Philosophia Perennis

Accueil > Tradition islamique > Les effets d’un coup de vent

Les effets d’un coup de vent

mardi 27 mars 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Decourdemanche

Le Hodja Nasr-Eddin
Nasreddin
Nasreddine
Nasruddin
Nasreddin Hodja
Hodja
Nasr Eddin Hodja, personnage mythique de la culture musulmane, philosophe d’origine turque (1208-1284)
s’introduit certain jour dans un jardin. Il cache soit dans son sac, soit dans son sein Sein
Seyn
l’être
estre
o ser
seer
the being
be-ing
el ser
esse
sattva
sattā
, les carottes, les navets et tout ce qui lui tombe sous la main. Le jardinier rentre alors er le surprend. — Que cherches-tu là ? dit-il. —A ces mots Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
, le Hodja, troublé, ne sut répondre autre chose, sinon qu’un grand vent s’était élevé et l’avait jeté là. — Mais, dit le jardinier, qui a arraché tout ceci ? — Si le vent, fit Hodja, a été assez violent pour que j’aie été transporté, par son fait, du dehors jusqu’ici, il a bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
pu aussi arracher vos légumes. — Alors, dit le jardinier, qui a, d’après toi, mis tout cela dans le sac ? — C’est justement à quoi je pensais quand tu es arrivé, fit le Hodja.

Antonio Carneiro

O Hodja se introduziu certo dia em um jardim. Ele esconde seja em seu saco, seja em seu interior innen
intérieur
interior
inner
außen
aussen
extérieur
exterior
outer
Innenseins
être intérieur
ser interior
interiority
antaratva
, cenouras, nabos e tudo o que lhe aparece. Então o jardineiro entra e o surpreende. — Que procuras tu aí ? disse ele. —A essas palavras, o Hodja, desconcertado, não soube responder outra coisa, senão que um vendaval tinha se elevado e o jogado lá. — Mas, disse o jardineiro, quem arrancou tudo isso ? — Se o vento, disse Hodja, passou violento demais para que eu tivesse sido transportado, por seu feito, de fora até aqui, ele bem pôde também arrancar vossos legumes. — Então, disse o jardineiro, quem, conforme tu, colocou tudo isso no saco ? — É justamente o que pensava quando tu chegaste, disse o Hodja.


Voir en ligne : LES PLAISANTERIES DE NASR-EDDIN HODJA

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?