Philosophia Perennis

Accueil > Tradition hindoue > Lavastine : Lumière et Tenèbres

Lavastine : Lumière et Tenèbres

jeudi 29 mars 2018

honnêteté
honestidade
honesty
honneur
honra
honradez
honor
honour
retitude
retidão

Les divers Vedântas et Bouddhismes de la spiritualité spiritualité
espiritualidade
espiritualidad
spirituality
« classique », pour ne pas dire traditionnelle, puisqu’elle est anti-traditionnelle, commettaient l’erreur de rejeter les seuls moyens richesse
abondance
riqueza
abundância
wealth
prospérité
Artha
moyens
means
meios
qui puissent conduire effectivement à la Fin Ende
la fin
o final
o fim
el fin
finalité
finalidade
finalidad
the end
the goal
purpose
propósito
telos
télos
meta
, ces trois trinité
trois
triade
ternaire
trindade
três
tríade
ternário
trinity
three
triad
Trimûrti
Trimurti
moyens : Dharma dharma
dhamma
, Artha, Kâma plaisir
prazer
pleasure
hedone
kama
kāma
kâma
amour du plaisir
philedonía
, qui passent par le monde Welt
Weltlichkeit
monde
mondanéité
mundo
mundidade
mundanidade
worldliness
mundanidad
Olam hazé
dṛśyam
précisément pour le ramener à Dieu Gott
Dieu
Deus
God
Dios
theos
. Les divers marxismes, freudismes, au contraire, qui sont enthousiastes des deux dualité
dyade
duality
dualidad
dualidade
dois
two
deux
domaines de l’Artha (Richesse) et de Kâma (Eros amour
eros
éros
amor
love
), tout en conservant les moyens, à l’exception d’ailleurs (et c’est ce qui fausse tout) du premier d’entre eux, le Dharma, rejettent la Fin. Il n’est plus question Frage
fragen
question
questão
questionner
questionar
pergunta
perguntar
pregunta
preguntar
de rien ordonner à cette Fin rejetée parmi les chimères. Ils ne perçoivent nullement l’existence Existenz
existence
exister
existentia
existência
existencia
bios
d’un Au-delà, de ce Grand Noir, que l’Inde nomme Krishna Krishna
Kṛṣṇa
Krichna
Yadav
Divinité centrale de l’hindouisme, la divinité suprême à l’origine de toutes les autres ; le huitième avatar (incarnation) de Vishnou.
, dont nul haut fait de « méditation méditation
meditação
meditation
meditación
meditatio
 » ne percera jamais le mystère mystère
mysterion
mystères
mistério
mistérios
mystery
mysteries
, si bien Bien
agathon
agathón
Bem
Bom
Good
Bueno
qu’il ne s’agit que de s’y abandonner comme Radha Radha
Radhika
Radharani
Radhikarani
Une des gopis, amie d’enfance et amante de Krishna
(= Blanche). Car ce Noir n’est là que pour faire ressortir le Blanc, la Lumière Licht
lumière
luz
light
phos
prakāśa
prakasha
du monde.

Tel est le sens signification
significação
sentido
sens
meaning
raison d'être
de la légende sacrée (legenda, ce qui est à lire, à comprendre verstehen
entendre
comprendre
entender
compreender
comprender
understand
) qui veut que les deux amants divins, Krishna et Radha, ne puissent vivre un instant séparés l’un L'Un
hen
hén
Uno
the One
de l’autre. Ce monde est un chiaroscuro, qui peut être saisi de deux façons. Il peut se présenter comme un daivâsuram, un conflit discordance
discordância
desagreement
discordancia
inharmonie
desarmonia
divisão
separação
division
séparation
división
separación
esprit-divisé
split-mind
mente-dividida
eu-separado
conflit
conflito
conflict
neikos
impureté
souillure
mala
incessant des Devas anjo
anjos
ange
anges
angel
angeles
arcanjo
arcanjos
archange
archanges
deva
devas
et des Asuras diable
diabolos
malin
adversaire
diabo
devil
asura
asuras
asouras
, de la lumière et des ténèbres tenèbre
ténèbres
nuit
trevas
escuridão
darkness
noite
night
noche
, des anges et des démons, ou bien comme leur union déification
theosis
deificação
deificación
union
união
unión
amoureuse, si le rapport Beziehung
Bezug
Verhältnis
Weiter-reden 
relation
relação
relación
rapport
est inversé
, si le Divin divin
divinité
divino
divindade
divindad
divine
divinity
Godhead
est saisi comme la Ténèbre, Krishna, et ce monde comme la lumière de Radha.

