Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Nestorius et la Theotokos

Nestorius et la Theotokos

lundi 4 août 2014

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Un jour que le prêtre Anastase, syncèle de Nestorius, faisait l’instruction au peuple en présence Anwesenheit
présence
parousia
presença
presence
parusía
du patriarche, il s’arrêta tout à coup comme pour donner à son auditoire un avertissement important. « Gardez-vous bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
, dit-il, d’attribuer à la Vierge vierge
virginité
parthenía
parthenos
Marie Maria
Marie
Mariam
Myriam
Mary
María
Vierge Marie
Virgem Maria
Virgin Mary
le titre de mère mère
mãe
mother
madre
de Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
, theotokos ; Marie était une créature Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
humaine, et le créateur n’a pu naître de la créature. » A ces mots Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
, qui contredisaient l’enseignement de l’Église de Constantinople, il se fit une grande rumeur dans l’auditoire, à ce point que l’archevêque dut se lever pour défendre son catéchiste. « Anastase a raison, dit-il ; il ne faut point appeler Marie mère de Dieu, theotokos ; elle est seulement mère de l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
, anthropotocos. » C’était une scène préparée entre lui et le syncèle, et les termes en avaient été convenus d’avance ; mais les paroles prononcées par le patriarche achevèrent de soulever l’assemblée, qui se retira en tumulte. Pendant toute la soirée et les jours suivants, il ne fut question Frage
fragen
question
questão
questionner
questionar
pergunta
perguntar
pregunta
preguntar
dans la ville entière que de l’aventure Geschehen
aventure
provenir
desenlace
acontecer
occurrence
geschehen
avoir lieu
se produire
advenir
advir
avénement
de l’église et des doctrines darshana
doctrines
points de vue
que prêchait le nouvel archevêque. Une grande émotion se manifestait non moins parmi les laïques que dans le clergé. On en parla beaucoup au palais impérial ; les amis de Nestorius s’inquiétèrent, ils lui firent sentir la nécessité Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
de s’expliquer catégoriquement devant le peuple assemblé, afin d’éviter les malentendus et de bien déterminer sur quel terrain l’on marchait de part et d’autre. Nestorius promit de le faire, et, comme le 25 décembre, fête de la Nativité, était proche, il remit ses explications à ce grand jour : on ne pouvait effectivement en choisir un plus opportun pour parler sur le dogme de l’Incarnation incarnation
sárkosis
encarnação
encarnación
.

Le 25 décembre, toute la ville s’était portée à la basilique, sénateurs, prêtres et peuple. L’archevêque prêcha sur la Providence providence
providência
providencia
pronoia
et les inénarrables desseins de Dieu concernant l’homme, œuvre de ses mains. Il rappela le crime de nos premiers parents, la condamnation dont ce crime avait frappé toute la race lignage
linhagem
lineage
race
raça
caste
casta
humaine, et la nécessité d’un rachat pour l’affranchir de la mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
et du péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
. Abordant alors le sujet sujet
objet
sujeito
objeto
subject
object
Subjekt
Objekt
direct de son discours Rede 
discours
discussão
discussion
discourse
discurso
discussão
, il s’écria : « J’ai été informé depuis peu que plusieurs d’entre vous désiraient savoir Wissen
saber
savoir
de moi s’il faut appeler la Vierge Marie mère de Dieu ou mère de l’homme, theotokos ou anthropotocos. Que ceux qui m’ont fait la demande veuillent maintenant écouter Hören 
l’entendre
escutar
escuta
oír
hearing
Hinhören
écoute
écouter
la réponse. Dire que le Verbe divin divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
, seconde hypostase hypostase
hipóstase
hypostasis
de la très-sainte Trinité trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
, a une mère, n’est-ce pas justifier la folie des païens, qui donnent des mères à leurs dieux Gotter
deuses
dieux
gods
dioses
 ? La chair chair
sarx
carne
carnal
carnalidade
carnalidad
carnality
charnel
ne peut engendrer que la chair, et Dieu, pur esprit esprit
espírito
spirit
mente
mind
manas
mental
, ne peut avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
été engendré par une femme femme
mulher
woman
mujer
feminino
féminin
feminin
fêmea
female
 ; la créature d’ailleurs n’a pu enfanter le créateur. » A l’appui de sa thèse que Jésus, né de Marie, était un homme, il cita ce passage de saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
Paul : « par un homme la mort, et par un homme la résurrection. » Il cita encore cet autre passage du même apôtre sur le Sauveur du monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
 : « sans père, sans mère, sans généalogie. » — « Venir nous avancer le contraire, ajouta Nestorius, c’est soutenir que saint Paul Saint Paul
São Paulo
San Pablo
a menti. Non, Marie n’a point enfanté le Dieu par qui est venue la rédemption rédemption
redemptio
redimere
racheter
redemptor
rédempteur
apolutrôsis
apolytrosis
des hommes, et le Saint-Esprit Esprit-Saint
Saint-Esprit
Espírito Santo
Holy Ghost
Holy Spirit
Le Saint-Esprit représente, comme la Vierge, le mystère du divin Amour. [Frithjof Schuon]
n’a point créé le Verbe divin, hypostase comme lui de la Trinité. Marie a enfanté l’homme dans lequel le Verbe s’est incarné ; elle a engendré l’instrument humain de notre salut salut
salvação
salvación
salvation
σωτηρία
σωτηρ
soteria
soter
. Le Verbe a pris chair dans un homme mortel ; mais lui-même n’est point mort, et il a ressuscité celui dans lequel il s’est incarné. Jésus est cependant un Dieu pour moi, car il renferme Dieu. J’adore le vase pour ce qu’il contient, j’adore le vêtement vêtement
vestimenta
veste
roupa
vestido
clothes
clothing
pour ce qu’il recouvre, j’adore enfin ce qui m’apparaît au dehors à cause causa
cause
aitia
aitía
aition
du Dieu caché que je n’en sépare pas. » (Extrait de Nestorius et Eutychès : les grandes hérésies du Ve siècle


Voir en ligne : Theotokos

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?