Philosophia Perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Borella : La Croix est la croix de l’Amour et de la Gnose

Borella : La Croix est la croix de l’Amour et de la Gnose

mardi 17 février 2015

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Aux yeux de la sensibilité moderne, la mort Tod
mort
morte
muerte
death
thanatos
mourir
morrer
die
morir
du Christ Jésus-Christ
Jesus Cristo
Jesus Christ
Jesús Cristo
Jesus
Jesús
Cristo
Christ
Ungido
Ointed
en croix croix
cruz
cross
apparaît comme la preuve de la folie de l’Amour amour
eros
éros
amor
love
. Saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
Paul n’a-t-il pas parlé de la « folie de la croix » ? Aussi y voit-on comme la justification de tous les excès auxquels la charité agape
charité
caridade
charity
triomphaliste doit conduire les chrétiens. Pourquoi Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
, qui peut tout, aurait-Il été jusqu’à sacrifier son Fils fils
filho
pour nous sauver, alors qu’il Lui suffisait d’une parole Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
, sinon par une sorte d’excès d’amour ? Il est vrai qu’avec cette théorie on ne comprend pas non plus que cet Amour se réalise dans un sacrifice sacrifice
sacrifício
sacrificio
vidhema
. Comment un Dieu si bon peut-Il en vouloir à l’homme Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
de son péché péché
pecado
sin
hamartia
ἁμαρτία
égaremente
equívoco
 ? Ne doit-Il pas tout pardonner pardon
perdão
pardón
forgiveness
pardonner
perdoar
perdonar
forgive
 ? Et comment peut-Il laisser Son Fils être une occasion de haine haine
mîsos
kótos
ódio
hate
et de meurtre ? Car, après tout, Jésus était innocent, cette crucifixion est un assassinat, ce sacrifice, preuve de son amour, est produit par la haine. Qu’avait besoin Notwendigkeit
nécessité
necessidade
necesidad
necessity
besoin
need
ananke
la justice dike
dikaiosyne
justice
justiça
justicia
imparcialidade
justo
imparcial
compliance
Δίκη
divine divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
, de cette expiation sur la croix pour sa satisfaction joie
alegria
alegría
happiness
satisfaction
satisfação
satisfacción
contentement
contentamento
contentamiento
euthymia
ananda
ānanda
béatitude
 ? A considérer ainsi la crucifixion du côté de la justice, dans sa rigueur implacable, on comprend assurément que réparation soit faite, mais on ne comprend plus comment cette réparation est l’œuvre de l’Amour divin. Et pourtant, elle l’est bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
, puisque c’est Dieu Lui-même qui Se donne en sacrifice. D’autre part, à considérer la crucifixion du côté de la miséricorde piété
piedade
piedad
piety
pietas
eleison
miséricorde
misericórdia
mercy
, si son motif devient évident et se justifie par lui-même, étant l’Amour gratuit, on ne comprend plus pourquoi cette miséricorde réalise son dessein sous la forme forme
eidos
eîdos
aspecto
perfil
aspect
de la crucifixion sanglante, dont la cruauté paraît précisément incompatible avec la Toute Miséricorde divine.

Là comme ailleurs la charité triomphaliste traduit son incompréhension hérétique de la pure Charité, qui la conduit inévitablement au refus de la crucifixion et de sa réalité Bestand
Grundbestand
Realität 
réalité
realité fondamentale
réalité subsistante
real
réel
realidad
realidade
reality
sacrificielle, puis, en conséquence, à la négation du péché originel, de la Rédemption rédemption
redemptio
redimere
racheter
redemptor
rédempteur
apolutrôsis
apolytrosis
et finalement de l’Incarnation incarnation
sárkosis
encarnação
encarnación
elle-même, car Dieu s’incarne en vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
de la mort sur la croix, et non pour faire plaisir plaisir
prazer
pleasure
hedone
kama
kāma
kâma
amour du plaisir
philedonía
aux hommes. Tous les pas de sa terrestre vie Leben
vie
vida
life
zoe
le conduisent au gibet. C’est ici, sur cette croix, qu’est le cœur coeur
kardia
cœur
coração
coración
heart
hŗdaya
et le centre centre
centro
center
de Son Incarnation. C’est le glaive de cette croix qui déchire le voile de la création Création
Criação
criação
creation
creación
, ouvrant la porte porte
porta
puerta
gate
door
de la vie éternelle, qui est gnose connaissance
gnosis
intuition intellectuelle
gnôsis
connaître
conhecer
gnose
knowledge
know
conocer
conocimiento
conhecimento
jñāna
jnāna
jnana
de la divine Essence essence
ousía
ousia
essência
essentia
esencia
essence
.

Le sacrifice du Médiateur crucifié, sacrifice prototypique, réalise l’union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
de l’Amour et de la Gnose, ou encore de la Charité et de la Vérité aletheia
alêtheia
veritas
vérité
truth
verdad
verdade
Wahrheit
sous la forme de l’union de la miséricorde et de la justice. Et non seulement il réalise cette union, mais encore il la rend possible, parce qu’il est cette union même. Dire que l’amour est la porte de la gnose, c’est dire que le verbe, Gnose éternelle du Père, est mort sur la croix de son Amour, afin que l’homme, par l’amour de la croix, accède à la gnose éternelle. La Charité du Christ n’est pas élan d’amour indéfini et informe, mais cette Charité épouse mortellement la rigueur de la Croix. Parce que l’Amour du Christ est l’Amour véritable, il est l’Amour de la Vérité. La Croix est la croix de l’Amour et de la Gnose. La Gnose divine est crucifiée par l’Amour, et l’Amour humain est crucifié par la Gnose en la personne Einzelnhet
singularité
singularidade
singularity
singularidad
individuality
individualidade
individualidad
individuation
individuação
individu
indivíduo
individuum
individual
vereinzelt
isolé
Vereinzeltung
isolement
Vereinzelung
esseulement
singularização
créature
criatura
creature
personne
pessoa
person
de l’Homme-Dieu, Lui qui est fait d’Amour et de Gnose, « plénum gratiae et veritatis ». Disons encore pour retrouver ici les formulations que nous avons utilisées précédemment, que de même que la puissance acte
puissance
energeia
dynamis
caritative ne produit pas la relation Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
de proximité, mais nous permet d’y accéder, de même la Volonté voluntas
volonté
vontade
voluntad
volition
the will
icchā
divine d’Amour pour l’homme ne produit pas la croix, mais y conduit, comme à cela seul qui peut lui donner le sceau de la vérité, parce que la croix est le symbole symbolon
symbolisme
symboles
symbole
simbolismo
símbolo
símbolos
symbol
symbolism
symbols
même de la relation ontologique.

Il faut donc rappeler la dimension « gnostique » de la crucifixion, c’est-à-dire montrer comment la notion de justice se réfère à celle de vérité et l’exprime dans l’ordre de la création.

Extrait de « La charité profanée »


Voir en ligne : Jean Borella

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?