Philosophia Perennis

Accueil > Ésotérisme occidental > Oetinger : l’énergie vitale électrique originelle

Oetinger : l’énergie vitale électrique originelle

dimanche 13 juillet 2014

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Qui, à part toi, expliquera cela, toi qui de nous deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
possèdes l’idée idea
idée
ideia
idea
ιδεα
idéa
la plus profonde de la Magie magie
magia
magic
magía
théurgie
teurgia
theurgy
theourgia
θεουργία
des choses cachées ? « Magie » vient de l’arabe « Magasch », qui signifie « ascension ascensão
ascension
anabasis
 ». Tu es donc celui qui possède les arcanes de l’ascension, c’est-à-dire de la magie. Il y a des mages du bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
, il y en a du mal Übel
Böse
mal
evil
maligno
malefic
the bad
kakos
. Tu es, toi un mage de l’Orient, non pas un charlatan égyptien digne du supplice de la fourche. Mais qu’est-ce donc que tu emploies, hormis (praeter) les arts électriques, pour être capable de repousser quelqu’un qui sait arrêter le feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
têjas
tejas
électrique et pour être capable de le forcer à reculer en dansant jusqu’à la porte porte
porta
puerta
gate
door
 ? N’est-ce pas la force réglée de l’imagination image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
, par laquelle tu envoies une force immatérielle et comprimes dans l’autre des sphères électriques ? Enseigne-moi, et je t’en remercierai comme le disciple remercie son maître guru
enseignant
professeur
maître
mestre
professor
. Il est certain que de nos jours la magie se fait connaître connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
de nouveau aux hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
pieux, de même que jadis elle a péri à cause causa
cause
aitia
aitía
aition
de l’idolâtrie. Qu’est-ce qui se donne à voir dans Zacharie, sinon une opération magique par laquelle les pieux sages tiendront en bride les adversaires de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
 ? Je donne ici le texte d’après l’hébreu : Zach. XIV, 12. Et voici la plaie dont le Seigneur Shiva
Śiva
le Seigneur
frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem : il fera se liquéfier leur chair chair
sarx
carne
carnal
carnalidade
carnalidad
carnality
charnel
— en écartant le feu (auferendo ignem) — alors que chacun se tiendra debout sur ses pieds (suit le reste du passage de Zacharie).


Voir en ligne : Sophia Perennis