Philosophia Perennis

Accueil > Symbolisme > Schuon : la croix

Schuon : la croix

vendredi 23 février 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Dans la catégorie formelle, une figure de première importance est la croix croix
cruz
cross
, laquelle est le symbole symbolon
symbolisme
symboles
symbole
simbolismo
símbolo
símbolos
symbol
symbolism
symbols
même de la symétrie sous le double rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
de la verticalité et de l’horizontalité. Verticalement, la symétrie exprime l’opposition Gegenstand
Gegen-stand
obiectum
opostos
oposicionalidade
opposition
opposites
 ; horizontalement, elle exprime la complémentarité. A un autre point de vue Sicht
vue
visão
seeing
visión
opsis
, la ligne verticale représente la projection créatrice ou le prolongement cosmogonique, ou encore — et par là même — la totalité Ganze
Ganzheit
Ganzsein
Ganzseinkönnen 
le tout
totalité
être-tout
pouvoir-être-tout
intégralité
entièreté
o todo
totalidade
ser-todo
ser-um-todo
nikhila
totality
universelle, la juxtaposition Âtmâ-Mâyâ Maya
maya
Mâyâ
Māyā
illusion
ilusão
ilusión
 ; quant à la ligne horizontale, si elle représente tout d’abord les différenciations existentiellement équivalentes bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
que fonctionnelle-ment inégales, elle comporte également des incompatibilités telles que les oppositions morales ou esthétiques [1]. A rigoureusement parler, l’axe vertical oppose les « degrés » — mais ce mot Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
risque d’être impropre — tels que l’absolu Absolu
Absoluto
Absolute
Absoluteness
et le relatif, le principe Principe
arche
arkhê
princípio
Princípio
Principio
Principle
et la manifestation Offenbarkeit
manifestação
manifestation
manifestación
Bekundungsschichten
, l’essentiel et le formel, le substantiel et l’accidentel et même, cuni grano salis, l’être Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
et le néant Nichts
néant
nada
nothing
VOIRE vide
 ; tandis que l’axe horizontal oppose les « modes », tels que l’actif Yin
Yang
passivité
activité
passif
actif
et le passif, le dynamique et le statique, le rigoureux et le doux, et caetera. N’empêche que les modes se trouvent nécessairement préfigurés sur l’axe vertical, comme inversement les degrés se reflètent nécessairement sur l’axe horizontal ; ce qui dans chaque cas — mutatis mutandis — confère une portée nouvelle aux éléments envisagés. Et ceci est un principe de première importance : toute chose que nous distinguons d’avec le Souverain Bien, soit le prolonge soit s’oppose à lui ; ceci, du moins, en apparence Scheinen
paraître
aparentar
parecer ser
aparência
seeming
Schein
apparence
semblance
car rien ne saurait s’opposer réellement à Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
. (Avoir posséder
avoir
possuir
ter
possess
posuir
un centre centre
centro
center
)


Voir en ligne : FRITHJOF SCHUON


[1Pour ce qui est des symboles géométriques d’une manière générale, ajoutons que la « tridimensionnalité » rend le symbolisme plus complexe en introduisant dans le plan horizontal le subjectif et l’objectif, l’initial et le terminal, bref des pôles se référant à l’expérience, à la transition, au devenir.