Philosophia perennis

Accueil > Tradition chrétienne > La chute de Satanaël

La chute de Satanaël

mardi 17 février 2015

« Qu’en conclure, sinon que les rôles primitivement assignés à Satanaël et au Christ sont ici (en De opérât, daem.) renversés ? Mais ici seulement, c’est-à-dire dans la perspective de la parabole ou, pour rejoindre le mythe, une fois achevée la chute du Diable. Nous savons, en effet, d’autre part qu’à la suite de cette chute, le Fils-Verbe a succédé à Samaël-Satanaël à la place que celui-ci occupait antérieurement et a acquis le droit d’ainesse (ta prototokia), le tître et le trône qui appartenaient auparavant à son frère. A partir de là, il est devenu, à son tour, l’aîné et le Diable le cadet. En d’autres termes, la donnée de Cosmas ne s’oppose pas aux autres renseignements de notre documentation : elle ne se rapporte pas, non plus que l’interprétation de l’épisode de Luc, à la situation initiale du mythe, ou nos textes sont unanimes à un moment ultérieur, qui amenait une interversion radicale des places respectives des deux Fils ».

Extrait de Puech, Le traité contre les Bogomiles de Cosmas le Prêtre


Voir en ligne : Filho Pródigo

Fatal error: Allowed memory size of 536870912 bytes exhausted (tried to allocate 71 bytes) in /var/www/vhosts/sophia.free-h.net/httpdocs/plugins-dist/svp/inc/svp_depoter_distant.php on line 403