La grande énigme qui fascinait les poètes védiques était le lien qui doit nécessairement exister entre les deux mondes de la clarté, le cosmos Kosmologie
cosmologie
cosmologia
cosmología
cosmology
cosmo
cosmos
kosmos
ordonné des Devas et l’ambiant obscur, la forêt, où règne l’Asura. Au fur et à mesure qu’ils y pénétraient avec le feu Feuer
fogo
feu
fire
pyr
Agni
têjas
tejas
, Agni, ils créaient des clairières pour Radha, mais le danger n’était qu’écarté. Que recelait cette Nuit ? Ne s’agissait-il que de ténèbres démoniaques ? Ils pressentaient aussi une Nuit divine.

L’image image
imagem
imagen
imaginação
imagination
kalpanā
de la clairière, où vivent les « Gens de bien », les hommes Mensch
homme
être humain
ser humano
human being
homem
hombre
the man
anthropos
hommes
humanité
humanity
état humain
estado humano
human state
du Dharma et de l’Artha, les Vertueux et les Riches, nous permet de situer dans la Forêt les forces qui s’y opposent, Kâma et Moksha délivrance
libération
liberação
liberation
liberación
moksha
mokṣa
, car elles ont en commun d’être des forces de Dissolution.

Krishna est l’Amant qui entraîna sa bien-aimée dans la nuit — je suis Kâma, dit-il, qui n’ai pas de conflit avec le Dharma. Son Eros annonce la Délivrance. Et c’est sans doute dans cette direction direction
direção
dirección
directions
direções
direcciones
qu’il faudrait chercher la solution du problème d’Ahura (Asura) Mazda. Tandis que l’Inde, dans son sens commun, spécialisait l’Asura comme ténèbre démoniaque et le Deva comme lumière divine, l’Iran procédait à l’inverse : Ahura devenait Mazda (Lumière) et les devs (deva) devenaient les démons. Mais la doctrine doctrine
doutrina
canon
cânone
ésotérique était également conservée ici et là, qui veut que la lumière et la nuit, les forces de Cohésion (Dharma et Art Kunst
arte
art
ha) et les forces de Dissolution (Kâma et Moksha) soient également nécessaires à la vie Leben
vie
vida
life
zoe
du monde. Mais ces forces entretiennent des rapports différents selon qu’elles sont conflictuelles ou harmonieuses. Dans le premier cas, c’est Indra Indra qui tue l’Asura Vritra, Michel qui tue le Dragon dragon
dragão
dragón
long
nāga
. Dans le second, c’est l’amour de Krishna et de Radha ou, sur un plan qui n’est plus erotique, celui de Krishna et d’Arjuna (Arjuna aussi veut dire Blanc). Ainsi le Krishna de l’Inde, que les Grecs d’Alexandre avaient identifié à Héraclès, est-il demeuré le répondant exact de l’Ahura Mazda Ahura Mazda
Auramazdâ
Seigneur de la Sagesse
Divinité centrale de l’ancienne religion mazdéenne.
de l’Iran, si proche lui-même de l’Amon-Râ égyptien, le Caché-Éclatant. On pense aussi à la Ténèbre hyper-lumineuse de Saint sainteté
santidade
sainthood
saint
santo
Heiligkeit
holiness
santidad
-Denys et, dans la tradition diadosis
tradition
tradição
tradición
musulmane, à l’Aswad nurâni, le Noir lumineux, qui est à la fois Ténèbre et Lumière : Ténèbre en ce sens qu’il ne peut pas être vu et Lumière parce qu’il fait voir. L’Islam l’identifie au Christ Jésus-Christ
Jesus Cristo
Jesus Christ
Jesús Cristo
Jesus
Jesús
Cristo
Christ
Ungido
Ointed
.

Si je suis de nature nature
physis
phusis
phúsis
natura
natureza
naturaleza
ascétique, il m’est facile de « renoncer » aux Richesses (Artha) et à Kâma (Eros), mais si j’aime les miens, si j’ai encore quelque relation avec les hommes qui ne sont pas tous de nature ascétique, n’est-il pas de mon Devoir (Dharma) de leur procurer ces biens ? Le Moine sorti du monde choisit de leur en faire reproche. Et c’est à lui que s’applique si bien cette parole Wort
mot
palavra
palabra
word
Worte
rema
parole
mot
mots
vāk
vāc
de Nietzsche Nietzsche Friedrich Wilhelm Nietzsche (1844-1900), philosophe et philologue prussien.  : « Qui appelles-tu mauvais ? — Celui qui veut toujours faire honte ».

VOIR AUSSI : TRI - VARGA (Les Trois Valeurs) et Lavastine : Le monachisme


Voir en ligne : ESCURIDÃO E LUZ

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?