bien Dieu se donne lui-même des modes en manifestant sa gloire, gloire qu’il communique aux créatures non pas comme s’il la sortait de sa propre essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
, mais qu’il tire de l’abondance richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
de sa liberté Freiheit
liberté
liberdade
freedom
liberdad
eleutheria
svātantrya
Atiguna
pour la communiquer en d’infinis degrés. Ainsi il ne faut pas dire avec Leibniz que les monades sont des coruscations de la divinité divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
. Car les puissances des sept sept
sete
seven
siete
esprits sont envoyées librement par Dieu et non par la nécessité Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
de son existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
(= la puissance acte
puissance
energeia
dynamis
septénaire n’est pas une conséquence nécessaire de la puissance de Dieu). La gloire de Dieu est primitive et dérivée. Primitive en Dieu et dans le trône, dérivée dans les roues (de la vision d’Ezéchiel) et les êtres vivants et dans toute la vie Leben
vie
vida
life
zoe
de Dieu. Toutes ces choses sont dites par Ezéchiel faire partie de la gloire de Dieu : les puissances primitives, et la prima materia qui naît dans le nuage et dans le feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
têjas
tejas
et passe par la suprême coruscation du Chasmal où les intelligences et les animaux trouvent leur origine Anfang
origine
começo
início
comienzo
origem
arche
Anfängnis
começar
iniciar
 ; comme si cela ne venait pas de l’essence de Dieu, mais de ses puissances originelles qui imposent leurs lois aux principes de l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
et du devenir.


Voir en ligne : Sophia Perennis

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?