Philosophia perennis

Accueil > Tradition chrétienne > Psellos : L’enfant prodigue

Psellos : L’enfant prodigue

mardi 17 février 2015

« Si l’on s’en tient strictement à la parabole de Luc, il apparaît que le plus jeune fils, l’enfant prodigue, n’y peut, en effet, figurer que le Diable, qui, par son apostasie et sa déchéance, ’s’est égaré loin de son Père’, et qu’en conséquence, le Christ doit y tenir le personnage de fils aîné... Il (Psellos) écrit que le Fils céleste, jaloux de son frère terrestre, manifeste son irritation contre lui en provoquant les séismes, les chutes de grêle et autres fléaux (De operat. daemon. p.4). Pour qui sait lire entre les lignes, cette envie et cette colère ne semblent pas, transposés sur le plan du mythe, autres que celles qui, dans le récit évangélique (XV 28-30), s’emparent du fils aîné à l’annonce du retour de son jeune frère ».


Voir en ligne : Filho Pródigo